CNRS Le Journal n°233 juin 2009
CNRS Le Journal n°233 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°233 de juin 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : CNRS

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : La bioéthique en débat

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 GUIDE Livres Le sexe, l’Homme et l’évolution Pascal Picq et Philippe Brenot, éd. Odile Jacob, mai 2009, 320 p –21 € Ce livre propose une approche de la sexualité humaine depuis ses origines jusqu’à aujourd’hui. Sous-tendu par une double interrogation – qu’est-ce qui est humain et que nous apprennent les modèles animaux ? – il présente les connaissances scientifiques récentes, récuse idées reçues et fausses explications s’appuyant sur des dogmes ou prétendues « lois naturelles » et présente en annexe des « chiffres » : une synthèse des résultats d’études anthropologiques, sociologiques, médicales et biométriques et une analyse des grands rapports sur la sexualité et les mœurs depuis cinquante ans. Le présent du passé L’actualité de l’histoire de l’Homme Yves Coppens, éd. Odile Jacob, mai 2009, 288 p. – 22 € Introduction à la préhistoire, cette étude raconte dans une langue savoureuse comment les chercheurs sont parvenus à jalonner en quelques décennies la généalogie de l’Homme – né d’un changement climatique et d’une adaptation à ce changement il y a 3 millions d’années. Il rappelle, concernant la capacité d’adaptation du vivant, que « pendant 3,5 milliards d’années, la vie n’a été qu’aquatique, et il a fallu un important retrait des eaux (réquisitionnées par des glaciers) pour que des plantes s’installent pour la première fois sur les continents, suivies par des invertébrés et, bientôt, des vertébrés ». Homo sapiens saura-t-il s’adapter ? Paris, capitale mondiale du théâtre Le journal du CNRS n°233 juin 2009 Traditions et temporalités des images Giovanni Careri, François Lissarrague, Jean-Claude Schmitt et Carlo Sévéri (dir.), éd. EHESS, coll. « L’histoire et ses représentations », mars 2009, 256 p. + 104 planches coul. hors texte – 45 € Derrière les traces du temps qu’elles reflètent, que nous racontent les images ? L’enjeu est-il notre propre mémoire ? Avec pour point de départ ces questions, historiens, anthropologues et historiens de l’art analysent ici plus de vingt-cinq siècles de productions artistiques d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique. Les médias en Méditerranée Nouveaux médias, monde arabe et relations internationales Khadija Mohsen-Finan (dir.), éd. Actes Sud, coll. « Études méditerranéennes », avril 2009, 400 p. – 28 € Désormais acteurs politiques à part entière, les médias entretiennent des liens ambigus avec les différents pouvoirs – politique, judiciaire, religieux, financier… – et pèsent directement sur les relations internationales. Cet ouvrage interroge l’histoire à travers de nombreux exemples – de l’Italie au Liban, de l’analyse du Web au traitement médiatique du conflit israélo-palestinien. Il sonde l’évolution des imaginaires politiques et religieux et tente de situer le rôle des médias dans les sociétés méditerranéennes, particulièrement dans les pays arabes. Odette Aslan, postface Béatrice Picon-Vallin, CNRS Éditions, coll. « Arts du spectacle », avril 2009, 331 p. – 49 € Au début des années cinquante, les déchirures de la Seconde Guerre mondiale étaient encore mal cicatrisées et, en France, on ignorait généralement dans le théâtre et dans les arts ce qui se passait au-delà des frontières. Le Festival d’Art de la Ville de Paris (1954-1956), qui devint le Théâtre des Nations (1957-1965), fut un chaînon important dans l’histoire du théâtre français, européen et mondial. Il n’avait, cependant, jusqu’ici, donné lieu à aucune étude. Odette Aslan comble avec talent cette lacune. Béjart, Brook, l’Opéra de Pékin, le théâtre No… vont « débarquer » et signer ainsi les prémisses des spectacles choc hérités de mai 68 : Paris est devenue la « capitale mondiale du théâtre ». Mais en 1963, Jack Lang initie un jeune théâtre plus radical à Nancy, et le Théâtre des Nations est voué à disparaître, dissous dans d’autres entreprises artistiques. AUTRES PARUTIONS AIRES PROTÉGÉES : ESPACES DURABLES ? Catherine Aubertin et Estienne Rodary (éd.), éd. IRD, février 2009, 260 p. – 25 € DE LA PROTECTION DE LA NATURE AU PILOTAGE DE LA BIODIVERSITÉ Patrick Blandin, éd. Quae, coll. « Sciences en questions », février 2009, 124 p. – 8,50 € DES MICROBES ET DES HOMMES Philippe Sansonetti, Leçons inaugurales du Collège de France, éd. Fayard, coll. « Collège de France », avril 2009, 87 p – 10 € KANDINSKY Le peintre de l’invisible Olga Medvedkova, éd. Gallimard, coll. « Découvertes », hors série, avril 2009, 48 p. – 8,40 € LES CRÉATIONNISMES, UNE MENACE POUR LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE ? Cyrille Baudouin et Olivier Brosseau, éd. Syllepse, coll. « Arguments et mouvements », mai 2009, 138 p. – 7 € AU BORD DE LA FALAISE L’histoire entre certitudes et inquiétude Roger Chartier, éd. Odile Jacob, coll. « Bibliothèque de l’évolution de l’humanité », avril 2009, 379 p. – 16 € RÉINVENTER L’ÉTAT Les réformes de l’administration française (1962-2008) Philippe Bezes, éd. Puf, coll. « Le lien social », 515 p. – 30 € ÉCRITS SUR LE THÉÂTRE Tome 2 1917-1930 Vsevolod Meyerhold, traduction, préface et notes de Béatrice Picon-Vallin, éd. L’Âge d’Homme, coll. « Théâtre XX e siècle », mars 2009, 420 p. – 33 € SOCIOLOGIE DE LA DROGUE Henri Bergeron, éd. La Découverte, coll. « Repères/Sociologie », n°536, juin 2009, 128 p. – 9,50 € NORVÈGE,VUES DE L’INTÉRIEUR Ethnologie française 2009/2 – février 2009 Éd. Puf, mai 2009, 195 p. – 22 € Retrouvez les publications de CNRS Éditions sur le site : www.cnrseditions.fr
© pHStudio-Hugo/Ass. Musiques d’Ici et d’Ailleurs/coll. G Coppéré EXPOSITIONS Le palais des sciences et de l’Univers À partir du 5 juin 2009, rue du planétarium, Cappelle-la-Grande (59). Tél. : 08 00 53 75 87 – www.le-plus.fr De quoi rendre jalouse la capitale… Au cœur de l’agglomération dunkerquoise, à Cappelle-la-Grande, ouvre le plus grand équipement technique au nord de Paris : le Plus, soit 4200 m 2 dédiés aux sciences de la vie, de la terre, de l’Univers ainsi qu’à la place de l’homme dans son environnement. Petit retour en arrière : c’est après la construction d’un planétarium en 1989 puis l’ajout de deux salles d’exposition, qu’est est née l’idée d’un grand centre dédié aux sciences dont les travaux ont duré trois ans. Aujourd’hui, le Plus a l’ambition de devenir un véritable lieu d’échange entre la communauté scientifique et le grand public, dans les domaines de l’astronomie, de la biologie, de la physique ou de la géologie. Il propose un planétarium numérique, une exposition permanente interactive, des ateliers de pratique scientifique, un centre de ressources, des animations et des expositions temporaires. Une étoile est née… Du sol aux sons Du végétal aux cultures musicales Jusqu’au 28 juin 2009, parc de la Tête d’Or, Jardin Botanique, Lyon (69) – www.jardin-botanique-lyon.com Jusqu’au 1 er juillet 2009, CCSTI La Rotonde, Saint-Étienne (42).Tél. : 04 77 42 02 78 Des jeux d’expérimentations – www.emse.fr/larotonde/musicales de l’exposition lyonnaise. Le son serait-il dans le vent ? Deux expositions lui sont consacrées. Celle de Lyon présente dans l’orangerie et le jardin botanique des instruments de musique du monde et des plantes et arbres ayant servi à les confectionner, tandis qu’à Saint-Étienne, petits et grands découvriront le son sous toutes ses formes à travers l’expérimentation. Attention les oreilles ! ET AUSSI ESPÈCES EN FOLIE Jusqu’au 30 juin 2009, muséum des sciences naturelles, Orléans (45). Tél. : 02 38 54 61 05 Selon l’Organisation des Nations Unies, l’introduction d’espèces invasives constitue la deuxième cause d’appauvrissement de la biodiversité dans le monde après la disparition et la dégradation des habitats naturels… Pour autant, cette exposition, loin de hurler avec les loups, examine aussi bien les effets positifs que négatifs de ces conquérants inattendus. Rubrique réalisée par Olivia Dejean La rotonde des sons L’exposition dont tu es le héros les oreilles ! L’OR DES AMÉRIQUES Jusqu’au 11 janvier 2010, Muséum national d’histoire naturelle, Paris (V e). Tél. : 01 40 79 54 79 – www.mnhn.fr L’adage « Tout ce qui brille n’est pas or » aurait pu être inventé par les orfèvres précolombiens qui remplaçaient parfois une grande partie de l’or par du cuivre dans leurs bijoux et parures, dont une sélection détaillée par civilisations est proposée dans cette exposition. Les âmes de chercheurs d’or pourront aussi observer des pépites au microscope et comprendre d’où vient l’or et pourquoi il est si rare. © Rijksmuseum, Amsterdam Pomme de senteurs en or émaillé à six quartiers en position ouverte. Pays-Bas, vers 1610-1620. Le bain et le miroir Soins du corps et cosmétiques De l’Antiquité à la Renaissance Voyage dans le cristal GUIDE 41 Jusqu’au 21 septembre 2009/Musée de Cluny – musée national du Moyen Âge Paris (V e).Tél. : 01 53 76 78 16/Musée national de la Renaissance – château d’Écouen (95).Tél. : 01 34 38 38 50 – www.rmn.fr Cette double exposition sur les soins de beauté, conçue avec la participation de Philippe Walter, chercheur CNRS au Centre de recherche et de restauration des musées de France, est présentée simultanément au musée de Cluny (Antiquité et Moyen Âge) et au musée d’Écouen (Renaissance), dans le Val-d’Oise. Au menu : boîtes à fards, vases à parfums, peignes, miroirs, sculptures, peintures – dont Écho et Narcisse, vestige de Pompéi prêté par le musée archéologique de Naples –, manuscrits, ou encore un rarissime nécessaire de toilette prêté par le musée historique de Bâle. Les analyses des chercheurs apportent un éclairage scientifique inédit. Des secrets de beauté passés au peigne fin et présentés sans fard, donc ! Jusqu’au 27 septembre 2009, palais du Parlement, Grenoble (38). Entrée gratuite.Tél. : 04 76 44 05 35 – www.museum-grenoble.fr Vous n’avez pas une passion pour la cristallographie ? C’est parce que vous n’avez pas encore vu cette exposition, où Jean-Louis Hodeau, directeur de recherche au CNRS, nous fait partager ce sujet fascinant : les cristaux. Intriguant les hommes depuis toujours en raison de leur aspect ouvragé, ils ont été étudiés à partir du XVI e siècle. Au début du XX e siècle, les chercheurs ont l’idée de faire passer des rayons X à travers un cristal… Commence alors une passionnante épopée qui nous mène de la chimie à la médecine et à la biologie, au cœur de la Terre et aux confins de l’Univers, de l’histoire au présent, dans les métaux, les lasers, la microélectronique, etc. Une lumineuse aventure ! Le journal du CNRS n°233 juin 2009



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :