CNews n°2615 8 oct 2021
CNews n°2615 8 oct 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2615 de 8 oct 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : présidentielle 2021, tout peut arriver.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 E. POL/SIPA SPÉCIAL IMMOBILIER DES MÉTROPOLES DYNAMIQUES PLÉBISCITÉES PAR LES INVESTISSEURS QUATRE VILLES ATTRACTIVES Depuis le début de la crise sanitaire, le marché de la pierre a subi quelques bouleversements. Dans certaines régions, les prix ont connu un emballement. Pendant des années, le marché immobilier de l’Hexagone était uniquement centré autour de la capitale. Etude après étude, Paris affichait des hausses de prix insolentes. La pandémie a accéléré une inversion de tendances que les experts du secteur avaient pressentie. Les grandes villes de province, où les biens sont plus accessibles qu’à Paris, allaient connaître un réajustement des prix. Seulement voilà, toutes les villes ne profitent pas du même emballement. Bassin d’emploi, construction de logements, démographie… tous ces indicateurs sont autant de facteurs qui font bondir les prix. Alors que la France semble à peine sortir d’une grave crise sanitaire qui aura durablement affecté les mentalités, quelques métropoles semblent tirer leur épingle du jeu. Elles incarnent une valeur sûre pour les investisseurs qui cherchent des rendements corrects mais aussi des bons placements. n T. BREGARDIS/AFP LE CHARME DE STRASBOURG La capitale européenne jouit d’une image jeune et dynamique. Pionnière en matière de mobilité urbaine, ses habitants apprécient son cadre de vie. L’offre culturelle est riche, entre l’opéra, le théâtre et ses manifestations culturelles. De nombreuses institutions européennes y sont présentes. Au final, il peut être parfois difficile de trouver un logement. La tension sur les prix est soutenue, notamment dans le centre. Mais en s’éloignant un peu, les primo-accédants peuvent trouver des biens accessibles. LES ATOUTS DE REIMS Apprécié des étudiants et des jeunes actifs, Reims a toutes les caractéristiques des villes qui voient leur cote bondir depuis la crise sanitaire. Bien desservie par le TGV, la ville est à proximité de Bruxelles, du Luxembourg mais aussi de Paris. Les investisseurs se jettent sur les biens situés dans le centre historique réputé agréable. Les quartiers Croix-Rouge et Saint-Remi présentent de belles opportunités. D’après SeLoger, les prix ont bondi de 14,4% sur un an. S. SALOM-GOMIS/SIPA L’EXPANSION DE RENNES A Rennes, le marché ne connaît pas de répit depuis le début de la crise sanitaire. Les biens s’arrachent et restent rarement longtemps en vente. Les notaires sont confiants quant à l’avenir, ils ne voient aucune baisse se profiler. Il faut dire que la ville a quelques arguments. Le TGV qui la relie à la capitale en près de 1h30 a contribué à attirer un grand nombre de Parisiens. Le quartier de la gare poursuit sa mue. Plébiscité par les étudiants, le chef-lieu de la Bretagne est aussi une ville où le cadre de vie est des plus agréables. Les petites surfaces sont très recherchées et peuvent atteindre parfois 5 800 euros le mètre carré. D’après le dernier baromètre LPI-SeLoger, la moyenne est à 4 241 euros, ce qui représente une hausse de 8% sur un an. LA VITALITÉ DE NANTES A ce niveau, on peut parler d’emballement. Le marché nantais, qui était déjà tendu avant la crise, a connu une phase d’ébullition après le premier confinement. Les biens avec extérieur (balcon, terrasse, jardin) sont devenus des denrées rares et très prisées au point d’affoler la courbe des prix. Dans son dernier baromètre, LPI-SeLoger note un bond de 10% sur un an à 4 300 euros le mètre carré moyen. Et sur dix ans, la hausse donne encore plus le vertige  : +66% pour les maisons. La préfecture de la région Pays de la Loire fait partie des dix villes les plus chères de France. Sa situation, à deux heures de Paris et 50 km de la côte atlantique, n’y est pas étrangère. J.-M. QUINET/ISOPIX/SIPA
VOTRE NOUVEAU LIEU DE VIE À COUPVRAY RENDEZ-VOUS dès maintenant dans votre espace de vente POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS 01 44 51 95 95 pichet.fr CHEMIN DE MAGNY-LE-HONGRE à l’angle de l’avenue Robert Schuman



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :