Cool & Comfort n°80 jan/fév/mar 2019
Cool & Comfort n°80 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°80 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 10,3 Mo

  • Dans ce numéro : refroidisseur sur mesure pour une entreprise laitière.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
ClimaSolar pour l’espace bien-être Waer Waters L’un des complexes de saunas les plus prestigieux du Benelux se trouve à Groot-Bijgaarden (Grand-Bigard)  : Waer Waters. Tablant sur le succès croissant des premières années, le complexe s’est agrandi d’une section bien-être, de trois nouvelles piscines et de six courts de tennis, situés près d’un hôtel de luxe de 55 chambres. Trois activités – bien-être, sport, hôtel – qui sont également grosses consommatrices d’énergie. Pour garder le contrôle de la facture énergétique, une série de mesures d’économie d’énergie ont été mises en œuvre. La plus remarquable est ClimaSolar, l’installation de chauffage et de climatisation neutre en énergie, de Climapac.PAR RUDY GUNST ‘Innover, c’est progresser ; s’arrêter c’est reculer’, ont-ils dû penser au complexe de saunas Waer Waters. Dans une première phase, 6 000 m² ont été aménagés avec une brasserie sur deux niveaux, rez-de-chaussée et sous-sol, ainsi qu’un espace de remise en forme et un espace bien-être ; mais il est vite devenu évident que la demande de bien-être était très élevée – le boucheà-oreille y est pour quelque chose – et que l’infrastructure existante était insuffisante pour répondre à une telle demande. Sitôt dit sitôt fait, avec une extension qui place le complexe de bien-être Waer Waters en pointe au Benelux  : un hôtel de 55 chambres avec un parking en sous-sol, une partie sauna moderne, avec un choix d’être nu ou couvert, des salles de soins corporels et une offre sportive étendue. Et c’est plus imposant encore si l’on fait la liste des installations des deux espaces de bien-être  : bio-sauna, saunas à infrarouge, sauna chaud, kelosauna, sauna à cristaux de sel, sauna löyly, sauna sec, hammam, cabine vapeur, piscines intérieure et extérieure, bassins de natation, bassins profonds, bain flottant, calidarium. Un défi non seulement pour les clients, mais tout aussi grand pour les partenaires de la construction afin de maintenir le coût relatif à l’eau chaude et au chauffage dans des limites acceptables. Trois architectes de Roulers ayant pour coordonnateur Frederik Minnaert, le bureau d’études techniques BM Engineering de Courtrai, l’installateur CVC Geert Braeckman, de Serskamp, en sous-traitance de la société Leuckx Ph de Gooik (contractant principal lots techniques) et le partenaire de distribution Climapac, ont trouvé ensemble une solution d’efficacité énergétique à la fois fiable et durable  : ClimaSolar. 102 panneaux solaires hybrides transforment l’énergie solaire en électricité et en chaleur, pour l’eau des piscines. 50 COOL&COMFORT Prestations de service « ClimaSolar est une installation de chauffage et de climatisation, neutre en énergie, pour grands bâtiments, dans laquelle les trois composants de base (panneaux solaires hybrides, collecteur de sol et pompe à chaleur géothermique réversible) sont utilisés pour optimiser les rendements mutuels », explique Geert Gallet, gérant de Climapac. « Ce qui rend si particulier le besoin en énergie d’un centre de bien-être doté d’un complexe sportif, c’est qu’il y a une demande importante de chauffage, de climatisation et d’eau chaude toute l’année. Chauffer et climatiser 24h/24 déclenche immédiatement un réflexe chez l’utilisateur conscient des dépenses d’énergie  : récupérer la chaleur. Ceci peut se faire de différentes manières. Bien entendu via le système de ventilation dans lequel la chaleur ou la fraîcheur de l’air extrait est transféré
vers l’air frais entrant. Mais aussi en stockant la chaleur extraite dans le sol, en vue d’un usage ultérieur ou immédiat pour la production d’eau chaude sanitaire. Ceci avec un double objectif  : limiter la consommation d’énergie et augmenter la durabilité. » Le partenariat entre Climapac et l’installateur ressort clairement de leur étroite collaboration. Climapac se charge de l’analyse et du calcul de l’installation. Geert Gallet  : « Nous élaborons et dessinons un schéma hydraulique complet, afin que l’installateur puisse attaquer immédiatement les travaux. Climapac Service raccorde l’installation et la met en service. La consommation est analysée avec précision et, si nécessaire, ajustée en vue d’un rendement maximal. » Le système démarre de 102 panneaux solaires hybrides qui transforment l’énergie solaire en électricité et en chaleur, pour l’eau des piscines. Du fait que durant l’été il reste une demande de chaleur au niveau du complexe de saunas, il n’est pas possible de stocker de la chaleur dans le sol, ce qui ferait chuter la température du sol et donc aussi le rendement de la pompe à chaleur géothermique. « Nous résolvons ce problème à l’aide de panneaux solaires hybrides », déclare Jimmy Van Audenhove, de Climapac. « Nous refroidissons les panneaux solaires et évacuons cette chaleur dans le sol, pour un usage ultérieur. Plus il y a de l’énergie dans le sol, plus petit est le collecteur de la pompe à chaleur. En outre le refroidissement des panneaux La pompe à chaleur géothermique Y-Flow EXP TXHEBY 2115 de Rhoss. solaires permet aussi d’augmenter leur rendement. C’est donc la combinaison idéale entre deux systèmes durables, les panneaux solaires et la pompe à chaleur, qui se renforcent l’un l’autre et fournissent encore plus de puissance. Un panneau solaire hybride est donc un panneau photovoltaïque classique avec à l’arrière un collecteur thermique. En hiver, le collecteur thermique capte la chaleur de deux manières  : par réchauffement direct par le soleil, et par extraction de chaleur dans l’air lorsque la température environnante est plus élevée que la température du sol. En été, le collecteur thermique sert à refroidir les panneaux photovoltaïques et permet d’augmenter ainsi la production d’électricité de 30%. » Cuves techniques Fiorini Pour la pompe à chaleur géothermique, le choix s’est porté sur la Y-Flow EXP TXHEBY 2115 du fabricant italien Rhoss (puissance frigorifique 124 kW, puissance de chauffage 135 kW) couplée à 15 forages à environ 100 mètres de profondeur. « Le rendement d’une pompe à chaleur est déterminé par la différence de température entre la source et le récepteur », nous informe Geert Gallet. « Plus cette différence est petite, plus grand est le rendement. On peut tabler sur une diminution de rendement d’environ 3% par degré. Du fait que, grâce au concept ClimaSolar, nous injectons constamment de la chaleur du soleil dans le sol, nous réchauffons ce dernier et le rendement augmente. Mais il y a 51 COOL&COMFORT [PROJET] Geert Gallet et Jimmy Van Audenhove jettent un coup d’œil satisfait sur leur contribution à la réalisation d’une installation économe en énergie. encore mieux ! Du fait de l’élévation de la chaleur du sol, il suffit de 15 forages, alors que pour un rendement similaire sans les avantages de ClimaSolar, il aurait fallu deux fois plus de forages. Ceci fait une grosse différence de budget et représente à tout point de vue une situation gagnante ! » Les deux cuves techniques Fiorini de 2.500 litres servent à stocker l’eau de refroidissement et l’eau de chauffage. La cuve d’eau froide est utilisée par les ventilo-convecteurs pour la climatisation. L’eau chaude est envoyée vers les chambres pour une double utilisation  : tout d’abord pour la production d’eau chaude sanitaire, et ensuite pour le chauffage par ventilo-convecteurs. IIwww.climasolar.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 1Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 2-3Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 4-5Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 6-7Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 8-9Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 10-11Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 12-13Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 14-15Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 16-17Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 18-19Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 20-21Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 22-23Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 24-25Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 26-27Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 28-29Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 30-31Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 32-33Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 34-35Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 36-37Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 38-39Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 40-41Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 42-43Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 44-45Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 46-47Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 48-49Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 50-51Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 52-53Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 54-55Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 56-57Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 58-59Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 60-61Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 62-63Cool & Comfort numéro 80 jan/fév/mar 2019 Page 64