Cool & Comfort n°83 oct/nov/déc 2019
Cool & Comfort n°83 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°83 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : une solution Daikin respectueuse de l’environnement pour Lidl.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
tement les émissions de gaz fluorés (gaz F). Pour cela, il est demandé au secteur de la réfrigération de rechercher des alternatives techniques, des réfrigérants écologiques et d’assurer une meilleure formation des techniciens frigoristes. Deux acteurs de premier plan sur le marché belge ont pris la parole  : Delhaize et Lidl. Comment Delhaize parvient-il à réduire l’impact de ses installations de réfrigération sur le climat ? « Par une combinaison de mesures », explique Tom Vandenberghe, Responsable Énergie chez Delhaize Belgium. « Telles que le choix de nouvelles installations au R744 à capacité de réfrigération réduite et la conversion d’installations de réfrigération au R404A vers le R448A et le R449A. Mais aussi, entre autres, grâce à un suivi plus strict des fuites et la mise au défi des frigoristes. » « L’abaissement du potentiel de réchauffement global (PRG) est une mesure temporaire, mais vous gagnez ainsi du temps et vous rendez l’installation de réfrigération conforme à la législation en matière de gaz F pendant 10 ans de plus, et ceci sans de nouvelles centrales et condenseurs, de nouveaux réfrigérateurs et congélateurs, ni de nouveaux évaporateurs et de nouvelles canalisations. Mais Delhaize identifie un problème  : au sein du groupe Ahold Delhaize, les fuites moyennes dans l’ensemble des supermarchés et des réfrigérants diffèrent considérablement au détriment de Delhaize en Belgique comparées à celles d’Albert Heijn aux Pays-Bas (même avec un facteur 3). Delhaize est donc déçu des services fournis par les frigoristes. » Reste la question de savoir si les taux de fuite spécifiés chez nos voisins du nord sont totalement fiables, pour autant que l’on puisse affirmer que le technicien frigoriste néerlandais est meilleur que le belge ? Les Pays-Bas ne sont-ils pas le pays où l’on dit haut et fort que depuis le 1er janvier 2015, aucune goutte de R22 n’a été ajoutée aux nombreuses installations de réfrigération alors que le réfrigérant interdit est toujours en service ? 18 COOL&COMFORT Wouter Dolphens, responsable lots techniques et réfrigération chez Lidl Belgium, a expliqué le Green Deal de Comeos et montré comment il était mis en œuvre au sein de son propre groupe. « Lidl souscrit aux objectifs de Comeos et y contribue par différentes mesures telles qu’un registre concernant la réfrigération commerciale et la climatisation, le remplacement des anciennes installations, le nettoyage en profondeur des unités extérieures, la régénération des réfrigérants synthétiques, la surveillance continue des installations de réfrigération et un plan d’action pour réduire de 30% les alarmes et les pertes. Lidl veut fournir, d’ici fin 2020, 12,5% de sa consommation d’énergie grâce à sa propre énergie renouvelable. Pour réduire l’impact des installations de réfrigération sur le climat, Lidl opte résolument pour les réfrigérants naturels. N’est-ce pas cool ? » IIwww.coolandcomfort.be
L’OVED informe sur la législation PEB L’OVED, l’association des spécialistes de l’énergie flamands, a participé aussi aux Cool & Comfort Conferences au Technopolis de Malines. Le rapporteur PEB, Jorn Van Herck, a notamment parlé d’une introduction et d’une confirmation correctes des pompes à chaleur dans la déclaration PEB, choses qui souvent ne sont pas respectées. PAR ALEX BAUMANS Introduction correcte des pompes à chaleur L’OVED regroupe les spécialistes de l’énergie au sens large  : spécialistes EPC, rapporteurs PEB, conseillers en énergie. et représente quelque 1500 professionnels. L’une de ses tâches est d’aider les membres à introduire une déclaration PEB correcte. Le point de départ était une constatation inquiétante de l’Agence flamande de l’énergie (VEA)  : seuls 16% des dossiers introduits sont entièrement corrects. Cette constatation doit toutefois être nuancée  : dans la moitié environ des dossiers « erronés », les incorrections n’ont pas donné lieu à une amende, étant donné qu’elles n’avaient aucune influence, ou sinon une influence négligeable, sur le niveau E. Dans un certain nombre de cas, une déclaration correcte a même entraîné un niveau E amélioré. Etant donné que la plupart des problèmes dans la déclaration avaient trait à la ventilation et au chauffage, l’OVED a répertorié les erreurs les plus fréquentes, avec des méthodes pour les prévenir. Top 5 des erreurs Mention d’un type d’appareil erroné L’erreur la plus fréquente est l’indication du type erroné de pompe à chaleur ou de chaudière. Cela n’est pas lié à de la mauvaise volonté. Parfois, une variante d’un appareil est placée au lieu de celle prévue initialement. Il vaut donc mieux se rendre sur place et se baser sur la plaque signalétique et/ou la documentation technique fournie. COP erroné Il est important ici de prendre le régime de température correct. Si la pompe à chaleur a été testée pour des températures élevées (55°C), il faut aussi prendre le COP pour ce régime, quel que soit le régime de chauffage qui est réellement utilisé. Pour un chauffage basse température, on peut introduire ailleurs dans la déclaration un facteur de correction pour compenser le COP inférieur. Résistance électrique incorrectement calculée Ceci est une tâche complexe. Selon la demande d’avant ou d’après 2018, on vérifie la puissance puis le degré de couverture du chauffage électrique supplémentaire. Le point de savoir si le chauffage supplémentaire sert au chauffage ou à l’eau chaude sanitaire joue aussi un rôle. 19 COOL&COMFORT Consignation erronée du réservoir de stockage d’eau chaude sanitaire Tout tourne ici autour des données d’ecodesign. Pour le PEB, la VEA accepte uniquement les données de combinaisons d’excitatrice et de réservoir de stockage qui ont été testées ensemble et qui ont donc un seul code de produit et un seul label. Les données d’un label de paquet ne sont pas acceptées. Le régime de conception a été consigné erronément Les régimes standard, tant pour le chauffage encastré dans le plancher que pour les radiateurs, ont une hauteur irréaliste (55-45°C pour le chauffage encastré dans le plancher). On peut s’en écarter, mais ceci doit être appuyé par une note de dimensionnement sur la base d’un calcul des pertes de chaleur. Centre de connaissances de l’OVED Remplir correctement une déclaration PEB n’est pas tellement simple. Il y a non seulement la complexité technique, les exigences et la méthode de calcul peuvent aussi différer en fonction de l’année de la demande. En tant qu’association sectorielle, l’OVED veut rassembler et partager les connaissances et les expériences des membres. Ces derniers peuvent notamment s’adresser pour ce faire au centre de connaissances en ligne. IIwww.oved.be cool&comfort CONFERENCES 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 1Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 2-3Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 4-5Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 6-7Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 8-9Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 10-11Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 12-13Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 14-15Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 16-17Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 18-19Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 20-21Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 22-23Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 24-25Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 26-27Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 28-29Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 30-31Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 32-33Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 34-35Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 36-37Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 38-39Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 40-41Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 42-43Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 44-45Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 46-47Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 48-49Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 50-51Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 52-53Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 54-55Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 56-57Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 58-59Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 60-61Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 62-63Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 64-65Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 66-67Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 68-69Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 70-71Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 72-73Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 74-75Cool & Comfort numéro 83 oct/nov/déc 2019 Page 76