CNRS Le Journal n°301 sep/oct/nov 2020
CNRS Le Journal n°301 sep/oct/nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°301 de sep/oct/nov 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : CNRS

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,3 Mo

  • Dans ce numéro : Françoise Combes, médaille d'or 2020 du CNRS.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
GRAND FORMAT épidémie Si les scientifiques sont mobilisés pour trouver des traitements contre le SARS-CoV-2, de nombreux projets, parfois inattendus, sont en cours pour mieux détecter le virus ou aider le personnel soignant. En voici cinq illustrations. Covid-19  : du dépistage aux soins, la recherche monte au front CNRS LE JOURNAL 30
PRODUCTION PERIG/STOCK.ADOBE.COM o MATIÈRE Au 5 mars 2020, il n’y avait qu’une petite dizaine de patients Covid-19 identifiés à Paris. Pourtant, le nouveau coronavirus était déjà détectable dans les égouts de la ville. Au cours du mois, avec les services de santé sous haute tension, la concentration du virus dans les eaux usées parisiennes s’est multipliée par plus de cent. Puis, début avril, cette courbe ascendante s’est essoufflée pour retomber en quelques semaines à un niveau à peu près mille fois inférieur que lors du pic. Le confinement, avait bel et bien stoppé la propagation du pathogène. Avoir un temps d'avance sur le virus Ces observations, soumises pour publication dès avril (à paraître dans Eurosurveillance) par un consortium réunissant le laboratoire d’Eau de Paris, trois équipes de Sorbonne Université, l’Institut de recherche biomédicale des armées et le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne, ont démontré que les eaux usées sont un excellent indicateur de la circulation du SARS-CoV-2. Mieux encore  : elles pourraient être à la base d’un système d’alerte précoce. Et c’est là, justement, l’objectif du projet Obépine (Observatoire épidémiologique dans les eaux usées), soutenu par le ministère de l’En sei gnement supérieur, de la ± Retrouvez les articles de ce dossier dans leur version intégrale ainsi que plus de 80 articles et podcasts consacrés à l’épidémie sur lejournal.cnrs.fr/covid19 Pister le virus dans les eaux usées Et si l’on détectait le SARS-CoV-2 dans l'eau des égouts pour anticiper de prochaines vagues ? C'est le but du projet Obépine. PAR SEBASTIÁN ESCALÓN COVID-19 Recherche et de l'Innovation, et par Care, le Comité analyse, recherche et expertise créé par le gouvernement pour coordonner la recherche sur le SARS-Cov-2 au niveau national. Le projet regroupe aujourd'hui huit laboratoires 1. Grâce à l’analyse d’échantillons provenant d’un large réseau de stations d’épuration, la mission d’Obépine est de surveiller la dynamique du virus sur tout le territoire français et d'en tirer des prévisions sur sa circulation. « Actuellement, nous avons des données pour trente villes en France. Mais le réseau s’agrandit avec l’ajout de nouveaux opérateurs de stations de traitement des eaux », explique Christophe Gantzer, directeur adjoint du Laboratoire de chimie physique et micro biologie pour les matériaux et l’en vi ron nement 2 de Nancy. Ainsi, Obépine devrait centraliser les données de cent cinquante stations d’épuration dès cet automne. « Environ 50% des personnes infectées rejettent le virus par les selles trois ou quatre jours avant même les premiers signes cliniques, explique Yvon Maday, 1. Laboratoire R&D d’Eau de Paris ; Laboratoire microorganismes, génome et environnement (LMGE) ; Laboratoire de chimie physique et microbiologie pour les matériaux et l’environnement (LCPME) ; Laboratoire Jacques-Louis Lions (LJLL) ; Centre de recherche Saint-Antoine ; laboratoire Milieux environnementaux, transferts et interactions dans les hydrosystèmes et les sols (Metis) ; Institut de recherche biomédicale des armées ; Ifremer. 2. Unité CNRS/Université de Lorraine. N°301 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 1CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 2-3CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 4-5CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 6-7CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 8-9CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 10-11CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 12-13CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 14-15CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 16-17CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 18-19CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 20-21CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 22-23CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 24-25CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 26-27CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 28-29CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 30-31CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 32-33CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 34-35CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 36-37CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 38-39CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 40-41CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 42-43CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 44-45CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 46-47CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 48-49CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 50-51CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 52-53CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 54-55CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 56-57CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 58-59CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 60-61CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 62-63CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 64-65CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 66-67CNRS Le Journal numéro 301 sep/oct/nov 2020 Page 68