CNews n°2629 24 nov 2021
CNews n°2629 24 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2629 de 24 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : le féleau du crack.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 SPORTS 16 N°2629 MERCREDI 24 NOVEMBRE 2021 CNEWS.FR M. PATTIER/SIPA S. SALOM-GOMIS/AFP LE PSG AFFRONTE MANCHESTER CITY, CE SOIR, EN LIGUE DES CHAMPIONS LA QUALIFICATION DANS LES TÊTES C’est une « finale » qui attend le PSG avec son déplacement à Manchester City. Mais avant de penser à celle de mai à Saint-Pétersbourg, où les deux clubs ambitionnent de soulever leur première Ligue des champions, le choc de ce soir, dans le nord de l’Angleterre, est une finale pour la première place du groupe A. Il y a deux mois, au Parc des Princes, les Parisiens avaient marqué les esprits avec un succès de prestige (2-0), qui avait renforcé leur statut de favori. Mais il s’est depuis effrité au gré des prestations décevantes en Ligue 1 comme sur la scène européenne, à l’image de leurs deux dernières sorties contre Leipzig. La première place comme objectif Et alors que le PSG est chahuté par l’incertitude qui entoure l’avenir de Mauricio Pochettino, l’heure est venue de frapper un nouveau grand coup pour décrocher la qualification pour les 8 es de finale et retrouver la tête du groupe avant la réception de Bruges. Les coéquipiers de Marquinhos seront certains de repartir de l’Etihad Stadium avec leur billet en poche en cas de victoire ou si Bruges n’obtient pas un meilleur résultat qu’eux contre Leipzig. Mais plus que la qualification, le vice-champion de France vise la première place, qui permet d’être tête de série lors du tirage au sort. Il connaît parfaitement son importance, d’autant que la dernière fois qu’il avait terminé à la seconde place (2016-2017), il avait été éliminé dès les 8 es de finale par Barcelone. Les Parisiens savent donc ce qui leur reste à faire. Et ils pourront compter sur leur trio d’attaque emmené par Neymar, Lionel Messi, et surtout Kylian Mbappé en état de grâce avec sept buts inscrits sur ses quatre derniers matchs. Et pour la première fois, Sergio Ramos figure lui aussi dans un groupe au grand complet, quand les Citizens sont privés de leur maître à jouer, Kevin De Bruyne. A Paris d’en profiter pour espérer continuer à rêver plus grand. n L’AVENIR DE PLUS EN PLUS FLOU DE POCHETTINO L’entraîneur argentin pourrait prendre la direction de Manchester United. Les Parisiens s’étaient imposés à l’aller au Parc des Princes, grâce notamment au premier but de Lionel Messi. On n’a pas fait beaucoup d’erreurs. Le principal, c’est de toujours avoir une Mauricio Pochettino sera à Manchester, ce soir, pour affronter City avec le PSG. Et l’entraîneur argentin pourrait très vite retourner dans le nord de l’Angleterre, où il se verrait bien succéder à Ole Gunnar Solskjaer à la tête de Manchester United. Après bientôt un an de mariage, l’union n’a jamais vraiment pris entre Paris et son ancien défenseur. Au point qu’un retour de l’autre côté de la Manche, et plus précisément à Totthenham, qu’il a entraîné pendant cinq saisons, avait déjà été évoqué cet été sans que cela n’aboutisse. Depuis ce weekend, et la déroute des Red Devils à Watford (4-1) qui a précipité le renvoi de Solskjaer, c’est dans les couloirs d’Old victoire de plus que Charles (4 contre 3). C’est une course qui nous réussit bien. Franck Cammas, vainqueur de la Transat Jacques-Vabre avec Charles Caudrelier en Ultime, hier. Trafford que son nom revient avec insistance. Et s’il est sous contrat avec le club parisien jusqu’en 2023, Pochettino ne voudrait pas laisser passer cette occasion de diriger l’un des plus grands clubs du monde et aurait fait part de son intérêt pour le poste, lui qui vit toujours à l’hôtel alors que sa famille est encore à Londres. De son côté, le PSG ne serait pas opposé au départ en cours de saison de son entraîneur, qui peine à imprimer son style. A condition que les dirigeants parisiens parviennent à convaincre Zinedine Zidane de prendre la relève. En attendant, Pochettino sera bien sur le banc à l’Etihad Stadium. Mais peut-être plus pour encore très longtemps. n 95 MILLIONS D’EUROS ont été perdus par Tottenham la saison dernière, disputée à huis clos en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé hier le club anglais. C. SAIDI/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :