CNews n°2625 17 nov 2021
CNews n°2625 17 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2625 de 17 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,0 Mo

  • Dans ce numéro : peut-on éviter la cinquième vague de covid-19 ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 FRANCE 10 N°2625 MERCREDI 17 NOVEMBRE 2021 CNEWS.FR G. BOUYS/AFP B. TESSIER/AFP LES ÉVALUATIONS EN PRIMAIRE ET AU COLLÈGE S’AMÉLIORENT SUR UN AN LES ÉLÈVES REMONTENT LE NIVEAU Malgré la pandémie, le niveau scolaire des petits Français se maintient. Le ministère de l’Education nationale a publié hier les résultats des dernières évaluations nationales de CP, CE1 et 6e. Elles sont organisées chaque année depuis 2018, et permettent de mesurer l’évolution du niveau des élèves au fil des ans, en se basant sur plusieurs compétences en français et en mathématiques. Réalisées en septembre dernier, elles montrent que les élèves sont parvenus à rattraper le niveau de 2019 et 2018. « Nous avons résorbé les effets de la crise sanitaire sur le plan pédagogique, s’est réjoui Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale. Les enfants sont en progrès. » Ainsi, 78,4% des élèves de CE1 maîtrisent la compétence « Lire les nombres », contre 75,6% en 2016. En 2020, à cause des cours en ligne dus au confinement, ce taux avait chuté à 74,7%. Les progressions les plus importantes se situent au niveau des compétences « Lire à voix haute des mots » en Le risque est immense d’un soulèvement populaire en outre-mer, synonyme de blocage économique et institutionnel. [Il faut] un plan d’urgence. Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle, hier dans un courrier au Premier ministre. PROCÈS DES ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE 2015 CAZENEUVE VA TÉMOIGNER L’ex-ministre est appelé à la barre. Il était ministre de l’Intérieur en 2015, lorsque la France a été touchée par les attentats terroristes du 13 novembre. Aujourd’hui, Bernard Cazeneuve doit être entendu par la cour d’assises spéciale de Paris, où se déroule leur procès. Il devra répondre aux interrogations de la cour sur l’état de la menace terroriste en France à l’époque, sur le dérou- CE1 (+6,8 points depuis 2018), et « Ecrire des nombres » en CP (+6,4 points depuis 2018). En revanche, les élèves restent en difficulté pour résoudre des problèmes  : 32,8% des CE1 n’y parviennent pas, ou rarement. Si les inégalités entre établissements se sont un peu résorbées par rapport à 2020, elles restent très fortes. Par exemple, seuls 48% des CP scolarisés en REP (réseau d’éducation prioritaire) savent « Comprendre des mots lus par l’enseignant » … contre 74,9% des élèves hors REP. Même chose pour la compétence « Manipuler des syllabes », où l’écart entre les CP en REP et hors REP est de 14,7 points. n L’INFO EN PLUS La dernière enquête Timss publiée en décembre 2020 a classé les Français parmi les moins bons de l'UE en mathématiques et en sciences. lement des opérations le soir du 13 novembre et sur les suites de l’enquête sur cet attentat. « Le procès doit faire la lumière sur les motivations de ceux qui ont organisé les attentats, sur l’engrenage ayant abouti à leur radicalisation et à leurs crimes abjects. Il doit aussi permettre de faire le point sur ce qu’a été l’action de l’Etat, sur les moyens dont il disposait pour la conduire. « En tant qu’ancien ministre de l’Intérieur, il est de mon devoir de rendre compte de tout cela aux victimes », a expliqué Bernard Cazeneuve dans les colonnes de Ouest- France. Si ce procès des attentats du 13 novembre 2015 est bien celui des terroristes qui ont organisé ces attaques à Paris et Saint-Denis, Bernard Cazeneuve a été cité comme témoin, les informations dont il dispose de par sa position à l’époque ayant été jugées nécessaires à la manifestation de la vérité. n Les résultats dévoilés par le ministère concernent les classes de CP, CE1 et 6e. En bref ASSEMBLÉE  : LE PROJET DE BUDGET 2022 ADOPTÉ EN PREMIÈRE LECTURE L’Assemblée nationale a adopté, hier, en première lecture l’ensemble du projet de budget 2022, complété au fil des débats et des annonces présidentielles. Il contient notamment un plan pour Marseille. LE NIVEAU DE VIE DES PLUS PAUVRES A BAISSÉ EN CINQ ANS Selon une étude publiée hier par l’Institut des politiques publiques, les 5% de ménages les plus pauvres ont perdu 0,5% de niveau de vie en moyenne depuis cinq ans. Les autres ménages ont connu une hausse de 1,6% en moyenne. 40% DES FRANÇAIS estiment que les preuves d’un contact extra-terrestre sont volontairement cachées au public, selon une étude publiée hier par l’université de Lorraine. GRANDE-SYNTHE LE CAMP DÉMANTELÉ Les forces de l’ordre ont procédé hier au démantèlement du camp de migrants de Grande-Synthe (Nord). L’évacuation a commencé à 8h, et s’est achevée vers 14h. Selon un communiqué de la préfecture du Nord, 663 personnes ont accepté la mise à l’abri, et ont été transportées vers des centres d’hébergement du Nord mais aussi d’autres régions. La préfecture a aussi indiqué que « 35 personnes présumées passeurs ou se livrant à des activités délictuelles, en situation irrégulière, ont été interpellées ». Les habitants de ce camp étaient en majorité d’origine kurde irakienne, afghane ou encore pakistanaise. Les conditions de vie extrêmement dures sur place et les températures hivernales ont accéléré la décision d’évacuation et de « mise à l’abri ». n J.S. EVRARD/SIPA
UNE PROPOSITION DE LOI SUR LES LANCEURS D’ALERTE DES TÉMOINS À PROTÉGER Une semaine après l’audition à l’Assemblée nationale de l’ex-employée de Facebook Frances Haugen, une proposition de loi sur les lanceurs d’alerte arrive aujourd’hui dans l’Hémicycle. Soutenu par le gouvernement, le texte doit permettre de mieux les protéger. Transposition d’une directive européenne, la proposition de loi du député Sylvain Waserman (Modem) va plus loin que la loi Sapin II de 2016, texte de référence pour la protection des lanceurs d’alerte. Un statut particulier Celle-ci prévoit de modifier la définition du lanceur d’alerte, et notamment la notion de désintéressement dans le signalement des faits, remplacée par « sans contrepartie financière directe ». Jugée ambiguë, elle peut en effet mettre le lanceur d’alerte en difficulté en cas de recours pour obtenir des indemnités devant les prud’hommes. La proposition de loi prévoit également des sanctions à l’encontre de ceux qui chercheraient à étouffer l’action d’un lanceur d’alerte, à lui faire subir des Le texte a pour but de renforcer la protection de l’auteur d’un signalement. représailles ou à divulguer son identité contre son gré. Le texte crée par ailleurs le statut de « facilitateur », pour reconnaître et protéger les personnes physiques ou morales qui viendraient en aide à un lanceur FRANCE 11 CNEWS.FR N°2625 MERCREDI 17 NOVEMBRE 2021 11 d’alerte. Une autre proposition de loi, examinée au même moment par les députés, propose enfin de préciser par décret une liste de canaux à la disposition des lanceurs d’alerte pour valider leur démarche. n S. DE SAKUTIN/AFP En bref 1,9 MILLIARD D’EUROS SERA CONSACRÉ AUX PROJETS D’HYDROGÈNE Emmanuel Macron a annoncé hier à Béziers (Hérault) que 1,9 milliard d’euros sera consacré au développement de la filière hydrogène dans le cadre du plan d’investissements France 2030 de 30 milliards. L’hydrogène est « une bataille pour l’industrie, pour l’écologie et pour la souveraineté », a déclaré le chef de l’Etat. TOURISME  : VERS UN NOUVEAU CLASSEMENT POUR LES HÔTELS Le classement de l’offre hôtelière française, qui va aujourd’hui d’une à cinq étoiles, va être modernisé et adapté aux mutations du secteur, a annoncé hier un responsable d’Atout France. L’objectif est notamment d’intégrer l’offre en plein essor des « auberges collectives ou hôtels » et mieux valoriser les efforts en matière de développement durable.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :