Code 2.0 n°5 sep/oct/nov 2012
Code 2.0 n°5 sep/oct/nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de sep/oct/nov 2012

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Association Code Magazine 2.0

  • Format : (170 x 250) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 8,5 Mo

  • Dans ce numéro : Automne 2012.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Prix Bertrand de Demandolx-Dedons/Prix du Portrait Mélissa Boucher Une sainteté anonyme Les lauréats 2012 des Amis des Beaux-Arts de Paris Entrant pour la première fois dans un cinéma, Georges Rouault s'étonna, dit-on, que l'écran ait été accroché horizontalement, et non verticalement comme les toiles destinées aux portraits. Aujourd'hui encore, les images animées verticales, qui rompent avec la norme, intriguent : celles par exemple de la vidéo Chloé, réalisée par Mélissa Boucher – des portraits qui palpiteraient du mouvement de la vie. Mais le procédé ne serait rien sans un modèle d'exception : une jeune femme tout droit sortie du film Les Proies (Don Siegel, 1971), qui pourrait incarner Jeanne d'Arc aussi bien que Marie Besnard. Chloé, si c'est son vrai nom, est rousse, et Mélissa Boucher sait bien que la rousseur est en peinture la couleur des reines et des sorcières, le blason de l'ambiguïté. Didier Semin• Née en 1986, diplômée en 2012, Mélissa Boucher vit à Paris.• www.bouchermelissa.carbonmade.com Chloé, série « Living Portraits », 2012 Vidéo-projection, 1’30 en boucle
Prix Humankind Léo Burnett Manon Boulart À propos des sirènes Flottant sur les eaux entremêlées de l’imagerie populaire et des techniques représentatives classiques, nourries d’iconographie folklorique aux relents de romantisme allemand, les œuvres de Manon Boulart s’insinuent en nous comme les ritournelles obsédantes des icônes hip-hop. Faire état du monde tel qu’il se donne à voir lui impose de s’emparer de toutes les strates historiques, sociales, de fabrication des images, ce creuset sans cesse réalimenté, horizon visuel commun, charriant sans hiérarchisation ses sources. Reste à matérialiser cet afflux incessant de représentations tirant leurs origines dans l’art, le sacré, le commun, la publicité, sous des formes capables de les combiner, et empruntant à ce mouvement de recréation son pouvoir d’attraction, son empressement à faire et à défaire, son implacable force, ses conséquences aléatoires et ses objets rémanents. Audrey Teichmann• Née en 1986, diplômée en 2012, Manon Boulart vit à Paris et Ciboure (Pyrénées-Atlantique).• www.manonboulart.com L'Attrape Marin 2.0 (Lana The Little Mermaid), 2012 Techniques mixtes, 100 x 170 cm Le Chant des Sirènes, 2011 Techniques mixtes, 150 x 200 cm C’est ainsi que tout recommence (El dulce nectar de la rebelion), 2012 Techniques mixtes, 150 x 200 cm Pour toutes les œuvres : Courtesy l'artiste et Galerie Dakota, Paris Les lauréats 2012 des Amis des Beaux-Arts de Paris



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :