CNews n°2611 24 sep 2021
CNews n°2611 24 sep 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2611 de 24 sep 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : Angela Merkel, la fin d'un règne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 L. MARIN/AFP RETMEN/SIPA LES COMMERCES DISENT « NON » Les professionnels réclament un report de cette mesure à l’horizon 2024. Une mesure décriée. Alors que la municipalité parisienne vient de confirmer son intention de mettre en place la zone à trafic limité « au second semestre 2022 » – empêchant ainsi la circulation des voitures de transit dans l’hypercentre de la capitale –, de nombreux commerçants ont fait part de leur « profonde inquiétude » et réclament un report de cette mesure « à l’horizon 2024 ». Dans un communiqué diffusé par l’Alliance du commerce et la Fédération des associations de commerçants et artisans de Paris (Facap), ils témoignent avoir « été soumis à des difficultés sans précédent ces dernières années », entre les grèves, les gilets jaunes, le Covid et « l’évolution très rapide du plan de circulation de la capitale ». Des « difficultés » qui ont entraîné selon eux « une baisse significative de la fréquentation des magasins, de 34% en moyenne au cours du premier semestre 2021 ». « Les clients vont prendre l’habitude de consommer à l’extérieur de Paris », s’alarme Thierry Véron, le président de la Facap, qui dénonce également que la municipalité ait imposé ce projet « sans concertation ». « Il aurait fallu qu’on nous tienne au courant », ajoute-t-il, expliquant qu’un report à 2024 permettrait de prendre « le temps d’échanger tous ensemble ». Des inquiétudes auxquelles répond David Belliard, l’adjoint à la mairie de Paris chargé des transports, qui rappelle que « la zone à trafic limité ne sera pas une zone sans voiture » mais « une zone où le trafic de transit va disparaître », et que « les clients des magasins du centre » comme « les artisans qui doivent y travailler » pourront circuler librement dans ce périmètre. « Pour eux, rien ne changera », assure l’élu écologiste. « Bien sûr que les automobilistes pourront faire leurs courses dans la ZTL, mais on fait tout pour qu’ils ne viennent pas », déplore de son côté Thierry Véron. n GRAND PARIS 6 N°2611 VENDREDI 24 SEPTEMBRE 2021 CNEWS.FR Anne Souyris, adjointe à la mairie de Paris chargée de la santé, hier. 75 Une salle de consommation à moindre risque est un sas vers la réinsertion. Paris propose d'intégrer ces salles à une offre de soin et d'hébergement. L’INFO EN PLUS En France, il existe déjà une zone à trafic limité dans le centre de Nantes, que seuls les véhicules munis d’un macaron ont le droit de traverser. En bref UN GYNÉCOLOGUE PARISIEN EST ACCUSÉ DE VIOLENCES Une enquête interne a été ouverte conjointement par l’hôpital Tenon et la faculté de médecine de la Sorbonne, a révélé France Info hier, après qu’un professeur de gynécologie obstétrique a été accusé de pratiques particulièrement violentes à l’égard de certaines de ces patientes. Il conteste les faits. LA PLACE JULIETTE-GRÉCO A ÉTÉ INAUGURÉE HIER DANS LE 6E À PARIS Un an jour pour jour après le décès de la célèbre chanteuse française, une place parisienne située à l’angle des rues de l’Abbaye et Bonaparte, dans le 6e, a été renommée hier en hommage à Juliette Gréco. Pour la municipalité parisienne, elle incarnait le « symbole de l’esprit bohème de Saint-Germain-des-Prés ». LE SALON MAISON OUVRE AUJOURD’HUI AU PARC FLORAL Le salon Maison ouvre ses portes aujourd’hui jusqu’à dimanche, au Parc Floral de Paris (12 e). Tous ceux qui souhaitent faire construire leur maison pourront rencontrer et échanger avec des professionnels du marché de la maison (architectes, constructeurs ou encore paysagistes…). L’entrée gratuite est à télécharger sur le site. 130 MILLIONS D’EUROS ont été réclamés à l’Etat hier par la maire de Paris, Anne Hidalgo, dans le cadre du plan de relance. Ce sont 50 millions d’euros de plus que prévu. ZONE À TRAFIC LIMITÉ 75 INCUBATEUR LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI LA CASERNE À LA MODE Un nouvel écrin parisien. Désaffectée depuis 2005, la caserne de pompiers de Château-Landon (10 e) a été transformée en un véritable lieu dédié à la mode responsable, qui sera inauguré demain. Là, des marques de prêt-à-porter « déjà écoresponsables ou qui souhaitent le devenir » pourront devenir résidentes et y installer leurs ateliers. Accompagnées pendant trois ans, elles pourront bénéficier de formations, utiliser les outils sur place et profiter d’un large réseau. Tous les trois ans, ces enseignes de la mode Les marques disposeront d’ateliers. et du luxe laisseront la place à d’autres. Un « incubateur durable et éthique », selon la mairie de Paris propriétaire des lieux, qui souligne qu’il s’agira aussi d’« un lieu de fête ». Un restaurant 100% vegan y ouvrira ses portes en octobre, avec un self-service au déjeuner et des spectacles culinaires le soir, alors qu’un bar sera installé sur le toit végétalisé. En sous-sol, une « salle de bal » sera disponible pour écouter du jazz et organiser des soirées le week-end. n Indice de la qualité de l’air Bon Moyen Dégradé Mauvais Très mauvais Extrêmement mauvais J.-B. GURLIAT/VILLE DE PARIS
CNEWS.FR N°2611 VENDREDI 24 SEPTEMBRE 2021 7 B. GUAY/AF M. BIHOREAU/SIPA FRANCE LE SECOND TOUR DE LA PRIMAIRE DES ÉCOLOGISTES S’OUVRE DEMAIN ROUSSEAU OU JADOT EN 2022 ? Sandrine Rousseau contre Yannick Jadot  : les électeurs écologistes vont devoir choisir qui les représentera pour l’élection présidentielle de 2022. Le second tour de la primaire des Verts s’ouvre demain, et jusqu’au mardi 28. L’eurodéputé a reçu 27,7% des voix à l’issue du premier tour, tandis que l’ancienne secrétaire nationale adjointe d’Europe Ecologie–Les Verts a écopé de 25,14% des suffrages. Des résultats très serrés, alors que Yannick Jadot était donné grand favori, et de loin, dans les sondages préélectoraux. Partis pour aller au bout Avec 122 675 inscrits et 86,91% de participation, la primaire écologiste connaît un succès sans précédent  : les électeurs n’étaient qu’environ 32 000 en 2011 et 17 000 en 2016. Un grand nombre d’électeurs qui a sans doute rendu la tâche moins facile à Yannick Jadot. Côté programme, ce sont deux lignes politiques qui s’affrontent. D’un côté, « l’écologie de gouvernement »  : Yannick Jadot a affirmé, lors d’un débat télévisé pour le second tour, mercredi soir, qu’il assumait « de vouloir gouver- I. HARSIN/SIPA LE MODE DE DÉSIGNATION DU CANDIDAT POUR LA PRÉSIDENTIELLE EST EN JEU LES MILITANTS LR SONT APPELÉS À FAIRE UN CHOIX Les adhérents des Républicains se prononceront demain, lors d’un vote. Avec l’ancienne secrétaire nationale adjointe d’EELV et l’eurodéputé, ce sont deux lignes politiques qui s’affrontent. ner », et de vouloir être « le premier président qui mettra le climat au cœur de nos politiques, au cœur de l’Etat, au cœur de la République ». De l’autre, « l’écoféminisme » et « la radicalité »  : Je demande une chose au président de la République  : bloquez les prix de l’énergie. Trouvons les moyens de diviser par deux les factures. Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et candidat à la présidentielle, hier sur Public Sénat. « Moi, je suis une écologiste de gauche, radicale sociale », a déclaré Sandrine Rousseau, pour qui « le temps des petits pas et de l’accompagnement n’est plus le moment » en matière d’écologie. Les Une question cruciale. Primaire ouverte à tous les sympathisants de la droite ou vote en interne ? La question du mode de désignation du candidat de la droite à l’élection présidentielle de 2022 sera tranchée par les adhérents des Républicains, demain, à l’issue d’un congrès numérique. Le choix définitif du candidat pourrait être connu le 4 décembre. Selon un sondage Ifop commandé par le parti auprès de ses sympathisants, 60% des sondés sont favorables à un congrès « en concertation avec les autres formations politiques de la droite et du centre ». « Je suis très attaché au choix des militants », a fait savoir Christian Jacob, le patron de LR. D’autant que ce deux candidats ont fait savoir à plusieurs reprises qu’ils refuseraient un potentiel retrait de la course à la présidence de la république au profit d’une candidature de gauche. n choix peut avoir des incidences sur les candidatures. Xavier Bertrand, qui refuse depuis toujours de participer à une primaire, aurait ainsi assuré être partant pour un congrès. Ce scénario pourrait en effet lui être favorable. En effet, à en croire le sondage Ifop, les sympathisants LR estiment que le président de la région Hauts-de-France est le mieux placé pour se qualifier au second tour de la présidentielle (71%). Les sondés le placent loin devant Valérie Pécresse (58%) et Michel Barnier (37%). On retrouve le même trio de tête quand on leur demande qui serait le plus à même de battre Emmanuel Macron ou Marine Le Pen au second tour. n 400 MILLIONS D’EUROS de financements nouveaux vont être débloqués pour l'aide aux personnes âgées, a annoncé hier le Premier ministre Jean Castex. L. JOLY/SIPA 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :