Comme au Cinéma le mag n°27 jui/aoû/sep 2012
Comme au Cinéma le mag n°27 jui/aoû/sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de jui/aoû/sep 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Stan Médias

  • Format : (168 x 245) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Mathilde Seigner.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
interview « mon ambition est de faire un jour un grand film »
WOODY ALLEN Grand petit homme Quand Woody Allen fait du tourisme, c’est pour, derrière les charmants clichés, exporter ses interrogations. Comédie caustique et chorale, To Rome with Love explore nos petits arrangements avec notre besoin d’amour, de reconnaissance ou d’expression. Propos recueillis par Laurence Kempf Votre film est drôle, léger mais sans illusion sur la nature humaine, les rapports amoureux… Dans toutes les histoires que j’ai portées à l’écran, il y a une contre partie sombre aux choses plutôt gaies que je montre. La vie comporte toujours un élément de tristesse ou d’insatisfaction et la nature comique que j’inclus souvent dans mes films, et dans celui-ci aussi, ne cache pas cette réalité-là. L’infidélité pimenterait-elle le couple ? Dans la vraie vie, ce n’est pas du tout recommandé. Mais pour un film, l’infidélité, comme le meurtre, peut créer une dynamique. C’est un moteur dramatique, une source de conflits très drôle à utiliser et qui m’a beaucoup amusé. Le personnage que vous jouez a du mal à accepter d’être à la retraite… J’ai beaucoup d’amis très heureux d’être à la retraite. Ils pêchent, voyagent, s’occupent de leurs petitsenfants, mais pour moi, la retraite n’est pas un terme qui fait partie de mon vocabulaire. Si un jour je ne peux plus tourner, pour des raisons financières ou de santé, et bien j’écrirai pour le théâtre ou pour la page blanche. Pour moi, être vivant, c’est travailler. C’est ce qui vous motive pour continuer à tourner ? Mon ambition est de faire un jour un grand film. C’est mon but. J’adore écrire, j’adore tourner et j’aimerais réussir un film incroyable, merveilleux. J’ai aujourd’hui 76 ans, alors ce n’est plus sûr que j’y arrive. Qu’est-ce qu’un grand film ? Rashômon, Le Voleur de bicyclette, La Grande Illusion, Huit et demi. Quand vous voyez ces films, vous savez que vous êtes face à des œuvres supérieures, bien au-dessus des autres films. J’aimerais un jour faire un film que je montrerais sans honte et qui entrerait dans cette catégorie. Pourtant dans votre filmographie, il doit bien y avoir des films que vous aimez ? La Rose pourpre du Caire, Maris et femmes, Match point… J’ai fait à peu près 45 films et disons que parmi eux, sans être des chefs-d’œuvre, il doit y en avoir 6 ou 8 que je considère comme meilleurs que les autres. H interview To Rome with love Réalisation Woody Allen Casting Alec Baldwin, Roberto Benigni Film Américain, espagnol, italien Durée 1h51 Genre Comédie Sortie 4 juillet été 2012 H N°27 H CommeauCinema.com le mag H 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :