CNews n°2596 18 jun 2021
CNews n°2596 18 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2596 de 18 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : élections régionales, un scrutin à enjeux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 G. SOUVANT/AFP POITIERS D’après une récente étude Masteos et Unkle, Poitiers est la ville qui offre le meilleur compromis entre rentabilité et sécurité pour un placement locatif. Elle présente une rentabilité brute de 6,85% et un taux de sinistre de 0,45%. IMMOBILIER 12 N°2596 VENDREDI 18 JUIN 2021 CNEWS.FR I. HARSIN/SIPA UN FRANÇAIS SUR DEUX POSSÈDE SA RÉSIDENCE PRINCIPALE SELON L’INSEE DE PLUS EN PLUS DE PROPRIÉTAIRES La livraison est attendue en 2023. Après Paris et Lille, Lyon veut permettre à la classe moyenne d’accéder à la propriété. Pour cela, elle vient de lancer ses premiers logements commercialisés en bail réel solidaire (BRS), moins chers que les prix du marché mais à quelques conditions. L’achat est réservé aux foyers dont les ressources n’excèdent pas les plafonds du prêt Crise après crise, le constat est toujours le même  : la pierre reste la valeur refuge préférée des Français. Et ils sont de plus en plus nombreux à franchir le pas. Dans sa dernière étude « Revenus et patrimoine des ménages » publiée il y a peu, l’Insee révèle qu’en 2018 ils étaient 57,8% à détenir leur résidence prin - cipale. C’est 4,5 points de plus qu’en 1998. Par ailleurs, l’institut de statisti - ques note que ce type de bien représente l’essentiel du patrimoine des Français, soit 68,4% du montant brut tout actif confondu (pierre, métaux précieux, titres cotés…). Sans surprise, plus le Français avance en âge, plus il est susceptible d’être propriétaire. Ainsi, 70,6% des ménages âgés de 65 ans possèdent leur résidence principale contre 49,5% pour les 30-39 ans. Mais ce fossé tend à se réduire. L’Insee note en effet que de plus en plus de jeunes se lancent dans l’achat d’un bien immobilier. Le contexte y est favorable. Certes, les prix de vente sont très élevés et ils ne cessent de grimper. Le prix du mètre carré moyen à Paris est passé au-dessus de la barre symbolique des 10 000 euros. Mais les plans de financement sont bien plus faciles à boucler. Les taux des crédits sont bas et la durée des prêts peut parfois dépasser 25 ans. Résultat, les jeunes s’endettent. Ainsi, 18,5% des moins de 30 ans sont devenus propriétaires en 2018 contre 12,8% en 2010. A noter, la part des ménages propriétaires d’un autre logement (résidence secondaire, logement vacant, loué) est restée relativement stable, soit 17,8% en 2018 contre 18,1% en 1998. Mais la crise sanitaire va peut-être avoir pour effet de booster ce chiffre. n L’INFO EN PLUS Dans la zone Euro, le taux de propriétaires atteint 60,5% en moyenne. Il culmine à 80,4% en Espagne et 68,5% en Italie. LA VILLE DE LYON LANCE LE BAIL RÉEL SOLIDAIRE UN LOGEMENT MOINS CHER social location-accession (PSLA), soit 59 000 euros pour un couple avec deux enfants. Il se fait dans le cadre d’un BRS  : les acquéreurs ne possèdent alors que le bâti, le foncier reste dans les mains de la Foncière solidaire du Grand Lyon. Une redevance mensuelle de 1,5 euro par mètre carré et par mois est alors due. Cela permet de contrôler le marché  : en cas de revente, aucune plus-value n’est possible. Par ailleurs, elle n’est possible qu’à un acquéreur respectant les plafonds de ressources du PSLA. Les logements ont été commercialisés au prix de 2 775 euros le mètre carré. Un appartement à Villeurbanne coûte en moyenne 3 800 euros le mètre carré. Le programme concernera huit logements dans un ensemble de dix-sept. C’est le promoteur Nexity qui en assure la construction. La livraison est attendue en 2023. n Avec l’allongement de la durée des prêts, les jeunes n’hésitent plus à se lancer. En bref PARIS Les prix à la location s’orientent à la baisse dans la capitale. Selon le Baromètre des Loyers - SeLoger, ils accusent un recul annuel de 4,6% sur le marché de la location vide (1 613 € mensuels, charges comprises). CREUSE  : 10 000 EUROS D’AIDE POUR L’ACHAT D’UNE MAISON La ville de Guéret a décidé d’offrir une aide de 10 000 euros pour les ménages qui achètent une maison ou un appartement. Elle est suspendue à quelques conditions  : un minimum de travaux est à faire, soit 10% du prix de vente. LE BOOM DES BIENS AVEC UN BALCON D’après une étude Meilleurs - Agents, le prix des biens avec balcon a augmenté sept fois plus vite que les appartements depuis le premier confinement  : 0,6% en moyenne contre 4,3%. Et un an après le début de la crise sanitaire, cette tendance reste d’actualité. F. LABIT L’EXPERTE Estelle Laurent, porte-parole de Credixia. LES DÉLAIS S’ALLONGENT Nous sommes toujours dans un contexte très favorable pour les taux de crédit immobilier. Un très bon dossier peut obtenir 0,7% sur 20 ans. Le taux moyen sur la même période va être de 0,9%. En revanche, il faut s’armer de patience. Nous avons de gros problèmes de délais. Les banques font face à un afflux de demandes, et la crise sanitaire n’a rien arrangé. Nous recommandons de pousser la condition suspensive à 60 jours de délai lors du compromis de vente (contre 45 jours jusqu’à maintenant). Cela peut éviter les mauvaises surprises. » A. OLNEY/MOOD BOARD/REX/SIPAX. VILA/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :