Coopération n°10 3 mar 2020
Coopération n°10 3 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 3 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 33,1 Mo

  • Dans ce numéro : le dessin et nous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 114 - 115  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
114 115
2.L.7j çam Ultra Pruted Kkuperlelion d ms.,-mer hrenigteras. EFFInsüns.11. fnereti..rtomad4ed.11... E...1-1:q p.ex. stick àlèvres Bepanthol, IP IP 50, 4,5 an g 5.85 au lieu de 7.80 (1 g=1.30) idel.80(1 g =1.30) tin 30% àpartir de 2 sur tous les produits Haschi Chews au choix gendÀ0 TAr&N GINGER H EWS D/VS PRe I 063000 TOI Pnajûçit YOTWINEfi NTMAKE 12 mea YIDHiq D] YITANel E fr-LeLRE L Lon'J +D] 30% >4.1).1k p.ex. *bonbons àmâcher Haschi Chews Ginger, sachet, 90 g 4.85 au lieu de 6.95 (10 g=–.54) 25% àpartir de 2 sur tous les produits Bepanthol au choix BON DERÉDUCTION 30% demoins sur tous les produits Bi-Oil, àpartir de2au choix. Bon valable dans les supermarchés Coopetaurayon alimentaire des CoopCity. Il suffit de le remettreàla caisse. Valable une seule fois et non cumulable avec d’autres bons. ✁ p.ex. *spray anti-rhume Tetesept, 20 ml 7.15 au lieu de 8.95 (10 ml =3.58) totesopt : - B 12 Vita-Kick  : - re.11.14—e:nver-, ; p.ex. pastilles Grether’s Blackcurrant, recharge, 100 g 5.80 au lieu de 7.30 g0.£',PI lierr Rze,e...oVe., 20% àpartir de 2 sur tous les produits Tetesept au choix 20% àpartir de 2 sur toutes les pastilles Grether’s au choix *Envente dans les grands supermarchés Coop et les Coop City BON NUMÉRIQUE àactiver dans l’appli Supercard Pour moi et pour toi. Valable du 2.3 au 14.3.2020
Enfant, le Vaudois avait soif de créativité. Mon rêvedegosse Vincent Perez Dans son enfance,l’acteuraeu plusieurs passions. Mais celle pour le septième art afinalementété la plus forte. « Jevoulaisêtrefootballeur, j’ai longtemps pratiqué ce sport dans ma ville d’origine,Penthaz », raconte le Vaudoisde55ans quiafaitcarrière en France avec « Cyrano de Bergerac » et « La Reine Margot ». « Mais j’ai surtout grandi enpensant que j’allais devenir peintre. Je dessinais toutletemps. Puis j’ai renoncé, par peur de la solitudedecemétier. » « Je voulais être acteur » « Ensuite, j’ai fait un apprentissage de photographe,seulementpendant deux ans, car à17ans, j’ai voulualler dans ce monde lointain et inaccessible qu’est le cinéma. C’était plus fort que moi. Depuis tout petit, je voulais être acteur. J’étais fasciné parles films quejevoyais àlatélévision, surtoutles classiques, je rêvais devant Marlon Brando,JamesDean, Yves Montand ou CharlieChaplin. » Vincent Perez aaussi choisi le cinéma parcequ’il « émerveille les gens et raconte des histoires qui touchent ». C’est dans ces buts qu’il acrééles Rencontres du 7 e ArtLausanne,qui permettentaupublicde (re)voirdes classiques et d’assister àdes discussions avec des vedettes. Pour la 3 e édition, du4au 8mars, Elsa Zylberstein, Bertrand Blier, Isabella Rossellini, notamment, serontprésents. Ce festival, centré autour dupatrimoine du cinéma, « trouve d’une certaine façon son origine àPenthaz », nous explique l’acteur, puisque c’est là qu’il rêvait, enfant, des stars. Puis d’ajouter : « Hasardétonnant, c’est justeàcôté du terrain de foot où je jouais que sont conservées les archives dela Cinémathèque suisse ! » MG 0 rencontres7art.ch F a PHOTOS GETTYIMAGES, DR COURRIER DE LECTEURS Ode àlacréativité : o Votre avis par mail : cooperation@coop.ch VOUS TRAJECTOIRES je m’ennuie… Quelle chance ! Cet ennui, qui est souvent vécu comme pénible, est générateur de bien des aspects positifs du développement de l’enfant. Les plages d’inactivité, limitées dans le temps, offrent àl’enfant, et même àl’adulte, la possibilitédeseconstruire, de se développer et de se confronter à lui-même pour finalement mieux se connaître. Traîner,paresser, flemmarder, s’enquiquiner…nesont certes pas des pertes de temps. Bien au contraire ! C’est un excellent moyen de s’évader et de faire travailler son imagination. Einstein dit s’être beaucoup ennuyé quand il était petit. Nous voyons où cela l’a mené… Alice au Pays des Merveilles, elle aussi, s’ennuie et invente un monde imaginaire peuplé de créatures plus extraordinaires et farfelues les unes que les autres ! Annie Meige, àpropos de l’article « Laissezles enfants s’ennuyer ! » (N°7) Egéries aux cheveux gris Je suis fière de mon âge, et même si je n’ai pas les cheveux gris, j’essaie àmon niveau de représenter les quinquas dynamiques et bien dans leur peau. Bravo àces marques de cosmétiques qui prennent comme égéries des femmes de plus de 50 ans ! Modange, àpropos d’un article du blog « Tendances mode &beauté » de notre journaliste Tatiana Tissot.Découvrez sa dernière publication « Analyse de couleurs : définir l’arc-en-ciel de sa penderie » sur www.cooperation.ch/tendances Les bains de Schönbühl (BE) Je parcours l’édition N°6àpropos des diverses destinations thermales en Suisse. Je suis très étonnée de ne pas ytrouver les bains de Schönbühl (BE), qui se sont magnifiquement développés. Je m’yrends régulièrement, pour mon entière satisfaction. Marie-Laure Krafft Golay(ndlr : Schönbühl se trouveàenviron 15 km au nord de Berne) Coopération N°10 du 3mars 2020 115



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 1Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 96-97Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 98-99Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 100-101Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 102-103Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 104-105Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 106-107Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 108-109Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 110-111Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 112-113Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 114-115Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 116-117Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 118-119Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 120