Coopération n°1 3 jan 2018
Coopération n°1 3 jan 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de 3 jan 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 30,5 Mo

  • Dans ce numéro : regard vers le futur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
DES PAROLES AUX ACTES Écologique COMMERCE MOINS VORACE EN ÉNERGIE MINERGIE  : CINQ POINTS POUR ATTEINDRE L’OBJECTIF 1. CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE Les nouvelles constructions ne doivent pas utiliser les énergies fossiles pour le chauffage et l’eau chaude, celles-ci n’étant autorisées que pour couvrir les pics de consommation. À Rickenbach, Coop dispose maintenant d’une chaudière à copeaux de bois et à gaz pour les pics. L’eau chaude est obtenue grâce à des pompes à chaleur. 2. ÉNERGIE TOTALE Pour attribuer le certificat Minergie, on tient dorénavant compte de la consommation totale d’énergie. Le calcul inclut la consommation d’énergie du chauffage, de l’eau chaude, de l’éclairage, des appareils électriques, ainsi que de la production de courant de l’installation photovoltaïque. La consommation d’énergie ne doit pas dépasser 120 kilowattheures (kWh) par mètre carré de surface de l’espace de vente. Cette valeur est inférieure pour les bâtiments locatifs, soit 55 kWh/m 2. 8 Coopération N°1 du 3 janvier 2018 ♦ Normes Les maisons et les bâtiments commerciaux de demain consommeront nettement moins d’énergie. Depuis des années, Coop mise sur le standard Minergie, qui a été fondamentalement revu. THOMAS COMPAGNO illus folgt Photo SINUS/Markus J. Hässig ; visualisation Christoph Burri/A2017+Architekten ; infographie Caroline Koella
ÀRickenbach, dans le canton de Thurgovie, Coop édifie son premier bâtiment selon les nouvelles normes Minergie, plus sévères. Il ne s’agit plus aujourd’hui simplement d’avoir une bonne isolation extérieure. Le nouveau Coop brico+ loisirs de Rickenbach en construction a déjà obtenu le certificat Minergie provisoire. « Le certificat provisoire confirme que le projet respecte les directives Minergie, Le nouveau magasin Coop brico+loisirs de Rickenbach (TG) répond pleinement aux nouvelles normes Minergie. explique Christine Clapasson, responsable du service de Coop Énergie/CO₂. Nous recevrons le certificat définitif une fois le chantier achevé. » Ce qui sera le cas en avril 2018. Coop pourra ainsi se prévaloir de disposer non seulement de plus de 400 bâtiments satisfaisant au standard Minergie, mais encore d’un premier édifice construit selon les nouvelles normes Minergie, plus sévères, en vigueur depuis début 2017. ● ACTE N°216 Nous construisons nos supermarchés selon le standard Minergie Plus des deux tiers de notre consommation énergétique globale provient de nos magasins. Portés par notre vision en matière d’énergie et de CO₂, nous avons décidé d’agir. Ainsi, depuis 2007, tous nos supermarchés nouvellement construits ou rénovés répondent au standard Minergie. Cet acte et bien d’autres sur  : ⊲ des-paroles-aux-actes.ch/216 3. ÉCLAIRAGE Le standard Minergie exige la plus grande efficience énergétique possible en matière d’éclairage. Pour cela, Coop n’installe que des éclairages LED. 4. PHOTOVOLTAÏQUE Il est obligatoire de disposer d’une installation photovoltaïque sur le toit pour la fourniture du bâtiment en électricité. L’installation de Rickenbach, de 2000 m² de surface, produit annuellement 325000 kilowattheures de courant (ce qui correspond à la consommation de 85 ménages). La consommation totale d’énergie calculée par mètre carré de surface du magasin n’atteint plus que 46 kWh. 5. SURVEILLANCE Un système de surveillance mesure en permanence la consommation d’énergie du point de vente, l’utilisation de la chaleur résiduelle, ainsi que le froid commercial. Les irrégularités et la surconsommation sont ainsi rapidement détectées et peuvent être rectifiées. Coopération N°1 du 3 janvier 2018 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 1Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 2-3Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 4-5Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 6-7Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 8-9Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 10-11Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 12-13Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 14-15Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 16-17Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 18-19Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 20-21Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 22-23Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 24-25Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 26-27Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 28-29Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 30-31Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 32-33Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 34-35Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 36-37Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 38-39Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 40-41Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 42-43Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 44-45Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 46-47Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 48-49Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 50-51Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 52-53Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 54-55Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 56-57Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 58-59Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 60-61Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 62-63Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 64-65Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 66-67Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 68-69Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 70-71Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 72-73Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 74-75Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 76-77Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 78-79Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 80