CNews n°2626 18 nov 2021
CNews n°2626 18 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2626 de 18 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : harcèlement scolaire, l'enfance en danger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Comment inciter les propriétaires bailleurs à mettre leurs logements vacants à louer ? Le gouvernement a décidé de muscler un dispositif existant pour aller dans ce sens. Appelé « louer abordable » ou « Cosse », du nom de l’ancienne ministre du Logement Emmanuelle Cosse, il doit être considérablement simplifié d’après un amende- MARSEILLE La préfecture des Bouches-du-Rhône connaît un marché de la pierre très tendu. De jeunes actifs se lancent dans l’accession à la propriété. Depuis janvier, les prix ont augmenté de 5,4%, d’après le dernier baromètre MeilleursAgents. ment voté par les députés. Concrètement, si le propriétaire accepte de louer son bien 15% en dessous des prix du marché, il peut déduire un montant proportionnel de ses revenus fonciers. Le pourcentage dépend de la convention signée avec l’Agence nationale pour l’habitat et de la nature du logement (social ou intermédiaire) et peut atteindre 35%. La version de 2017 prévoyait une déduction minimale de 30% du montant des loyers perçus dans les zones tendues. Par ailleurs, la durée de la convention a été amendée  : elle sera désormais uniformisée à six ans. Si le texte est voté en l’état par les sénateurs, les modifications s’appliqueront dès le 1er janvier prochain. D’après le ministère du Logement, près de 1,1 million de biens sont vacants, dont 300 000 dans les zones où la demande est forte. n IMMOBILIER 12 N°2626 JEUDI 18 NOVEMBRE 2021 CNEWS.FR PURESTOCK/SIPA JAUBERT/SIPA DES CONSEILS POUR RÉUSSIR À NÉGOCIER LORS DE L’ACHAT D’UN BIEN COMMENT FAIRE BAISSER LE PRIX ? Acheter un bien immobilier, ce n’est pas faire ses courses dans un supermarché. Le prix affiché est rarement celui de la transaction  : il y a toujours une certaine marge de négociation. Mais attention, il s’agit de ne pas commettre d’impair qui risquerait de compromettre une vente. Quelques conseils pratiques sont à suivre pour négocier avec efficacité. Etudier le marché local Il est primordial de connaître toutes les tendances du marché dans lequel évolue le bien retenu. Pour cela, les différents baromètres mensuels (Seloger, MeilleursAgents, les notaires, etc.) publiés dans la presse peuvent donner une idée très juste de la conjoncture. Le gouvernement a également mis en place un site qui recense toutes les transactions d’un quartier donné (app.dvf.etalab.gouv.fr). Si le vendeur est trop gourmand, on pourra tenter de faire une offre inférieure. UNE RÉDUCTION D’IMPÔTS POUR LES BAILLEURS DES LOYERS MOINS CHERS Trop de logements sont vacants. En respectant quelques critères simples, on peut viser de 5 à 10% de décote. Relever la date de l’annonce Quand une maison ou un appartement est proposée à la vente sur un site d’annonces immobilières ou dans la presse depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, c’est le signe qu’une éventuelle négociation devrait être possible. S’il ne trouve pas preneur, c’est que le bien a un défaut ou que son prix est trop élevé. En bref AVIGNON Bien que la demande soit soutenue, les prix restent stables à Avignon et encore accessibles aux primo-accédants. Le grand nombre de biens à vendre évite la surchauffe. La pierre baisse de 0,4% dans le dernier baromètre LPI-SeLoger. CRÉDIT  : LE PTZ PROLONGÉ JUSQU’À FIN 2023 Le ministère du Logement vient d’annoncer la prolongation du dispositif PTZ (prêt à taux zéro) jusqu’à fin 2023. Les conditions de ressources resteront finalement inchangées. Ce dernier permet d’emprunter une partie de son crédit sans intérêt. ASSURANCE EMPRUNTEUR  : PLUS DE QUESTIONNAIRE SANTÉ AU CRÉDIT MUTUEL La majorité des réseaux Crédit Mutuel ont supprimé pour leurs « clients fidèles » le questionnaire de santé. Il était jusque-là indispensable pour obtenir un prêt et alourdissait la prime annuelle en cas de soucis de santé. JAUBERT/SIPA DR Evaluer les travaux Lors de la visite, il faut se montrer vigilant sur l’état du bien. S’agit-il d’un logement énergivore ? L’installation électrique est-elle aux normes ? La cuisine est-elle suffisamment équipée ? Sans aller jusqu’à faire faire un devis (la démarche prendrait trop de temps), on peut faire une évaluation du prix des travaux nécessaires pour une remise en état. Cette somme peut servir d’argument pour faire baisser le prix du bien en question. Faire une offre raisonnable Pour certains, négocier est tout un art. En général, il faut viser 10 à 5% du prix affiché en moins. Descendre plus bas pourrait être mal perçu par le vendeur. Et mieux vaut éviter de le braquer si l’on tient absolument à acheter son bien. Ensuite, il faut savoir être réactif en cas d’une contre-offre. Mieux vaut se fixer un objectif dès le départ et commencer en dessous. L’EXPERT Thomas Lefebvre, directeur scientifique de MeilleursAgents PARIS DANS LE ROUGE Conséquence directe de la crise sanitaire, Paris voit à nouveau ses prix baisser dans notre dernier baromètre. La demande se reporte sur les zones lointaines en banlieue. Depuis l’été 2020, le prix de la pierre a baissé de 2 à 3% dans la capitale. Cette tendance est générale et concerne tous les arrondissements et tous les types de biens. Les délais de vente s’allongent, ils sont désormais à 60 jours en moyenne. Le printemps devrait nous indiquer si cette tendance est durable. Nous verrons si les familles s’y installent ou déménagent. » F. BARRIOL/UNSPLASH
GRAND LANCEMENT (1) pour les 20 premiers réservataires centre-ville animé piétonnier chaque samedi, gare RER A de Neuilly-Plaisance, à l’architecture Art Déco de standing du studio au 5 pièces balcon, terrasse en attique jardin privatif * Source  : Google Maps ** Source  : RATP *** Balcon, terrasse en attique ou jardin privatif pour certains appartements. (1) Prise en charge par le Vendeur des émoluments de notaire hors frais bancaires, hors frais de rédaction d’acte, hors hypothèques, hors frais de caution et de privilège de prêteur de deniers ou tous autres frais liés au financement de l’acquisition pour les lots cités ci-dessus, consentis pour la signature d’un contrat de réservation. Valable pour les 20 premiers réservataires sur le programme « Le 1930 » à Neuilly-Plaisance et sous réserve de signature de l’acte authentique de vente dans les délais stipulés au contrat de réservation. Dans la limite des stocks disponibles. Offre exclusive de toutes autres offres. Programme réalisé et commercialisé par BNP Paribas Immobilier Résidentiel – SAS au capital de 8 354 720 euros – RCS Nanterre n°441 052 735. Identifiant CE TVA  : FR 35 441 052 735 – Siège social  : 167 Quai de la Bataille de Stalingrad - 92867 Issy-les-Moulineaux Cedex. Titulaire de la carte professionnelle n°9201 2016 000 014 058 délivrée par la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Paris Ile-de-France. Sans détention de fonds – Vente en l’état futur d’achèvement – Faculté de rétractation de 10 jours qui court à compter du lendemain de la présentation de la lettre notifiant le contrat de réservation aux réservataires (L. 271-1 du Code de la Construction et de l’Habitation). Architectes  : Agence Girat & Agence A26 BLM – Illustrateur  : Arka Studio - Illustration due à la libre interprétation de l’artiste, non contractuelle. Appartements, jardins, balcons et terrasses vendus et livrés non aménagés et non meublés. Nombre et essence des arbres non contractuels – Création  : – Novembre 2021.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :