Comme au Cinéma le mag n°28 novembre 2012
Comme au Cinéma le mag n°28 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de novembre 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Stan Médias

  • Format : (168 x 245) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : Déborah François, le fond populaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
focus DÉBORAH FRANÇOIS Le fond populaire Révélée par les Dardenne dans L’Enfant, Déborah François est aujourd’hui Populaire. Enfin, la comédienne est surtout la jeune Rose Pamphyle dans une comédie vintage, sorte de Rocky dactylographique. Texte/Arnaud Bénureau « C’était la mort si je ne repartais pas avec le rôle de Rose Pamphyle », nous déclare d’emblée Déborah François. « Elle a gagné le rôle haut la main », répond l’écho, Régis Roinsard, réalisateur d’un premier long qui a tout pour être un succès : un casting glamour – Romain Duris et donc Déborah François –, les années 50 (coucou Mad Men), de la compétition et surtout de l’amour. Bon après, la comédienne n’est peutêtre pas obligée d’en faire des caisses. Car derrière une vitrine volontairement jaunie pour rendre compte d’une époque lointaine, Populaire met un peu la femme au second plan. Réac’Populaire ? « Mon personnage est une féministe. Elle refuse son destin ». Et le prend en main pour voler de ses propres ailes. Avant d’imprimer la pellicule avec cette comédie un peu sportive et un peu romantique, Déborah François a fait l’école buissonnière. D’abord marquée art et essai (L’Enfant, La Tourneuse de pages), elle est ensuite une des Femmes de l’ombre avant de repartir avec le César du meilleur espoir féminin pour Le Premier jour du reste de ta vie. À ce propos, Populaire risque bien de marquer un tournant dans sa carrière. Car elle crève l’écran et tient la dragée haute à un Romain Duris tout en gomina. Alors finalement oui, vu ainsi, ne pas avoir ce rôle aurait pu installer la jeune femme dans la catégorie des espoirs du cinéma qui ne concrétise jamais l’essai. H POPULAIRE RÉALISATION Régis Roinsard CASTING Romain Duris, Déborah François FILM français DURÉE 1h51 GENRE comédie SORTIE 28 novembre 22 H CommeauCinema.com le mag H novembre 2012 H N°28
interview NICOLAS DUVAUCHELLE Rendez-vous en terre inconnue Enfant un peu terrible du cinéma d’auteur, de Claire Denis à Benoît Jacquot, Nicolas Duvauchelle se retrouve à l’affiche de Comme des Frères et s’essaie à la comédie sans rien perdre de sa sensibilité. Propos recueillis par Laurence Kempf Au regard de votre filmographie, Comme des frères est votre première comédie. Pourquoi avoir franchi le pas maintenant ? Ça faisait longtemps que j’avais envie d’en faire une. J’ai eu d’autres propositions où il y avait de l’argent à la clé. Mais j’ai refusé. Il ne fallait pas que je me grille. Ce n’était pas mon truc. Je ne le sentais pas. Alors que là, j’ai su immédiatement que c’était celle que je devais faire. Pourquoi ? Ce n’était pas seulement de la pure comédie, du gag. Comme des frères est sur le fil de l’émotion et du rire. Aviez-vous envie d’un cinéma plus populaire ? J’ai fait beaucoup de films où il y avait de bonnes critiques. Mais le public, lui, n’était pas au rendez-vous. J’ai donc fait Braquo pour gagner en visibilité. Quand tu es acteur, ça te nourrit. On dépend beaucoup du désir des autres, des réalisateurs, du public. Et si on n’a pas de succès, on se pose des questions. Avez-vous peur d’être étiqueté ? Il n’y a rien de pire pour un acteur que d’être étiqueté. Je voyais dans les interviews qu’on parlait de bad boy et tout ça. Cette image qu’on m’a collée, je l’avais peut-être à vingt ans, mais maintenant j’en ai 32, j’ai deux filles, je suis un père de famille et j’ai envie d’aller vers autre chose. H COMME DES FRÈRES RÉALISATION Hugo Gélin CASTING François-Xavier Demaison, Nicolas Duvauchelle FILM Français DURÉE 1h44 GENRE comédie SORTIE 21 novembre novembre 2012 H N°28 H CommeauCinema.com le mag H 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :