Comme au Cinéma le mag n°27 jui/aoû/sep 2012
Comme au Cinéma le mag n°27 jui/aoû/sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de jui/aoû/sep 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Stan Médias

  • Format : (168 x 245) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Mathilde Seigner.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
focus The Dark Knight Rises Réalisation Christoper Nolan Casting Christian Bale, Tom Hardy Film Américain Durée 2h45 Genre Action Sortie 25 juillet Pour que la fin justifie les moyens mis en œuvre, il fallait un adversaire de poids à Christian « Batman » Bale. Le temps d’un film qui le verra morfler comme jamais, ce dernier devra se coltiner cette marmule de Bane, incarné (habité ?) par le comédien Tom Hardy dont le pari sera de faire oublier Heath Ledger, inoubliable et complètement allumé dans The Dark Knight, Le Chevalier Noir. À en croire la bande-annonce qui a été vue plus de douze millions de fois en l’espace de 24 heures lors de sa mise en ligne sur Apple Trailers et iTunes, le 14 H CommeauCinema.com le mag H été 2012 H N°27 THE DARK KNIGHT RISES Batman on fire Rarement un film n’avait été aussi attendu et excité à ce point la toile. Avec The Dark Knight Rises, Christopher Nolan s’apprête à offrir un épilogue grandiose à son Batman. Texte/Arnaud Bénureau bouquet final s’annonce « bigger than life » et ne devrait pas décevoir. Depuis la réanimation du mythe Batman par le réalisateur d’Inception, jamais un super héros n’avait autant convaincu fans de comics, cinéphiles, cinéphages, critiques, public. La force de Nolan, l'un des derniers à avoir le director’s cut à Hollywood, est d’avoir su marier à merveille la science du blockbuster à celle du film d’auteur. Avec ce Dark Knight Rises, une page du film d’action made in USA risque bien de se tourner. H
ÉLOÏSE LAURENCE La belle Éloïse Elle a douze ans, est anglaise, a passé son enfance en Normandie et aujourd’hui explose dans Broken, chronique d’une Angleterre malade. Texte/Arnaud Bénureau Ce matin-là, sur le bord d’une piscine cannoise, les attachées de presse la bichonne. Sa mère la surveille du coin de l’œil. Quant à Tim Roth, acteur dans Broken, il la rassure. Qui dit premier film, dit premières interviews. À l’image de son personnage de Skunk qui n’est plus une enfant mais pas encore tout à fait une adulte, Éloïse Laurence a bien conscience qu’avec ce film, présenté en ouverture de la Semaine de la critique, sa vie ne va plus être la même. « Lorsque j’ai su que j’étais prise pour le rôle, c’était vraiment bizarre. Car avant ça, j’étais une petite fille et après, boum… » Boum quoi ? « Boum, je suis dans un film. » Et Broken n’est pas un petit film. Au contraire, il renouvelle le cinéma social made in England. Ce regard neuf sur le genre, on le doit à Rufus Norris, homme de théâtre qui réalise là son premier long. Pour Éloïse, cette expérience, « ce n’était pas comme du travail ; mais plutôt comme lorsque je joue avec mes amis ». Sauf que là, les amis s’appellent Tim Roth ou encore Damon Albarn, qui a composé la bande originale. « Je joue, je chante. C’était vraiment parfait. » Malgré l’euphorie liée à la machine cannoise, celle qui dit adorer Shining et Les Nuits avec mon ennemi garde la tête sur les épaules. « Je ne vais pas faire de cinéma pendant quelques années et continuer d’être une petite fille. » Sans doute la jeune Anglaise gardera-t-elle en tête un conseil de Tim Roth : « Reste la même et tout ira bien. » H interview BROKEN Réalisation Rufus Norris Casting Tim Roth, Éloïse Laurence Film Britannique Durée 1h30 Genre Drame Sortie 22 août été 2012 H N°27 H CommeauCinema.com le mag H 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :