Coopération n°1 31 déc 2018
Coopération n°1 31 déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de 31 déc 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 17,7 Mo

  • Dans ce numéro : une année vitaminée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Il regarde l’avenir avec confiance  : Joos Sutter dans son bureau au siège de Coop, àBâle. 50 Coopération N°1du31décembre 2018
« Tout est une question de détails » Pour Joos Sutter, présidentdelaDirection générale de Coop,les détails sonttoutaussi importantsque le résultat global. Il nous expliqueàquoiressemblerontles courses du futur, les avantagesdunumérique... Et nous confieque rien ne vaut un bon espresso ! Noël est désormais derrière nous. Vossouhaits personnels et professionnels ont-ils été exaucés ? Coop est une entreprise prospère, mes proches sont en bonne santé et moi aussi. Donc de ce point devue, oui, mes vœux les plus chersont été exaucés. Que souhaitez-vous pour la nouvelle année ? Des clients et des collaborateurs satisfaits, tout simplement (rires) ! Plus sérieusement  : nous voulons continuer à susciter la surprise et l’enthousiasme, améliorer encoreleniveaudequalitéet proposer des offres et des prix attractifs. Passisimple queça, finalement… L’année qui vient de s’écouler a été marquée par les 25 ans de Naturaplan. Vosattentesont-elles été comblées ? Elles étaient grandes et ont pourtant même été dépassées  : cette année anniversaire aété un véritable succès. On voit très clairement que le développementdurable n’est pasqu’une mode.Le développementdurable,tel quenousle vivons au quotidien, constitue un engagement très prometteur. Il représente TEXTE SILVAN GRÜTTER PHOTOS HEINER H.SCHMITT un ensemble de valeurs quenouspartageons avec nos clients et je m’en réjouis. Coop peut-elle et doit-elle se mettre encore plus au vert et si oui, dans quelle mesure ? Nous nevoulons forcer la main àpersonne, c’est très important. Nos clients seront toujours libres de leurs choix. Pour répondre àvotre question  : cela dépendraengrandepartiedenos clients. Si la demande de produits « verts » augmente, nous adapterons notre offre en conséquence. Autrement dit, Coop se développera enfonction des besoins de ses clients. ACTUEL INTERVIEW Les labels Sapori d’Italia, Zopf & Zöpfli, Karma et Coop to go ont apporté une grande dynamique dans les points de vente. Pouvez-vous nous en dire plus àcesujet ? Ils remportent un large succès ! Là encore,nousavançonsenrestantàl’écoute des besoins de la clientèle. Avec Sapori d’Italia, nous avons parexemple remarqué que la demande de produits d’origine italienne était de plus en plus forte ; c’est pour cette raison quenoussommes justement entrain d’élargir l’assortiment proposé. Ces innovations sont de précieux indicateurs, aussi bien eninterne qu’enexterne:noussommesvéritablementenphase avec notretemps. Selon vous, ferons-nous les courses dans cinq ans comme aujourd’hui ? Les besoins élémentaires seronttoujours plus ou moinsles mêmes. Au supermarché, dans les grands magasins ou en ligne, les courses n’échappent pas àla règle. Ledéveloppement durable sera également toujours d’actualité, tout comme la protection de l’environnement, la santé et le climat. L’importance du prix devrait, elle aussi, rester équivalente. Les émotions joueront en revanche un rôle de plus en plus grand dans l’acte d’achat. Il faudra se poserles bonnes questions  : le clientsouhaite-t-il faireses courses le plus rapidement etleplus facilement possible ? Cherche-t-il un conseiller compétent ? Ces besoins etles émotions qui ysont liées jouerontàl’avenir un rôle majeur. Vous faites souvent la tournée des magasins  : quels sont les points positifs et où Coop doit-elle s’améliorer ? Page 53 Coopération N°1du31décembre 2018 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 1Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 2-3Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 4-5Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 6-7Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 8-9Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 10-11Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 12-13Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 14-15Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 16-17Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 18-19Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 20-21Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 22-23Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 24-25Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 26-27Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 28-29Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 30-31Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 32-33Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 34-35Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 36-37Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 38-39Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 40-41Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 42-43Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 44-45Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 46-47Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 48-49Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 50-51Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 52-53Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 54-55Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 56-57Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 58-59Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 60-61Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 62-63Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 64-65Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 66-67Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 68-69Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 70-71Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 72