Coopération n°10 3 mar 2020
Coopération n°10 3 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 3 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 33,1 Mo

  • Dans ce numéro : le dessin et nous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 106 - 107  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
106 107
Echec aux pirates Les réseauxsociaux sontl’undes territoiresdechasse préférés des spécialistes du piratage informatique. Quelquesrègles simples permettent de contenir ces malfratsdel’ère numérique. Les réseaux sociaux se gargarisent d’offrir un espace deconvivialité, de rencontre etdedébat. Au-delà del’image d’Epinal, qui ala vie dure, ils réservent parfoisdedésagréables surprisesdès lors qu’ils tombent sous lacoupe depirates informatiques (hackers). Habiles àexploiter les failles et les vulnérabilités des mondes numériques, ces chevaliers noirs de l’èremoderne dérobentdes données, usurpent des identités ou provoquent divers dégâts informatiques. Découvrir sur son compte Facebook des photos, des vidéos ou des propos TEXTE EUGENIO D’ALESSIO clandestins, tellementindésirables qu’ils plongent lepropriétaire dudit compte dans la colère, le stress ou l’angoisse, relève de l’expérience traumatisante. Qu’onserassure,une poignée de procédures simples suffisent, en règle générale, àrepousser les assauts des pirates sévissant surles océans virtuels. Evelyne Pintado est responsable de communication chezNavixia,une entreprise d’Ecublens (VD) spécialisée dans la sécuritéinformatique. Ellenousrappelle les principes de base, souvent oubliés ou occultés, pour géreravecune relative sérénité son compte Facebook, ou tout autrecompte Internet. Protéger chaque compteenligne avecunmot de passe solide Celui-ci doit être long (10 caractères ou plus) et complexe (majuscules, minuscules, chiffres, éventuellement symboles). Le mot depasse ne doit pas être puisé dans lavie privée (éviter les dates de naissance ou les nomsd’enfant). Il fera l’impasse sur des termes figurant dans le dictionnaire.Ildemeurera secret (il ne sera pascommuniquéàdes tiers). 106 Coopération N°10 du 3mars 2020
Les escrocs d’Internet profitent des failles du numérique pour commettre leurs délits. Disposer d’un mot de passe différent pour chaque compte C’est essentiel pour permettreàl’utilisateur de compartimenter les risques : ainsi, même si l’un de ses comptes est piraté, les autres restent bien protégés. Pour faciliter la mémorisation, une « phrase de passe » constitue une bonne alternative (par exemple : « J’aimeLaPiscine1 »).Sinon, la solutiondugestionnaire de mots de passe, qui emmagasine et chiffre les sésames, s’avère utile. Parmi lesoutils de ce type figurent1Passwordet Lastpass (ces gestionnaires de mots de PHOTO GETTY IMAGES passe sontdisponiblestantsousforme de logiciel qued’application). Opter pour l’authentification àdeux facteurs Ce dispositif, disponible sur laplupart des réseaux sociaux, assure une double protectiondes comptes. Quandvoussouhaitez vous connecter àvotre compte,le système de sécuritérequiertd’abordl’introduction d’un motdepasse (première identification), puis l’utilisationd’uncode de vérification envoyé surunportable par SMS ou d’un code deconnexion fourni par une application d’authentification tierce (seconde identification). Il est possible d’être alerté au moment où un intrus tente d’entrer dans votre compte depuis un navigateur ouunappareil mobile non identifiépar le réseau social auquel vous êtes inscrit. Facebook propose l’authentification àdeux facteurs sous la rubrique « Paramètres » etlasousrubrique « Sécurité et connexion ». Se méfier du hameçonnage Le hameçonnage(phishing) est unetechniquedepiratagepar messagerieélectronique visant àobtenir d’un utilisateur d’Internet des infos confidentielles telles qu’identifiants ou numéros de compte. Pour ce faire, le pirate inciterasavictime àcliquer surunlienmalveillantouàouvrir une pièce jointe.Les piratesraffolent des réseauxsociaux,qui leur fournissent une mine d’informations exploitables pour l’élaborationdeplans de hameçonnage. La vigilance s’impose également quand on reçoit un e-mail affichant l’identité d’un réseau social ou un messagepersonnel surunréseau. Connaîtreses amis Sur les réseaux sociaux en général, et sur Facebook enparticulier, laprudenceimposeden’acceptercomme amis quedes personnes quel’onconnaît personnellement. La quête duplus grand nombre d’amis pour la gloriole affaiblit la sécurité d’un compte, car elle attire des gens malintentionnés susceptibles de récupérer des infos personnelles qui serontutilisées àmauvais escient. LIFESTYLE MULTIMÉDIA Restreindrelapublication d’infos personnelles Sur Facebook, on se plaît àpublier une foule d’informations personnelles (photosprofessionnelles, de famille ou de vacances).Même s’ils paraissentaupremier abordanodins, ces renseignements font le bonheur des hackers qui peuvent, en les combinant, établir un profil hyper précis d’un utilisateur. Celui-ci s’expose de la sorte àduspear phishing (hameçonnage ciblé) ou àune usurpation d’identité. Il adès lors tout intérêt àlimiter à ses amis la visibilité des infos personnelles (y compris les photos). Modifier lesparamètres de visibilité par défaut Quand on ouvre uncompte Facebook, moult données personnelles sontaccessibles publiquement (numéro detéléphone, e-mail, liste des amis entre autres).Ilfautdonc vérifierdanschaque cas quiaaccès àquelle information. Les paramètres du compte (rubriques sécurité etconfidentialité) permettent de gérer lavisibilité etl’accessibilité des informations divulguées sur Facebook (pour les amis, on peut par exemple paramétrer les publications aux « amis proches », voireaux « amisspécifiques »). Vérifiersil’onest exposé Le sitehaveibeenpwned.com (enanglais), réalisé par unexpert australien de la sécurité, récolteetagrègeles identifiants quiont faitl’objet d’une fuitededonnées sur Internet. On peut contrôler si son adresse e-mail yfigureet, le caséchéant, surquelsiteetquand aeulieulevol. Il est alors vivementrecommandé de changer le motdepasse du compte compromis et de rester attentif àd’éventuelles tentativesdehameçonnage. ○ LE REGARD DU SPÉCIALISTE Tout sur les réseaux sociaux Retrouvez les articles de notre blogueur Nicolas Poinsot en scannant le code QR ou sur : www.cooperation.ch/reseau Coopération N°10 du 3mars 2020 107



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 1Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 96-97Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 98-99Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 100-101Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 102-103Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 104-105Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 106-107Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 108-109Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 110-111Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 112-113Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 114-115Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 116-117Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 118-119Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 120