Coopération n°1 31 déc 2018
Coopération n°1 31 déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de 31 déc 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 17,7 Mo

  • Dans ce numéro : une année vitaminée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
ZOOM SANTÉ VITAMINE C Aussi appelée acide ascorbique *Fonctions  : contribue àlaformation normale du collagène pour assurer la fonction normale des vaisseaux sanguins, des os, des cartilages, des gencives, de la peau, des dents... Contribue également au fonctionnement normal du système nerveux, du système immunitaire et àprotéger les cellules contre le stressoxydatif. Accroît l’absorption de fer... Caractéristiques  : sensible àl’air, àlachaleur,àl’eau, àlalumière et àla conservation *Apportrecommandé  : 80 mg par jour **Sources (pour 100 g)  : goyave (273 mg), cassis (180 mg), persil (160 mg), poivron cru (117 mg), kiwi, citron, orange (45 mg)... vitamines hydrosolubles vitaminesliposolubles chaînent. Aprèslavitamine B1 (puis B2), on parvient àisoler, dans l’ordrealphabétique, la vitamine A, puis la Cqui est la plus célèbredes treize. C’est en mer, auXVIII e siècle, qu’un lien entrecertains aliments (le citron, la choucroute) et le scorbut, dont mouraient lesmarins lors de longues expéditions, aété observé. Mais c’est seulement en 1928 que lescientifique hongrois AlbertSzent-Györgyidévoile cette substance, lavitamineC. Aujourd’hui, sous VITAMINE A Aussi appelée rétinol *Fonctions  : contribue àunmétabolisme normal du fer,àun maintien normal des muqueuses, de la peau, de la vision, au fonctionnement normal du système immunitaire... Caractéristiques  : le rétinol est uniquement présent dans les aliments d’origine animale mais la provitamine A(ou bêtacarotène), contenue dans certains végétaux (carotte, épinards...) peut être transformée en rétinol par l’organisme. Carences  : diminution de la vision dans la pénombre,résistance réduite aux infections Surdosage:nausées, vomissements, maux de tête... Chez la femme enceinte, il existe un danger pour l’enfant. *Apportrecommandé  : 0,8mgpar jour **Sourcesrétinol (pour 100 g):foie de veau (28 mg), beurre (0,6 mg)... **Sourcesbêta-carotène (pour 100 g)  : carotte, épinards, abricot (1,8 mg)... VITAMINE B7 Aussi appelée biotine *Fonctions  : contribue au fonctionnement normal du système nerveux, au maintien d’une chevelure, des muqueuses et d’une peau normales... Carences  : rares car la biotine est très répandue dans notre alimentation et elle est synthétisée par la microflore intestinale. *Apportrecommandé  : 50 μgpar jour **Sources(pour 100 g)  : levure de bière (115 μg), graines de soja (60 μg), jaune d’œuf (50 μg), flocons d’avoine (20 μg), germe de blé (17 μg)... nos latitudes, on ne meurtplusduscorbut nidubéribéri. Des maladies liées àdefortescarences en vitamines restent rares, même si « on rencontreencoredes cas où le manque de vitamines peut avoir de graves conséquences sur lasanté, expliqueSusanne Stalder,diététicienne chezCoop.Chaqueannée,50à60 nouveau-nés viennent aumonde avec une malformation du tube neural dueàune carence en acidefolique (ndlr:vitamine B9). On observeégalementchezles personnes âgées une carence vitaminique susceptible d’entraîner des problèmes de santé.Avecl’âge, la capacitédelapeau àproduire delavitamine Dgrâce àla lumièredusoleildiminue ». La vitamine Dneprovientpas uniquement de notrealimentation. « La source la plus importante est fabriquée par le corps lui-même, grâce àlalumière du soleil, dit Susanne Stalder.Cela suppose toutefois une exposition directe aux rayons UV dontl’intensitén’est garantie 18 Coopération N°1du31décembre 2018
VITAMINE E Aussi appelée tocophérol *Fonctions  : contribue àprotéger les cellules contre le stressoxydatif. Caractéristiques  : relativement instable en présence d’oxygène et détruite par les rayons UV. Recommandé de garder les huiles riches en vitamine Edansdes bouteilles opaques. Carences  : rares Surdosage:àtrès haute dose, effet négatifsur la coagulation du sang *Apportrecommandé  : 12 mg par jour **Source (pour 100 g)  : huile de germe de blé (174mg), huile de tournesol (67 mg), margarine au tournesol(50 mg), germe de blé (31 mg), amandes (27 mg)... quedurantles mois d’été en Suisse. » De plus, les crèmes solaires bloquent ses rayons, empêchant laproduction de la vitamine D, plus précisémentlavitamine D3. Celle-ci joue un rôle central dans l’absorption du calcium et du phosphore (voir en page 20) qui assurent notammentlasoliditédes os et descartilages. Certains régimes alimentaires, des traitements (antibiotiques, chimio…)ou le tabac peuvent provoquerdes carences. « Une alimentation végane ne fournit pas VITAMINE B1 Aussi appelée thiamine *Fonctions  : contribue àun métabolisme énergétique normal, àdes fonctions psychiques et cardiaques normales... Carences  : outre le béribéri (rare), les symptômesde carence en vitamine B1 se manifestent principalement sous la forme du syndrome de Wernicke-Korsakoff chez les alcooliques chroniques. Avec un régime alimentaire varié, le risque de carence est faible. *Apportrecommandé  : 1,1mgpar jour **Sources (pour 100 g)  : levure de bière (10 mg), filet de porc (0,9 mg), flocons d’avoine (0,6 mg), riz complet (0,4 mg)... *OrdonnanceduDFI concernant l’information sur lesdenréesalimentaires ** SouciFachmannKraut ***fischinfo.de suffisammentdevitamine B12. Il faudrait alors faire appel àdes compléments. Il est aussi conseillé de faire leplein en acide folique avant et pendant lagrossesse. Quant aux fumeurs, ils devraient absorber environ 40% de plus de vitamine Cque les non-fumeurs », estime la diététicienne. Attention au surdosage toxique Il est important denoter que siles carences en vitamines provoquent des VITAMINE B12 Aussi appelée cobalamine *Fonctions  : contribue àune coagulation sanguine, au maintien d’une ossature et àdes fonctions psychologiques normales. Permet également la formation normale des globules rouges, le fonctionnement normal du système immunitaire et àréduire la fatigue... Caractéristiques  : contrairement aux autres vitamines du groupe B, la B12 est stockée par le corps et peut répondre aux besoins de l’organisme pendant trois àcinq ans. Carences  : anémie atypique.Les carences peuvent toucher les véganes car on trouve cette vitamine uniquement dans les aliments d’origine animale. *Apportrecommandé  : 2,5 μgpar jour **Sources(pour 100 g)  : foie de volaille (26 μg), hareng (8,5 μg), moules (8 μg), thon frais (4,2 μg),emmental gras (3,1 μg), poulpe (2,5 μg)***,coquilles Saint-Jacques(1,9 μg), crabe (1,7 μg)... maladies, leurs surplusrestetoutaussi dangereux. Ce sont principalement les vitamines liposolubles A, D, Equi sont concernées.Eneffet,contrairementaux vitamines hydrosolubles (vitamine Cet vitamines du groupeB,àl’exception de la B12) qui s’éliminent par les urines en cas de surdosage, les vitamines liposolubles sontstockées dans l’organisme. « Unsurdosageenvitamine Apeutalors entraîner des maux de tête,des vertiges ou des vomissements », Page 20 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 1Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 2-3Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 4-5Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 6-7Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 8-9Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 10-11Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 12-13Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 14-15Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 16-17Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 18-19Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 20-21Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 22-23Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 24-25Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 26-27Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 28-29Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 30-31Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 32-33Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 34-35Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 36-37Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 38-39Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 40-41Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 42-43Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 44-45Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 46-47Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 48-49Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 50-51Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 52-53Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 54-55Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 56-57Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 58-59Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 60-61Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 62-63Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 64-65Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 66-67Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 68-69Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 70-71Coopération numéro 1 31 déc 2018 Page 72