CNRS Le Journal n°282 sep/oct/nov 2015
CNRS Le Journal n°282 sep/oct/nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°282 de sep/oct/nov 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : CNRS

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le biologiste Éric Karsenti médaille d’or 2015 du CNRS.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
STS FORUM EN ACTION STS Forum, le « Davos de la science » International. Chaque mois d’octobre, le Japon réunit des personnalités de la recherche, de la politique et de l’industrie venues du monde entier. Retour sur cet événement peu médiatisé mais très prisé. PAR LOUISE LIS le 2 octobre 2016. Les participants au forum Science and Technology in Society (STS) ont pris endez-vous date pour la prochaine session de ces rencontres qui se déroulent depuis douze ans à Kyoto, au Japon, chaque premier dimanche d’octobre sous la présidence vigilante de son fondateur, Koji Omi. À 83 ans, l’ancien ministre des Finances en 2006-2007 du précédent gouvernement Abe - « Davos de la science » dans l’ancienne capitale impériale. Rien dans ce rendez-vous annuel n’est laissé au hasard. Un rendez-vous inclassable Peu connu, peu médiatisé, le STS Forum n’en reçoit pas moins chaque année un panel impressionnant de présidents d’université et d’organismes de recherche parmi lesquels le MIT, le CNRS, Leibniz-Gemeinschaft, l’Institute for Basic Science (IBS), Karolinska Institutet, Riken, l’Académie des sciences russe et son homologue de Singapour, pour deux jours de débats et de rencontres avec un aréopage de ministres et grands noms de l’industrie. Coca-Cola y côtoie E.ON et Lockheed, ainsi que quelques-uns des sans provoquer des grincements de dents, rappelle J i 11.i., malicieusement Hiroshi Matsumoto, président du Riken et coprésident avec le président du CNRS, Alain Fuchs 1, du Global Summit of Research Institute Leaders, rencontre associée au forum depuis quatre ans. « Pour tiques et les industriels parlent à égalité », répond Koji Omi pour qui une mauvaise chose. Tout dépend du problème posé ». Cette vision mâtinée de pensée orientale, qui rappelle 1. Alain Fuchs est également membre du conseil du STS Forum qui réunit 81 personnalités issues de 28 pays. Ce conseil se réunit trois fois par an, dont une à Washington en janvier avec la NAAS, une au printemps en Europe et une en octobre au Japon. CNRS LE JOURNAL 52 ail Science and Technclogy in Society forum The 12th Annuel lideeling 2015 Cérémonie d’ouverture du STS Forum. Chercheurs participant à un groupe de travail sur la thématique de l’océan.
Nul ne peut s’inscrire au forum, on y est invité. Les parti- organisme ou entreprise, mais leurs vues personnelles et leurs opinions. Les gouvernements et autres policy makers forment la troisième partie de ce triptyque. La discrétion du STS Forum n’a rien de volontaire. C’est le sort de ces grands rendez-vous internationaux qui échappent aux logiques éditoriales, remarque Yu Serizawa. Après avoir travaillé de longues années pour le World Economic Forum de Davos, celle-ci a été appelée par Koji Omi pour réaliser le STS ment ouvert par des chefs de gouvernement – comme cette année avec le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, le vice-Premier ministre de la Fédération de Russie, Arkady Dvorkovich, le Premier ministre du Sri Lanka, Ranil Wickremesinghe, ainsi que le Premier ministre français, rendez-vous politique. Basé au Japon, il brasse un public international. sans doute trop généraliste pour attirer les journalistes spécialisés. Avec une cinquantaine de débats et près d’un millier de participants, le STS Forum est inclassable. Ce qui n’enlève rien à son succès. Chacun y participe avec ses préoc- vation, les nouvelles tendances en propre marché (notamment les politiques). Comme cette ministre sud- de formations. Ou assurer la promotion d’une réalisation Washington, venu présenter Neptune, un gigantesque observatoire souterrain. Mais l’essentiel relève du networking récente, créée pour donner de l’assise et du poids à la recherche de base, Doochul Kim, président de l’IBS de Corée, « est venu apprendre » et « partager de l’expérience entre présidents », expériences qui « peuvent devenir des collaborations ». Néoparticipant, le président du Commonwealth l’Australien Larry Marshall, partage les motivations de son collègue coréen. « Nous sommes loin du monde et nous avons absolument besoin de cette diversité de STS FORUM EN ACTION Le président du CNRS, Alain Fuchs, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, et le fondateur du forum, Koji Omi. perspectives »,sion de se recentrer sur l’Asie. « huit ou neuf ans » que Matthias Kleiner, président de la Leibniz- lui « un réseau établi ». Mais, s’il est vrai que les Asiatiques sont nombreux au forum, Matthias Kleiner juge, lui, que Or il estime qu’il doitLe président de la Leibniz-Gemeinschaft aimerait aussi y voir Rien d’inattendu dans les débats, qui sont ceux de leur cine régénérative, l’océan, les villes intelligentes, la population, les ressources, l’Internet des objets, etc. La robotique, chère aux Japonais, comme toutes les déclinaisons possibles autour de l’innovation abondent dans le programme. Et c’est précisément ce qui intéresse le directeur général de Gemalto les rencontres depuis une dizaine d’années. Il assure y avoir introduit la thématique de la sécurité digitale il y a déjà cinq ou six ans, quand elle faisait encore peu parler d’elle. Une grande liberté de parole mériter encore plus son titre de « Davos de la science ». vingtaine de participants le temps d’une journée de travail nismes de recherche et universités. « L’échange d’expériences a montré qu’il s’agissait d’une préoccupation partagée avec une grande diversité de dispositifs de collaborations. de monde », relève Alain Fuchs. La liberté de parole est frap- « trop bureaucratique » tandis qu’un autre estime que « la qualité baisse parmi les chercheurs sous contrat car ceux-ci sont trop courts ». Les - qu’un « atelier » est également organisé entre chaque grand vivre le forum. Après la Chine et la Thaïlande, la prochaine II AUTOMNE 2015 N°282 53 CNRS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 1CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 2-3CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 4-5CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 6-7CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 8-9CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 10-11CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 12-13CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 14-15CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 16-17CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 18-19CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 20-21CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 22-23CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 24-25CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 26-27CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 28-29CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 30-31CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 32-33CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 34-35CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 36-37CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 38-39CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 40-41CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 42-43CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 44-45CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 46-47CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 48-49CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 50-51CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 52-53CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 54-55CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 56-57CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 58-59CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 60-61CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 62-63CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 64-65CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 66-67CNRS Le Journal numéro 282 sep/oct/nov 2015 Page 68