Coolture Y n°7 mar/avr 2009
Coolture Y n°7 mar/avr 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de mar/avr 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : HE! Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'innovation participative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
COOLTURE AGIR > 10 Agent d’accueil renseignant un voyageur en gare de Paris-Lyon SNCF - CAV - SYLVAIN CAMBON ZOOM SUR > CRÉDIT AGRICOLE ENVIE D’AGIR Dans le cadre de sa politique de soutien aux jeunes, le CRÉDIT AGRICOLE est engagé aux côtés du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports en faveur du programme Envie d’Agir. Ce programme national de soutien à l’engagement et à l’initiative des jeunes de 11 à 30 ans, encourage, soutient et promeut l’esprit d’initiative et d’entreprise dans tous les domaines : animation et développement local, 1 ère création culturelle ou scientifique, solidarité internationale ou de proximité, création d’activité économique. L’implication et l’engagement du CRÉDIT AGRICOLE au sein du programme Envie d’Agir s’articule autour d’actions de communication et de l’accompagnement des candidats dans la construction de leur projet. Les salariés du groupe sont invités à s’impliquer en participant aux jurys régionaux et en accompagnant les porteurs de projets dans leurs études de marché, en les aidant à établir un business plan, en apportant des conseils juridiques... COOLTURE N°7 - MARS/AVRIL 2009 DOSSIER INNOVATION BNP Patrick Sagnes SALARIÉ ET ENGAGÉ... GRÂCE À MA BOÎTE ! > SNCF Vous aider à aider les autres, surtout les jeunes, partout en France, tel est le credo de la FONDATION SOLIDARITÉ SNCF. Aux niveaux régional et national, la Fondation sélectionne des projets culturels, éducatifs et ludiques qui développent le plaisir et le goût de la lecture et de l’écriture auprès des enfants et des jeunes de moins de 15 ans. En 2007, plus de 200 « Coups de Cœur Solidaires » d’agents ont reçu un coup de pouce de 750 à 3 000 euros. 3 exemples : À Mons-en-Barœul, la réalisation d’un documentaire par des jeunes sur la transformation de leur quartier. À Tours, la découverte des coulisses de la Mairie et de la citoyenneté par 6 mineurs faisant l’objet d’une mesure judiciaire.Enfin à Chambéry, des activités en montagne pour des jeunes en difficulté sociale ou atteints de handicap. > BNPP Le Projet Banlieues de BNP Paribas. En 2006, BNP Paribas a initié, avec le soutien de sa Fondation et la mobilisation de son pôle Banque de Détail en France, un projet de grande envergure : le projet Banlieues. Ce programme est spécialement dédié à aider à la création d’emplois et de lien social dans les quartiers sensibles, ainsi qu’à l’accompagnement scolaire des enfants en difficultés. > AXA Cap Cité. Depuis décembre 2005, Cap Cité constitue un dispositif novateur qui s’appuie sur le principe du double volontariat : celui du salarié lui-même et celui de l’entreprise. « Avec Cap Cité, AXA souhaite faciliter l’investissement personnel de ses collaborateurs dans la cité via des mandats électifs locaux, des actions de formation ou une implication de plus ou moins longue durée dans une action humanitaire. Avec l’assurance de pouvoir retrouver un poste chez AXA », a déclaré Henri de Castries, Président du Directoire du Groupe AXA. DR Photo FONDATION VINCI > RATP Exposition photographique « engagés, pour une ville plus humaine ». L’engagement bénévole d’agents RATP dans le tissu associatif, notamment dans des associations liées au handicap et concernées par l’accessibilité aux transports publics, est fortement soutenu par l’entreprise. Actuellement, une exposition en tournée dans toute la France valorise et célèbre cet engagement auprès de tous les salariés du groupe. Rappelons que la Fondation RATP soutient les deux associations franciliennes de chiens guides d’aveugles. > FRANCE TELECOM - ORANGE En 2008, les salariés de France Télécom - Orange ont récolté 20 000 euros afin de financer des vacances pour des enfants autistes. - 1400 commerciaux des agences professionnelles ont collecté 10 000 euros grâce aux ventes réalisées ; - 3000 salariés se sont mobilisés pour organiser différentes actions de collecte à travers la France et ont ainsi réuni la somme de 10 000 euros. Ces fonds ont permis de financer plus de 70 séjours de vacances pour des enfants autistes par l’entreprise. > Fondation Télémaque de PPR Selon l’INSEE, 25% des enfants de professeurs et d’ingénieurs intègrent une grande école contre moins de 1% des enfants d’ouvriers. Face à ce constat alarmant, PPR a souhaité s’impliquer concrètement dans le soutien des jeunes à fort potentiel des milieux défavorisés. Après 4 années de travail préparatoire, en association avec le Ministère de l’Education Nationale, la Fondation Télémaque voit le jour. Elle permet à des entreprises privées (PPR, AXA, SCHNEIDER, ACCOR, REXEL) d’accompagner, via un tutorat assuré par des salariés volontaires, de jeunes collégiens talentueux et motivés issus de milieux défavorisés et de leur dispenser des bourses au mérite. Ils sont sélectionnés et suivis par des établissements scolaires partenaires jusqu’à la fin de leur scolarité.
Parlez-en ! COUP DE CŒUR DIVERSITÉ LES CORDÉES DE LA RÉUSSITE : PASSER D’UNE ZEP À UNE GRANDE ÉCOLE, C’EST POSSIBLE ! Pour certains, intégrer une Grande École peut paraître naturel. Mais lorsqu’on est issu de certains quartiers, poursuivre ses études après le lycée constitue l’exception. Certains établissements supérieurs, sous l’impulsion du Ministère de l’Éducation Nationale, ont mis en place des passerelles privilégiées pour les élèves issus des quartiers difficiles : les Cordées de la réussite. Explications et exemples. Objectif des « Cordée de la réussite » L’expression « Cordée de la réussite » désigne un programme national de labellisation des partenariats entre des établissements de l’enseignement supérieur (grandes écoles, universités, lycées à classes préparatoires) et des lycées « sources » situés dans des quartiers prioritaires. Il a pour objectif de promouvoir l’égalité des chances et la réussite des jeunes face à l’entrée dans l’enseignement supérieur, et notamment dans des filières d’excellence. La « tête de cordée » est systématiquement un établissement d’enseignement supérieur, qui peut conduire plusieurs cordées à la fois, avec différents lycées « sources ». Actions Le partenariat entre ces établissements se traduit concrètement par la mise en oeuvre d’actions multiples : tutorat, accompagnement académique et scolaire, accompagnement culturel, internat ou hébergement, aides diverses, etc… dès le lycée. Ces cordées, qui sont animées par des jeunes des établissements d’enseignement supérieur, visent à lever les obstacles psychologiques ou culturels en créant, par un accompagnement adapté, un pont entre l’enseignement « Je le veux, je le peux ! » La Cordée BRIO secondaire des zones défavorisées et l’enseignement supérieur. L’objectif est de constituer des viviers d’excellence et de leur faciliter le passage vers l’enseignement supérieur dans une perspective de réussite et d’ascension sociale. Le rôle des entreprises De nombreuses TPE, PME, mais aussi grandes entreprises, sur tout le territoire, sont partenaires des Cordées de la réussite. Elles proposent des simulations d’entretiens de recrutement, des offres de stages pour les jeunes impliqués dans le dispositif et peuvent participer au financement de l’hergement qui constitue un frein majeur à la poursuite des études supérieures. La démarche vous séduit ? Alors vous aussi participez en devenant étudiant tuteur dans votre école ou université ! > QUELQUES EXEMPLES DE CORDÉES : Le projet « PREPAPLUS CLAUDE B » : propose la Cordée que l’Ecole Centrale, HEC, l’ENSAM et l’ENS Cachan constituent avec le lycée Claude-Bernard à Paris et 10 lycées sources. Elle permet d’assurer le suivi d’étudiants issus de ZEP, de les faire bénéficier d’opérations culturelles et de faciliter leur accès à un hébergement de proximité. La Cordée BRIO (Bond pour la Réussite par l’Initiative et l’Ouverture), est pilotée depuis 2006 par l’école de management Audencia et l’école Centrale de Nantes. En 2008, elle accompagne, avec le concours de 40 étudiants tuteurs et de 22 enseignants référents, 55 élèves principalement domiciliés en zones urbaines sensibles. En 2009, la 3 ème promo sera marquée par l’entrée dans le projet de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes. DR « COOLTURE AGIR > 11 Aider les élèves issus de familles modestes à lever les obstacles matériels, scolaires et culturels qui les font souvent renoncer à se diriger vers des études longues alors qu’ils en ont les capacités » CHIFFRES CLÉS : 13,6% seulement des élèves de classes préparatoires sont des enfants d’ouvriers et d’employés ! 20% des élèves de classes préparatoires étaient boursiers en 2007 ! L’objectif est de 30% en 2010. 100 Cordées ont été labellisées dès novembre 2008. 125 Cordées seront labellisées en 2009 et soutenues à hauteur de 2 millions d’euros. Chacun des lycées des 215 quartiers prioritaires devra appartenir à une Cordée dans les 3 ans qui viennent. DR www.coolture.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :