CNRS Le Journal n°300 jun/jui/aoû 2020
CNRS Le Journal n°300 jun/jui/aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°300 de jun/jui/aoû 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : CNRS

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : spécial covid-19.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Ir 3 SPÉCIAL COVID-19 6 CNRS LE JOURNAL L'Institut des sciences chimiques de Rennes a participé à l'effort collectif, notamment en préparant du gel hydroalcoolique.
/ISCR Comment le CNRS a fait front Enquête. Le 13 mars, le passage au stade 3 de l'épidémie était déclaré en France, annonçant une longue période de confinement et la fermeture de la majorité des laboratoires du CNRS. Récit de ces trois mois pendant lesquels les agents de l’organisme, en France et à l’étranger, se sont mobilisés pour faire face à une crise sanitaire sans précédent. DOSSIER RÉALISÉ PAR SOPHIE FÉLIX, SAMAN MUSACCHIO ET LAURENCE STENVOT Nous sommes dix-huit personnes de retour, en roulement, sur le site, ce qui correspond à 20% de l’effectif », rapporte le 2 juin Hélène Pernot, directrice du Laboratoire de réactivité de surface (LRS) 1 à Paris. Après plus de deux mois de confinement, pendant lesquels la majorité des laboratoires du CNRS ont fermé leurs portes, le LRS a privilégié le retour des doctorantes et doctorants pour finir les dernières manipulations avant la soutenance de thèse, encadrés par des règles sanitaires strictes. Mais toutes et tous, chercheurs, ingénieurs et techniciens, ont hâte de reprendre leurs activités habituelles après cette parenthèse imposée. « Cela fait des dizaines d’années que je fais de la recherche et c’est la première fois qu’elle est totalement interrompue sur site ! », s’exclame de son côté Valérie Mezger, directrice du laboratoire Épigénétique et destin cellulaire 2 à Paris. À l’instar de ses quelque mille consœurs et confrères directeurs d’unité du CNRS, elle a vu son laboratoire se mettre « à l’arrêt » presque aussitôt après l’intervention du président de la République Emmanuel Macron, annonçant le passage au stade 3 de l’épidémie 3 de coronavirus en France, le vendredi 13 mars. Créée un mois plus tôt – initialement pour gérer la situation des agents du CNRS en Chine – la cellule de crise Covid-19 de l’organisme s’est efforcée d’accompagner délégations et unités prises dans cette tourmente exceptionnelle. « Nous avons tous ensemble traversé cette crise avec sang-froid, pragmatisme et un grand sens du collectif », assure Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, saluant les « contributions classiques en recherche, transfert et appui à la recherche » (lire p.9), autant que « les actions de solidarité spécifiques à la crise » menées par les agents (lire p.15). Concilier fermeture et maintien de l’activité À l’exception des laboratoires travaillant directement sur le coronavirus qui ont tourné à plein régime, la plupart des unités ont placé les personnels scientifiques et administratifs en télétravail ou autorisation spéciale d’absence (lire p.12). Les laboratoires se sont vidés mais une grande majorité de chercheuses et de chercheurs ont « profité » de cette période pour « avancer sur les données qu’ils avaient déjà, écrire des articles ou préparer leur habilitation à diriger les recherches (HDR), pour laquelle ils manquent habituellement de temps », … 1. Unité CNRS/Sorbonne Université. 2. Unité CNRS/Université de Paris. 3. Le stade 3 est celui de l’épidémie déclarée, lors duquel on constate que le virus circule et qu’il est transmissible sur l’ensemble du territoire. 4. Unité CNRS/MNHN/Sorbonne Université. ENQUÊTE N°300 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 1CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 2-3CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 4-5CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 6-7CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 8-9CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 10-11CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 12-13CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 14-15CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 16-17CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 18-19CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 20-21CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 22-23CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 24-25CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 26-27CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 28-29CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 30-31CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 32-33CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 34-35CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 36-37CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 38-39CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 40-41CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 42-43CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 44-45CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 46-47CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 48-49CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 50-51CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 52-53CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 54-55CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 56-57CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 58-59CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 60-61CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 62-63CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 64-65CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 66-67CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 68