CNRS Le Journal n°282 sep/oct/nov 2015
CNRS Le Journal n°282 sep/oct/nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°282 de sep/oct/nov 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : CNRS

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le biologiste Éric Karsenti médaille d’or 2015 du CNRS.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
du Beagle, Charles Darwin avait étudié les espèces terrestres et marines et commencé à imaginer la théorie de l’évolution. À bord du voilier Tara, Éric Karsenti et ses équipes Àbord ont mené une étude d’ampleur inédite sur le plancton. Entre 2009 et 2013, au cours d’un périple de de nos connaissances sur cette population d’organismes dérivants (virus, bactéries, protozoaires…) qui contribue à 2 de la planète et qui est à la base de la chaîne alimentaire marine. « C’est la lecture, « du globe », raconte aujourd’hui le directeur de recherche ront à bord de Tara pour superviser la collecte et l’étude prend en charge les traversées les plus sportives… parenthèse dans la brillante carrière de ce chercheur, J. GIRARDOT/TARAEXPEDITIONS.ORG EN PERSONNE Le 14 décembre, Éric Karsenti se verra remettre la médaille d’or 2015 du CNRS, plus haute française. Portrait de ce biologiste, à l’initiative de l’expédition Tara Oceans, récompensé pour ses travaux sur la division cellulaire. 1 De 2009 à 2013, Éric Karsenti a sillonné les mers du globe à bord de Tara pour mesurer les effets du réchauffement climatique sur le plancton. -I 6 CNRS LE JOURNAL Éric Karsenti, le biologiste et la mer se diviser, intensément, durant la croissance, mais aussi à l’âge adulte pour le renouvellement des tissus. Une carrière démarrée sur les chapeaux de roue laquelle il dispense des cours de voile en Bretagne pendant trois à quatre mois par an), Éric Karsenti est détaché à l’uni- Francisco, dans l’équipe de C’est la lecture du voyage extraordinaire du Beagle qui m’a donné envie de monter une expédition. » PAR LOUISE MUSSAT « À l’époque, on ne connaissait pas grand-chose sur les facteurs qui, telles cellulaire (d’une division à l’autre) et déclenchent la mitose, - Nous savions que les microtubules, ces petits tubes protéiques qui forment le squelette de la cellule, ont la faculté de s’organiser juste avant la division cellulaire en une structure appelée fuseau mitotique. En tirant sur les chromosomes, au préalable dupliqués, les microtubules pensait alors qu’une structure cellulaire particulière que l’on blage des micro tubules et la bipolarité du fuseau en mitose. même sans leur concours, ledit assemblage avait lieu. Nous en avons déduit que ce dernier était provoqué non par les Ce scepticisme a quand même duré un certain temps… « Comme toujours en science, et c’est normal, il a fallu tra-
Fort de cette première découverte alors qu’il n’est que postdoctorant, Éric Karsenti s’envole pour Heidelberg, en Allemagne, au Département de biologie cellulaire de l’Euro- qui enclenche la condensation des chromosomes, étape phase fugace qu’est la division cellulaire, l’ADN ne se trouve pas sous la forme des chromosomes que l’on représente temps, les brins d’ADN sont déroulés et forment une masse sur un immense tapis. Imaginez maintenant que vous vou- EN PERSONNE - Des recherches au cœur de la cellule vant d’autres protéines en leur ajoutant du phosphate) et de la condensation de l’ADN au sein des chromosomes et « Au même mo- … AUTOMNE 2015 N°282 7 F. PLAS/IBENS/CNRS PHOTOTHÈQUE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 1CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 2-3CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 4-5CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 6-7CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 8-9CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 10-11CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 12-13CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 14-15CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 16-17CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 18-19CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 20-21CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 22-23CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 24-25CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 26-27CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 28-29CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 30-31CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 32-33CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 34-35CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 36-37CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 38-39CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 40-41CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 42-43CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 44-45CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 46-47CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 48-49CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 50-51CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 52-53CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 54-55CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 56-57CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 58-59CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 60-61CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 62-63CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 64-65CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 66-67CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 68