Cool & Comfort n°79 oct/nov/déc 2018
Cool & Comfort n°79 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°79 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : FCO Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : quels réfrigerants sont à l'épreuve du futur ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
[RUBRIEK] Group VHC – « Qualité et confiance » « On n’est jamais aussi bien servi, que par soi-même », telle était la devise légendaire de « Roger », un bricoleur polyvalent s’il en est. Mais bon nombre de jeunes entrepreneurs s’en sont également inspirés. Prenons par exemple Wim Van Haute. Après avoir travaillé pendant plus de six mois pour une entreprise d’installation au sein de laquelle la satisfaction du client et l’épanouissement professionnel n’étaient pas considérés comme des préoccupations prioritaires, ce dernier en est rapidement sorti  : il y a mieux à faire. En conséquence, M. Van Haute a décidé de créer, à Overijse, sa société d’installation baptisée Group VHC. La fondation de l’entreprise remonte à 1995. Aujourd’hui, les fourgonnettes bleues arborant un ours polaire font définitivement partie du paysage. PAR RUDY GUNST Dans le portrait d’un frigoriste passionné, on ne peut ignorer le dicton « Il faut connaître le passé et comprendre le présent pour construire l’avenir ». Dès lors, nous vous proposons d’abord un bref historique du Group VHC. Fondée en 1995 par Wim Van Haute, l’entreprise a rapidement acquis une réputation enviable auprès des particuliers et des PME, une clientèle qui n’a cessé d’appartenir à la strate supérieure. En 2001, il ouvre de nouvelles perspectives de croissance en prenant le contrôle de Climatec Service et en héritant d’un portefeuille de clients propriétaires d’immeubles de bureaux et d’entreprises industrielles. En 2005, la création d’une division chauffage focalisée sur la durabilité permet au Group VHC d’ajouter une nouvelle corde à son arc en couvrant désormais toutes les disciplines du secteur CVC. Après quelques expériences décevantes avec des partenaires en construction n’offrant aucune valeur ajoutée, Wim Van Haute a résolument opté pour une approche globale  : de l’étude et du montage à la réparation et à la maintenance des installations. Maîtrise Un parcours passionnant qui a vu Group VHC devenir une entreprise d’installation dont les effectifs s’élèvent à 45 personnes et dont la taille autorise la réalisation de projets intégrés garantissant une climatisation optimale basée sur des solutions sanitaires, de chauffage, de refroidissement et de ventilation qui s’adressent aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers. « Nos clients profitent pleinement de notre approche, laquelle est toujours empreinte d’un souci de confort, de fiabilité et de sobriété énergétique », relate Wim Van Haute. Si la mention 30 COOL&COMFORT « Je veux entretenir des contacts étroits avec mon personnel ; je veux connaître leurs préoccupations et savoir s’ils sont heureux ou tristes. » General Manager apparaît sur sa carte de visite, il n’en demeure pas moins convaincu que sa place est au milieu de son personnel. Dire que le personnel d’une société en constitue le capital est un cliché dont abusent bon nombre de chefs d’entreprise qui après s’être exprimés dans ce sens préfèrent se retirer dans leur tour d’ivoire pour s’adonner à un travail de réflexion « plus noble » en toute tranquillité et à l’abri des préoccupations quotidiennes des clients et des membres du personnel. Wim Van Haute échappe à la règle. « Au fil des années, mon entreprise n’a cessé d’enregistrer une croissance appréciable, laquelle s’est invariablement accompagnée de nouveaux recrutements. Mais aujourd’hui, nous avons atteint une envergure suffisante. Il faut que l’entreprise demeure gérable, sur le plan humain également. J’entends bien maintenir des contacts étroits avec les membres de mon personnel. Je veux connaître leurs préoccupations et savoir s’ils sont heureux ou tristes. Telle est ma définition d’un chef d’entreprise ; c’est le capitaine d’un navire qui prend soin de ses matelots et de ses passagers en les amenant, comme promis, à destination. » Un entrepreneur dynamique et moderne qui suit de près le marché, sans pour autant que son évolution le décourage de s’en tenir à certains principes. L’un d’entre eux réside dans la volonté de ne travailler qu’avec des
marques de qualité supérieure. Wim Van Haute les énumèrent volontiers  : Daikin, Viessmann, Facq, Rehau, Ökofen (fabricant autrichien de chauffages à granulés), SMA (technologie solaire), Swegon et Zehnder. Respect des engagements « La qualité doit toujours primer si l’on prétend soulager les clients. Travailler avec des marques haut de gamme permet d’accomplir d’entrée de jeu un grand pas vers la tenue des engagements pris. Des performances éprouvées au lieu de promesses creuses, des composants de haute qualité permettant de maintenir des rendements élevés tout au long d’une durée de vie élevée. Je ne veux pas être perpétuellement inondé de réclamations portant sur les insuffisances d’équipements qui non contents de ne procurer aucun confort au client lui infligent une facture énergétique élevée. Le fait qu’une marque haut de gamme s’appuie toujours sur une structure solide orientée service revêt une importance comparable voire supérieure à la qualité pure. Il suffit de songer à la formation et au perfectionnement professionnels. La perfection n’est pas de ce monde ; par conséquent, on ne peut exclure tout risque de défaillance. S’agissant des grandes marques, on peut légitimement tabler sur le fait qu’elles ne ménageront aucun effort pour vous prêter main-forte au plus vite. Cela ne risque pas d’arriver avec un intermédiaire attendant vainement la livraison de pièces fabriquées en Chine. On entend parfois des installateurs se plaindre des services d’une grande marque. Wim Van Haute leur adresse sans ambages un message clair  : « La qualité d’une installation est toujours à la mesure des compétences de son installateur. Une installation de CVC exclusivement constituée d’appareils et de composants de grandes marques, mais dont la pose pêcherait par un manque de professionnalisme risque de devenir une source de problèmes. Cette critique aura le don de mécontenter certains collègues, mais il nous est arrivé à maintes reprises de devoir remédier aux erreurs commises par d’autres. » Reprise À l’heure actuelle, nous assistons à une reprise économique ; Group VHC en a-t-il perçu l’impact sur son chiffre d’affaires ? « Nous avons continué à mener notre barque, parce que le dicton ‘goedkoop is duurkoop’[il n’y a que les bons marchés qui ruinent] ne s’applique pas qu’aux Pays-Bas. Nos clients réguliers sont toujours restés fidèles au rapport qualité/prix des grandes marques. Ils ne veulent courir aucun risque auquel les exposerait toute conversion à une marque plus économique, mais de moindre qualité. Nous observons aussi les effets de la reprise dans un autre domaine. Lorsque la crise économique et financière qui s’est déclarée il y a une dizaine d’années a entraîné un effondrement des investissements et dépenses, bon nombre de particuliers et d’entreprises ont dû se résoudre à opter pour des marques plus économiques dont la durée de vie des produits est très inférieure à celle des articles de grandes marques. Aujourd’hui, nous sommes entrés de plain-pied dans cette phase où les propriétaires d’installations bon marché en ont assez de la somme de problèmes rencontrés et optent pour une installation de haute qualité plutôt que de continuer à s’enliser. » On pourra en conclure que Wim Van 31 COOL&COMFORT [UN INSTALLATEUR COOL] Haute a un point de vue bien arrêté sur la question. Comment voit-il évoluer le marché du froid sous la pression de la législation régissant les gaz fluorés à effet de serre ? Est-ce une préoccupation que partagent ses clients ? « Honnêtement, ils ne s’en soucient guère. Mes clients demandent une efficacité et une fiabilité satisfaisantes à un prix acceptable. En tant qu’installateur, je me dois de respecter mes engagements en matière de confort et de rendement ; c’est ma préoccupation première. Et je ne me soucie pas plus que mes clients des gaz frigorigènes. À cet égard, je fais entièrement confiance à mes fabricants pour me débarrasser de ce souci. Ils mettront tout en œuvre pour que je puisse continuer à épauler mes clients. Daikin misdevrais-je douter de la pertinence de ce choix ? Pensez-vous vraiment qu’un acteur d’envergure internationale se risquerait à mettre sa réputation en jeu en faisant un choix erroné ? Vous savez, la confiance n’est pas un vain mot dans notre secteur. À l’instar de ces clients qui me font confiance, je me fie sans réserve aux grandes marques. La vie est déjà suffisamment difficile, ne la rendons pas en vain plus difficile encore. » IIwww.groupvhc.be Mes clients demandent une efficacité et une fiabilité satisfaisantes à un prix acceptable. En tant qu’installateur, je me dois de respecter mes engagements en matière de confort et de rendement ; c’est ma préoccupation première. Wim Van Haute – Group VHC



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 1Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 2-3Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 4-5Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 6-7Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 8-9Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 10-11Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 12-13Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 14-15Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 16-17Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 18-19Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 20-21Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 22-23Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 24-25Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 26-27Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 28-29Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 30-31Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 32-33Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 34-35Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 36-37Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 38-39Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 40-41Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 42-43Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 44-45Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 46-47Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 48-49Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 50-51Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 52-53Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 54-55Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 56-57Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 58-59Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 60-61Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 62-63Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 64-65Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 66-67Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 68-69Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 70-71Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 72-73Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 74-75Cool & Comfort numéro 79 oct/nov/déc 2018 Page 76