CNews n°2629 24 nov 2021
CNews n°2629 24 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2629 de 24 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : le féleau du crack.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 KARINE FRANCLET A l’occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, qui a lieu demain, la Seine-Saint-Denis a annoncé renforcer ses moyens pour la lutte contre la prostitution des mineurs. « Alors que la crise et les confinements successifs ont vu le nombre de jeunes filles victimes de violences augmenter, nous agissons pour continuer de mettre notre action publique à la hauteur des enjeux », a déclaré Stéphane Troussel, le président du département. Des premiers actes très tôt Face à ces constats, il a présenté un plan d’action de 2,3 millions d’euros pour l’année 2022. Objectifs  : renforcer la prévention sur les risques de la prostitution dans les écoles et au sein des familles ; ouvrir des espaces d’accueil pour les victimes et notamment des consultations de traitement du psychotraumatisme ; former les professionnels qui accueillent ces victimes mineures ou encore créer une permanence contre les violences pour les femmes sourdes et malentendantes. Pour illustrer l’ur- GRAND PARIS 10 N°2629 MERCREDI 24 NOVEMBRE 2021 CNEWS.FR Je reste convaincue de la nécessité de cette piscine pour notre ville et pour nos habitants qui ont réellement besoin d’infrastructures modernes [...]. Karine Franclet, maire d’Aubervilliers (93), hier, sur le futur centre aquatique olympique. En bref TRIANGLE DE GONESSE  : LE CONSEIL D’ÉTAT SAISI PAR DES ÉCOLOGISTES Deux associations écologistes ont saisi le Conseil d’Etat hier contre la future ligne 17 du métro du Grand Paris, dénonçant surtout la création d’une gare sur le Triangle de Gonesse (Val-d’Oise). Elles dénoncent l’urbanisation de cette zone de 280 hectares de terres agricoles qui doit accueillir cette gare sans « aucune utilité » à leurs yeux. PARIS  : L’ÉTAT FINANCE LA RÉHABILITATION D’UN IMMEUBLE INSALUBRE L’Etat vient de débloquer 1,9 million d’euros dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité, afin de réhabiliter un immeuble situé rue de Meaux (19 e). Ian Brossat, l’adjoint au logement, entend « en faire du logement social digne », concluant un bras de fer contre le marchand de sommeil, condamné, qui y louait des appartements délabrés. 93 Les faits de violences sexuelles peuvent avoir de lourdes conséquences. gence d’agir, le département a dévoilé un rapport de l’Observatoire des violences envers les femmes de la Seine- Saint-Denis. Se basant sur les dossiers de 101 mineurs (99 filles et 2 garçons), celui-ci montre que les premiers actes prostitutionnels ont eu lieu entre 11 et 90% DES PARISIENS qui quittent la capitale s’installent dans une commune urbaine, selon les données publiées hier par l’Insee, portant sur 2018 (donc avant la crise). UN PLAN CONTRE LA PROSTITUTION DES MINEURS DES JEUNES À PROTÉGER 17 ans, avec un âge médian de 15 ans. « Quatre mineures sur dix ne réalisent pas avoir subi des actes prostitutionnels », souligne l’Observatoire. Des faits de violences sexuelles qui peuvent avoir de très lourdes conséquences sur la scolarité et la santé de ces jeunes. n BONY/SIPA
CNEWS.FR FRANCE N°2629 MERCREDI 24 NOVEMBRE 2021 11 J-C TARDIVON/SIPA P.GUYOT/AFP DES MESURES POURRAIENT ÊTRE ANNONCÉES POUR CONTRER LA 5E VAGUE VERS UN NOUVEAU TOUR DE VIS ? Retour des contaminations, indicateurs sanitaires dégradés et crainte de les voir se transformer en une nouvelle vague de Covid-19. Alors qu’un Conseil de défense sanitaire doit avoir lieu aujourd’hui, le gouvernement pourrait agir de plusieurs manières pour tenter de contenir la situation. Sa principale arme, efficace pour limiter les contaminations et, surtout, éviter de saturer les hôpitaux en réduisant les cas de Covid graves, reste la vaccination. Même si plus de 75% de la population a son schéma vaccinal complet à jour, une troisième dose semble dorénavant nécessaire. Déjà demandée aux plus de 65 ans et aux personnes vaccinées avec Janssen, le gouvernement pourrait décider de l’élargir. Le Conseil scientifique plaide dans ce sens, pour que le rappel devienne également obligatoire pour les 50-64 ans. La Haute autorité de santé milite, elle, pour que la troisième dose concerne les plus de 40 ans. Mais l’exécutif pourrait également renforcer les Nous voulons une vraie décentralisation. L’idée selon laquelle depuis Paris on va faire le bonheur des Français sur le terrain, c’est une idée du XIX e siècle. François Sauvadet, président de l'Assemblée des départements de France, hier. LES SUICIDES DANS LE VISEUR DE L’EXÉCUTIF AU CHEVET DE L’AGRICULTURE Le monde rural sera accompagné. Un drame silencieux. Face à la multiplication des suicides d’agriculteurs, le gouvernement a lancé, hier, une « mobilisation collective » pour tenter de réduire l’ampleur du phénomène et répondre à la détresse du monde paysan. « Aujourd’hui, nous sommes face à un constat tragique  : il y a une surmortalité par suicide dans le monde agricole, mesures autour du masque. Redevenu obligatoire à l’école, des arrêtés préfectoraux l’imposent aussi localement dans certaines zones. Une décision plus globale sera-t-elle prise concernant tout le territoire ? Une question qui se pose également pour le télétravail, alors que seulement 10% des salariés sont actuellement sommés par leur employeur de rester au moins une journée à domicile pour travailler, selon le ministère du Travail. Enfin, avant d’envisager un reconfinement que personne ne veut imaginer, le gouvernement pourrait décider de revenir sur sa décision de dérembourser les tests. n L’INFO EN PLUS Le ministre de l'Education a annoncé hier que 6 000 classes étaient fermées dans les établissements scolaires de France à cause de cas de Covid. a déploré le ministre Julien Denormandie hier, à l’Assemblée nationale. Cette situation nous oblige à agir avec des mesures ambitieuses. » Parmi celles-ci  : la « création de comités de pilotage dans chaque département », courant 2022, afin de mieux coordonner la prévention localement. L’exécutif entend aussi structurer et former des réseaux de « sentinelles », des volontaires gravitant autour des agriculteurs « à même de détecter les situations de détresse ». Il prévoit aussi de renforcer financièrement des dispositifs permettant de soulager les agriculteurs, notamment l’« aide au répit ». Au total, l’enveloppe dédiée au mal-être agricole passera de 30 à 42 millions d’euros par an. Selon les données les plus récentes de la sécurité sociale agricole (MSA), 529 suicides ont été dénombrés en 2016. n Le gouvernement devrait réagir face aux mauvais chiffres de l’épidémie. En bref GUADELOUPE  : DES TIRS CONTRE DES POLICIERS SELON LECORNU Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a déploré hier sur France 2 des tirs contre les policiers en Guadeloupe. Il a assuré qu'il fallait décorréler ces violences de la contestation de l'obligation vaccinale lancée le 15 novembre. LE LIVRET A ENREGISTRÉ SA PLUS FORTE DÉCOLLECTE DEPUIS FIN 2014 Le Livret A a enregistré en octobre sa plus importante décollecte depuis fin 2014, selon des données publiées hier par la Caisse des dépôts. Les retraits des Français ont dépassé leurs versements de 2,83 milliards d'euros. 73% DES FRANÇAIS jouent au moins occasionnellement aux jeux vidéo, selon une étude du Sell, le syndicat professionnel du secteur, dévoilée hier. SEXTAPE DE VALBUENA BENZEMA BIENTÔT FIXÉ La fin du feuilleton ? Mis en cause dans l’affaire de la sextape liée à Mathieu Valbuena, Karim Benzema va connaître, aujourd’hui, le jugement prononcé par le tribunal correctionnel de Versailles. Dans le dossier, il est accusé d’avoir participé au chantage organisé contre l’ancien joueur de l’OM au sujet de sa sextape. Le parquet avait requis une peine de 10 mois de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende à son encontre. Du côté de la défense, l’ensemble des avocats avaient regretté le peu de consistance du dossier, dénonçant un traitement médiatique superflu par rapport aux faits reprochés. Pour les quatre autres prévenus, les procureurs ont requis des peines allant de 18 mois avec sursis à quatre ans de prison ferme. n F. SCHEIBER/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :