CNRS Le Journal n°300 jun/jui/aoû 2020
CNRS Le Journal n°300 jun/jui/aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°300 de jun/jui/aoû 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : CNRS

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : spécial covid-19.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
SPÉCIAL COVID-19 Distribution de gel hydroalcoolique fabriqué par la faculté de pharmacie de l’université de Lorraine et la délégation Centre Est du CNRS aux professionnels de santé en Lorraine et Champagne-Ardenne par l'Association Codage. … pagner les élans de solidarité de ses laboratoires face à l’épidémie de Covid-19. De nombreuses initiatives ont ainsi pu être analysées par Cracov, notamment via les réseaux métiers de l’organisme. Regroupant 13 000 personnes, ces derniers rassemblent en 22 réseaux transverses une communauté de professionnels autour d’un métier ou d’une technologie. Le réseau des électroniciens et celui des mécaniciens ont par exemple répertorié l’ensemble des plateformes d’impression 3D du CNRS et de ses partenaires, en capacité de fabriquer du matériel pour les personnels soignants. Les deux réseaux ont pu ainsi produire des visières assurant une protection mécanique utile pour les personnes exposées au virus en deuxième ligne, comme le personnel des magasins d’alimentation. Autre production rendue possible  : des « valves », nécessaires pour adapter un masque de plongée 115 000 masques chirurgicaux … de la marque Décathlon afin de protéger les soignants. Belle histoire de solidarité, l’adaptation de ce masque a été réalisée en dixsept jours par un consortium éphémère. Suite à l’idée du bioingénieur de l’université de Stanford, Manu Prakash, de créer un adaptateur standard (pour brancher et fixer des filtres antibactériens et antiviraux à partir de la sortie du tuba du masque), Colomban de Vargas, directeur de recherche au laboratoire Adaptation et diversité en milieu marin 1, a réussi à mettre dans la boucle l’entreprise Décathlon pour leur livrer les plans du masque EasyBreath, ainsi que l’entreprise Bic en vue de sa production industrielle. À ce jour, des milliers d’adaptateurs sont produits et livrés aux hôpitaux déjà équipés des masques offerts par Décathlon. 58 000 masques FFP2 … …et 1,4 M de gants jetables ont été donnés aux personnels soignants**chiffres provisoires au 18 juin 2020 « Notre rôle dans la cellule Cracov a été double  : confronter les besoins de l’hôpital avec ce que l’on peut faire, mais aussi mettre nos contacts industriels à la disposition des laboratoires », rapporte Alain Schuhl. En encourageant les échanges entre chercheurs et entreprises, le CNRS a vu plus grand, et surtout plus loin dans ses actions de solidarité. Favoriser les échanges avec l’industrie La Direction des relations avec les entreprises (DRE) du CNRS a participé à l’effort, grâce à son réseau de contacts privilégiés auprès de l’ensemble des filières industrielles. Elle a par exemple rapproché l’Institut de mécanique et d’ingénierie de Bordeaux 2 – qui a développé en urgence une valve trachéale pour système clos, composant essentiel d’un système de respiration artificielle installé sur les patients Covid-19 – de l’entreprise Erpro Group 3. Les deux partenaires ont réussi, en deux semaines, à reconcevoir un produit équivalent à l’existant indisponible sur le marché, et à en lancer la production. C’est également grâce à la DRE que le CNRS a pu, en collaborant avec l’entreprise Erode 4, commander 10 000 masques – pour lesquels il participe aux coûts de production – et les livrer à la Fédération nationale des dispositifs de ressources et d’appui à la coordination des parcours en santé (FACS). Un soutien matériel à la FACS qui faisait suite à des livraisons de gel hydroalcoolique de l’organisme. « Début avril, le CNRS a passé un accord avec la FACS afin de distribuer gants et masques de protection, et fabriquer du gel hydroalcoolique pour les soignants des villes et les aides à domicile », rapporte Jacques Maddaluno, directeur de l’Institut de chimie du CNRS. 1. Unité CNRS/Sorbonne Université 2. Unité CNRS/Université de Bordeaux/Arts et Métiers/Bordeaux INP. 3. Entreprise spécialisée dans la fabrication de prototype et impression 3D de petite, moyenne et grande série. 4. Cette entreprise spécialisée dans la mécanique, notamment en création et fabrication d’accessoires métalliques ornementaux pour la mode, a pris la décision de réorienter sa production vers la création de visières de protection. 5. CNRS/Aix-Marseille Université. 6. CNRS/ENSL/Inserm/Université Lyon 1. CNRS LE JOURNAL 16 DR06
32 000 litres de gel hydroalcoolique ont été fabriqués par les laboratoires ** chiffres provisoires au 18 juin 2020 Pour ce faire, l’Institut a recensé les laboratoires qui disposaient encore d’éthanol, de glycérol et d’eau oxygénée, les trois composants principaux des gels hydroalcooliques, puis identifié les laboratoires équipés pour la production. Cela a permis de préparer et conditionner plusieurs milliers de litres de gel que la FACS s’est chargée de distribuer en fonction des besoins, le tout aidé par Ulisse, unité de transport du CNRS. Cette dernière a en effet largement participé à l’effort de solidarité nationale. Depuis le début du confinement, l’équipe a mis en place des tournées afin d’acheminer tous les produits nécessaires, parfois dispersés sur plusieurs sites, aux laboratoires capables d’effectuer la fabrication de gel. Et si laboratoires et instituts ont rivalisé d’ingéniosité pour pallier le manque de matériel, le Laboratoire de chimie bactérienne 5 et son directeur adjoint Axel Magalon ont mis en place la plate forme nationale #Protégeons-nos-soignants pour faciliter les contacts entre donateurs et structures de soin. Dons et volontariat dans les délégations Si une coordination au niveau national a accompagné la gestion de la crise, c’est bien au niveau local que de nombreuses initiatives sont nées, toujours accompagnées par les délégations du CNRS. Une large politique de recensement de matériel et de collecte de dons s’est faite au sein des dix-huit délégations de l’organisme. Alors que le Grand Est était particulièrement touché par la pandémie, les unités ont collaboré avec l’université de Lorraine pour faire face à la pénurie de matériel des personnels soignants. « Nos laboratoires et agents très investis se sont impliqués très rapidement. Au total, les universités ont collecté plus de 20 000 masques FFP1, FFP2 et FFP3, plus de 12 000 masques chirurgicaux, mais aussi 90 000 paires de gants et plus de 25 000 vêtements de protection, tels que des blouses, des charlottes et des surchaussures », rapporte Edwige Helmer-Laurent, déléguée régionale de la délégation Centre-Est. Par-delà le matériel, les agents CNRS ont largement répondu présents aux appels à volontariat, qu’ils concernent la production de gel ou la réalisation de tests virologiques par PCR. À Lyon, le Centre international de recherche en infectiologie 6 s’est imposé comme l’un des pôles de tests importants en France durant le confinement. « En collaboration avec l’ensemble des instituts du CNRS, nous avons créé une base de données d’agents volontaires et qualifiés pour réaliser ces tests », rapporte Frédéric Faure, délégué régional Rhône Auvergne. À l’heure du déconfinement, et suite au décret ministériel du 5 avril, le CNRS et l’Insermont mis à disposition quarante de leurs laboratoires – dont vingt CNRS – en capacité de mener des tests de dépistage en cas de demande forte. Si dès les premières heures du confinement, plusieurs laboratoires s’étaient lancés dans la création de nouvelles procédures de tests pour soutenir un dépistage massif, cet arrêté officialise un engagement spontané des unités du CNRS. Grâce à cette initiative, 50 000 tests pourront être pratiqués par semaine sur l’ensemble du territoire. ii SIMON LAMBERT/HAYTHAM-REA Si l’épidémie et le confinement ont fait émerger de nouvelles formes de solidarité, dans la communauté scientifique et au-delà, ils ont aussi profondément bouleversé notre quotidien et nos relations sociales. La crise et nous Quel a été l’impact psychologique de ce « retrait » social ? Quelles répercussions sur le stress, l’activité physique, les habi tudes alimentaires ou même la « consom mation » d’infor mations ? Ces questions font l’objet de dizaines d’études lancées dans notre pays. La géographe Lise Bourdeau- Lepage, du laboratoire Environnement, ville, société 1, s’est ainsi intéressée au quotidien des Français. « Il y a un clivage avec d’un côté un confi nement qui « fait du bien » et de l’autre, des précarités et des inquiétudes professionnelles et financières fortes, et des situations de profonde détresse psycho logique », observe-t-elle. Selon ses premiers résultats, on apprend que 90% des enquêtés étaient plus inquiets que d’habitude pour leurs proches et que près d’un tiers des parents ont exprimé un stressimportant lié aux Balcon d'un Immeuble parisien dans le 17 e arrondissement, le 23 mars 2020. ENQUÊTE nécessités de faire l’école à la maison. En ce qui concerne l’alimentation, l’enquête de Catherine Darrot, du laboratoire Espace et société 2, Manger au temps du coronavirus 3, a permis d’identifier deux comportements majeurs  : d’une part une ruée de courte durée dans les grandes surfaces pour faire des stocks au début de la crise, d’autre part un repli vers les produits frais et locaux. Plusieurs études analysent aussi les conséquences des inégalités de lieu de vie sur le vécu du confinement, tandis que d’autres proposent déjà de partager nos opinions et réflexions sur un potentiel « monde d’après ». Pour retrouver toutes les enquêtes en cours et y participer, lire l’article « Stress, travail, médias... Comment avons-nous vécu le confinement ? », sur lejournal.cnrs.fr 1. Unité CNRS/ENTPE/ENS Lyon/ENSA Lyon/INSA Lyon/Mines Saint-Étienne/Univ. Jean Moulin/Univ. Lumière/Univ. Jean Monnet. 2. Unité CNRS/Univ. d’Angers/Univ. de Rennes/Univ. de Caen Normandie/Univ. du Mans/Univ. de Nantes/Institut Agro. 3. « Quel est l’impact du confinement sur le système alimentaire ? », blog Covid-19, la parole à la science sur lejournal.cnrs.fr N°300 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 1CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 2-3CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 4-5CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 6-7CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 8-9CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 10-11CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 12-13CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 14-15CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 16-17CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 18-19CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 20-21CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 22-23CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 24-25CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 26-27CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 28-29CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 30-31CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 32-33CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 34-35CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 36-37CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 38-39CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 40-41CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 42-43CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 44-45CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 46-47CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 48-49CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 50-51CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 52-53CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 54-55CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 56-57CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 58-59CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 60-61CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 62-63CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 64-65CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 66-67CNRS Le Journal numéro 300 jun/jui/aoû 2020 Page 68