CNews n°2604 8 sep 2021
CNews n°2604 8 sep 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2604 de 8 sep 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : la barbarie face aux juges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
FRANCE 8 N°2604 MERCREDI 8 SEPTEMBRE 2021 CNEWS.FR © J. WITT/SIPA En bref L'«ENFARINEUR» DE MÉLENCHON COUPABLE MAIS DISPENSÉ DE PEINE Le jeune homme jugé pour avoir lancé de la farine au visage du dirigeant de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a été reconnu coupable hier par le tribunal correctionnel de Paris mais «dispensé de peine». Mélenchon n’avait pas porté plainte et ne s’était pas constitué partie civile. DE NOUVELLES MESURES AFIN DE REVITALISER LES VILLES MOYENNES Emmanuel Macron a annoncé hier de nouvelles mesures dans le cadre de l’opération «Action cœur de ville» pour aider les villes moyennes à revitaliser leurs centres, délaissés depuis des décennies. Quelque 350 millions d’euros supplémentaires vont être mis à disposition de ce plan, qui est prolongé jus - qu’en 2026, au lieu de 2022. LA CROISSANCE DEVRAIT DÉPASSER LES 6 % L’Insee a relevé hier sa prévision de croissance de l’économie française à 6,25 % pour cette année, contre 6 % précédemment. Le PIB devrait ainsi progresser de 2,7 % au troisième trimestre, après +1,1 % au deuxième, puis de 0,5 % au quatrième, détaille l’Institut national de la statistique. LES ABANDONS DE CHATS EN NETTE HAUSSE CET ÉTÉ Avec 11 669 chats pris en charge par la SPA cet été, soit 19 % de plus qu’à la même période en 2019, une année déjà record, les animaux de compagnie sont «victimes du business non régulé de l’animal objet», a déploré hier la SPA dans un communiqué. Au total, 16 894 animaux ont été recueillis entre le 1 er mai et le 31 août 2021. © TWITTER @GDARMANIN LA PLUPART DES CENTRES COMMERCIAUX CONCERNÉS DU SHOPPING SANS PASS Plus besoin de pass sanitaire pour aller faire ses courses. Ou presque. A partir d’aujourd’hui, l’obligation de présenter un certificat de vaccination ou un test négatif dans les centres commerciaux est levée. Sauf pour le Var, le Vaucluse, les Alpes-Maritimes, les Bouchesdu-Rhône, le Gard, l’Hérault, la Corse du Sud, le Rhône et la Seine-Saint-Denis, où l’accès restera conditionné à la présentation d’un pass sanitaire. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a justifié sa décision en s’appuyant sur les chiffres de l’épidémie. Dans ces neuf départements, le taux d’incidence est encore trop élevé. Il se maintient au-dessus de 200. En revanche, pour le reste du territoire, le taux d’incidence est en baisse. De nombreux centres commerciaux peuvent donc s’affranchir de l’obligation du pass sanitaire. A noter qu’à l’échelle nationale, le taux d’incidence atteint 148 cas positifs pour 100 000 habitants en une semaine. n ANTISÉMITISME LORS D’UNE MANIFESTATION UNE PANCARTE EN PROCÈS L’enseignante va devoir s’expliquer. Interpellée pour avoir brandi une pancarte antisémite lors d’une manifestation anti-pass sanitaire le 7 août à Metz, l’enseignante Cassandre Fristot va devoir s’expliquer devant la justice. Elle comparaît devant le tribunal de Metz ce jour pour «provocation publique à la haine raciale». Assistée par M e Paul Yon, qui a notamment défendu dans le passé Marine Le Pen, la ville d'Hayange dirigée L’heure n’est pas encore au bilan, mais nous devons déjà ensemble Jean Castex, Premier ministre, hier en clôture des journées parlementaires LREM. Seuls neuf départements sont encore soumis au certificat de vaccination. par le RN, et le négationniste Robert Faurisson, elle encourt jusqu’à un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende. Elle avait défilé avec une pancarte où étaient inscrits des noms de personnalités majoritairement juives, traitées de «traîtres», avec le slogan antisémite «mais qui ?». «Elle répondra du délit de provocation publique à la haine raciale par affiches ou placards», a indiqué le procureur de la République. Plusieurs associations, notamment la Licra, se sont portées parties civiles dans ce procès. Largement relayée sur les réseaux sociaux, la photo de Cassandre Fristot et sa pancarte ont provoqué un tollé. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait dénoncé une pancarte «abjecte» et promis que ce geste ne resterait pas «impuni». Elle a été suspendue de l’Education nationale en attendant le résultat des poursuites. n nous préparer avec fierté et conviction à aller devant les Français. MARSEILLE UN DEALER «SECOURU» Les faits sont à peine croyables. Lundi, alors qu’ils procédaient à une opération antidrogue dans la cité Frais- Vallon de Marseille, des policiers ont bien failli ne pas repartir des quartiers Nord. Les fonctionnaires avaient interpellé un individu dans le 13 e arrondissement de la cité phocéenne, l’avaient menotté, mais rapidement, un groupe d’individus est arrivé, les a agressés et est parvenu à faire fuir l’homme encore menotté dans le dos. Les policiers ont violemment été pris à partie, l’un d’entre eux a été blessé à la tête par un coup de bâton et un autre à la main. Des renforts de la division nord ont été envoyés sur place et ont interpellé deux personnes. Des CRS ont été également dépêchés dans la cité pour sécuriser les lieux. n 16 % DES FRANÇAIS font confiance aux partis politiques (contre 8 % en 2016 et 11 % en 2020), selon l'étude Fractures françaises d'Ipsos/Sopra Steria publiée hier. © P. POCHARD-CASABIANCA/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :