Coopération n°1 30 déc 2019
Coopération n°1 30 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de 30 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 15,3 Mo

  • Dans ce numéro : pour la nouvelle année se défaire de ses habitudes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Joyaux pâtissiers parisiens Vous vous apprêtezàpasser le Nouvel-An dans la Ville Lumière ou vous yrendrez prochainementenweek-end ? Régalezvos yeux et vos papilles grâceàl’excellence de la pâtisseriefrançaise. TEXTE SYLVIA GABET, PARIS Sirops, crèmes, compotées et fruits frais caractérisent les babas de YannCouvreur. 24 Coopération N°1du30décembre 2019
PHOTOS LAURENT FAU YannCouvreur,étoile montante de la pâtisserie parisienne àdécouvrir La pâtisserieest àl’évidence une passion française si on en juge parlenombrede pâtisseries au mètre carré parisien et le dynamisme actuel des ouvertures de microboutiques en la matière. Mais la pâtisserieest aussi le luxe le plus accessible et –ilfautbienledire–leplusirrésistible. Si vous programmez unpetit voyage prochainement dans lacapitale française,l’une des troisboutiques de YannCouvreur doit faire absolument partie de vos haltes. Vous le connaissez peutêtre déjà car sa formation solide dans des palaces l’a conduit àfaire partie des jurés de l’émission « Top Chef », son inventivité à organiser des master class du plus ébouriffant des pâtissiers franco-suisses  : Amaury Guichon (lire ci-contre). Dans ses boutiques, YannCouvreur joue les ayatollahs et fabrique en50 exemplaires, pasundeplus, ce qu’il appelle des « fugues pâtissières »  : un millefeuille minute qu’il refuse de laisser emporter, il faut donc se résoudre àle consommer surplace,etc’est une pure tuerie  : arlettes cannelées fines et friables comme du cristal, crème diplomate aérienne d’anthologie àlavanille de Madagascar. Al’emporter, tout le restedelaboutique  : la tarteaucitronau shiso est remarquable, sucrée auplus juste, avec son cœur en meringue etce petit goût de shiso– on prononce chisso –venud’ailleurs, du Japon plus précisément. Les éclairs marron cassis, mokanis ou chocolattonka sonttop aussi, ses babastoutautant. Et la « merveille »  : un rocher praliné,fleurdesel,noisettes, est un must sans gluten, sans arôme ni conservateur. Alors si la période des soldes n’apas encorecommencé,réservez-vous… mais craquez pour lecroquantmillefeuille de YannCouvreur. Adresses  : 137av. Parmentier (XI e arr.) –23bis rue desRosiers(IV e arr.)–35bdHaussmann(IX e arr.), àl’intérieur desGaleriesLafayette Le talentueux entrepreneur aouverttrois boutiques dans la capitale depuis 2016. AmauryGuichon, le Franco-Suisse de Las Vegas aux 2millions d’abonnés sur Instagram C’est l’un des six pâtissiers les plus connus dans le monde,grâce àses pâtisseries en trompe-l’œilphénoménales, en particulier celles en chocolat. Basé àLas Vegasoùilvient d’ouvrir cette année son EcoledePâtisserie, il donne des master class partout dans lemonde et notamment àParis chez YannCouvreur, que lesapprentis dans le métier s’arrachent. Alors s’il n’est pasfacile de goûter àses créations, on peut au moins se régaler des yeux, avec son livre « The Art of Flavor –Voyage gourmand » (Editions Umami), luiqui justementexpliquepenser d’abord design avant goûts et textures, car dit-il « la pâtisserie, on la mangedes yeux d’abord ». Les autres monuments pâtissiers ànepas manquer En matière depâtisserie, faut-il encore présenter Pierre Hermé, etson légendairegâteauIspahan ; Angelina, son chocolatchaud et son Mont-Blanc ; Ladurée et ses macarons. Ajoutons àces incontournables la Pâtisserie des Rêves, la toute nouvelle boutique de Cédric Grolet, meilleur pâtissier du monde en 2017, avenue de l’Opéra ettoujours au Meurice pour l’art des fruits, et les boutiques façon pop-up stores « Fou de Pâtisserie ». ○ SAVEURS BONS BAISERSDEPARIS YannCouvreur (36 ans) s’est fait connaître du grand public comme juré dans « Top Chef ». Un Paris-Brest du pâtissier, avec une crème au praliné noisette. Coopération N°1du30décembre 2019 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 1Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 2-3Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 4-5Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 6-7Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 8-9Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 10-11Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 12-13Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 14-15Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 16-17Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 18-19Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 20-21Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 22-23Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 24-25Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 26-27Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 28-29Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 30-31Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 32-33Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 34-35Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 36-37Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 38-39Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 40-41Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 42-43Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 44-45Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 46-47Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 48-49Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 50-51Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 52-53Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 54-55Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 56-57Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 58-59Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 60-61Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 62-63Coopération numéro 1 30 déc 2019 Page 64