Coopération n°1 3 jan 2018
Coopération n°1 3 jan 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de 3 jan 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 30,5 Mo

  • Dans ce numéro : regard vers le futur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
LES GENS En 2049 « LES EXOSQUELETTES FERONT PARTIE DE NOTRE QUOTIDIEN » ♦ Fabien Feissli Le journaliste et écrivain romand sort un nouveau thriller, « Le Mîlenarium ». Plongée dans la Suisse de 2049 où robots et humains se confondent. SOPHIE DORSAZ 72 Coopération N°1 du 3 janvier 2018 La ville de Lausanne est abandonnée au profit de Lemania, mégapole futuriste et robotisée. Au milieu du lac, un campus ultramoderne nommé Mîlenarium accueille les gymnasiens lors d’une journée portes ouvertes qui vire au cauchemar. Voici la trame du troisième roman de Fabien Feissli, mêlant habilement thriller et science­fiction, publié aux Éditions Cousu Mouche. Intrigué par les nouvelles technologies, l’auteur imagine la Suisse de 2049 où robots et humains se côtoient jusqu’à se confondre. Rencontre avec ce jeune écrivain vaudois sur le campus de l’EPFL, univers ayant largement nourri son inspiration. Comment l’idée d’un Mîlenarium au milieu du Léman vous est-elle apparue ? En tant que journaliste, je m’intéresse beaucoup aux nouvelles technologies et à ce qu’on appelle l’humain amélioré. Je suis de près les études qui se font à ce sujet à l’EPFL et ailleurs en Suisse romande. Et à force de rencontrer différents spécialistes, j’ai essayé d’imaginer Je voue une réelle passion au foot. J’y joue tout le temps, même quand il a neigé à quoi pourrait ressembler la Suisse romande en 2049. Aussi pour avoir étudié à l’EPFL, j’ai suivi le développement du campus avec les bâtiments fous réalisés sous la présidence de Patrick Aebischer. Avec Mîlenarium, j’ai voulu aller encore plus loin en implantant un campus sur le lac. Je me demande parfois s’il n’a pas lui­même rêvé d’une telle construction… (rires) Des villes abandonnées, un campus ultramoderne sur le Léman. C’est la Suisse que vous imaginez pour 2049 ? Photo Darrin Vanselow
L’auteur de « Mîlenarium » Fabien Feissli, ici devant le campus de l’EPFL qu’il a imaginé se développer sur le Léman en 2049. Je pense que l’évolution n’ira pas aussi vite, mais l’abandon des centres-villes historiques au profit de quartiers ultramodernes, ça arrivera certainement. Mais j’espère que ça ne sera pas déjà le cas dans trente ans ! Des robots qui partagent notre quotidien, des bandeaux sélectionneurs de rêves, des puces sous la peau. Ces évolutions vous réjouissent ou vous effraient ? Je dis toujours que je suis intrigué par les nouvelles technologies mais pas passionné. Et si je m’y intéresse autant c’est parce que justement ça m’inquiète un peu. Les puces sous la peau – qui ne sont pas une bonne idée d’après moi – vont bientôt arriver. Aujourd’hui on a tous un GPS dans la poche via notre smartphone. Demain, il sera dans notre bras. Bonnes ou mauvaises, ces avancées technologiques vont faire partie de notre quotidien. Il faudra alors poser des gardefous pour les maîtriser. Votre roman « Le Mîlenarium », qui se dédie aussi à un public jeune, est une sorte de mise en garde… On peut le dire, oui. En lisant le livre, on se rend compte que tout ce qui s’y passe n’est pas forcément désirable… J’espère inviter le lecteur à une réflexion sur les technologies de demain. À quelle grande nouveauté technologique faut-il s’attendre pour cette nouvelle année ? C’est une bonne question. Si je le savais, j’aurais sorti mon livre en 2017 (rires). Je pense que les exosquelettes vont prendre de plus en plus de place dans le futur, dans le domaine médical ou militaire et même sur les chantiers. Après avoir permis notamment à des paraplégiques de remarcher, j’ai le sentiment qu’ils pourraient bientôt faire partie de notre quotidien et nous faciliter grandement la vie. Et c’est sans doute la technologie qui me fait le plus rêver, je suis un grand fan d’Iron Man. Si vous pouviez inventer une chose pour faciliter le quotidien ? Simplement pouvoir ouvrir les portes ou allumer les lampes en les pointant du doigt, comme dans monlll Coopération N°1 du 3 janvier 2018 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 1Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 2-3Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 4-5Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 6-7Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 8-9Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 10-11Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 12-13Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 14-15Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 16-17Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 18-19Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 20-21Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 22-23Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 24-25Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 26-27Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 28-29Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 30-31Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 32-33Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 34-35Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 36-37Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 38-39Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 40-41Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 42-43Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 44-45Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 46-47Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 48-49Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 50-51Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 52-53Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 54-55Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 56-57Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 58-59Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 60-61Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 62-63Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 64-65Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 66-67Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 68-69Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 70-71Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 72-73Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 74-75Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 76-77Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 78-79Coopération numéro 1 3 jan 2018 Page 80