CNews n°2593 9 jun 2021
CNews n°2593 9 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2593 de 9 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : un grand bol d'air pour l'économie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 FRANCE 12 N°2593 MERCREDI 9 JUIN 2021 CNEWS.FRC. SAIDI/SIPA J. WITT/SIPA EMMANUEL MACRON A ÉTÉ AGRESSÉ HIER EN MARGE D’UN DÉPLACEMENT UNE GIFLE AU SOMMET DE L’ÉTAT Un geste jamais vu. En déplacement dans la Drôme, hier, le président Emmanuel Macron a été giflé par un homme alors qu’il était venu saluer un groupe de personnes massées derrière des barrières. L’agresseur suspecté, un Drômois de 28 ans, a été interpellé avec un autre homme originaire du département et du même âge qui l'accompagnait. « A ce stade des gardes à vue, leurs motivations ne sont pas connues », a fait savoir le procureur de Valence, sans préciser davantage le profil des individus. Dans une vidéo des faits diffusée sur les réseaux sociaux, on peut toutefois entendre crier « A bas la macronie ! » et « Montjoie, Saint-Denis ! », une expression qui renvoie à l'idéologie royaliste. Dans un entretien accordé au Dauphiné, le chef de l’Etat, qui n’a pas été blessé et a poursuivi sa visite après son agression, a souhaité « relativiser » l’incident, dénonçant des « faits isolés », commis par « des individus ultraviolents » qui ne doivent pas, selon lui, Il m’a paru important de maintenir une épreuve terminale [pour le bac 2021]. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education, hier sur CNEWS. Nous avons cherché la meilleure formule dans une situation très compliquée. REPRISE DU PROCÈS DE L’AFFAIRE BYGMALION COPÉ ATTENDU À LA BARRE L’ex-patron de l’UMP a été blanchi. Trois semaines après sa réouverture, le procès de l’affaire Bygmalion doit connaître aujourd’hui un moment important. Alors que de nombreux anciens cadres de l’UMP ont défilé à la barre du tribunal correctionnel de Paris, Jean- François Copé, alors dirigeant du parti politique lors des faits reprochés, doit être entendu comme témoin. Les avo- « prendre possession du débat public ». Ce geste a par ailleurs été dénoncé par toute la classe politique. Alors que Jean-Luc Mélenchon s’est dit « solidaire » avec le président de la République, Marine Le Pen a fustigé un comportement « inadmissible » et « profondément condamnable dans une démocratie ». « La politique, ça ne peut en aucun cas être la violence, l'agression verbale, et encore moins l'agression physique. J'en appelle à un sursaut républicain, nous sommes tous concernés, il en va des fondements de notre démocratie », a de son côté déclaré le Premier ministre, Jean Castex. n L’INFO EN PLUS En juin 2016, alors ministre de l’Economie, Emmanuel Macron avait reçu des œufs lancés par des manifestants hostiles à la loi Travail. cats de plusieurs des 14 coprévenus ont notamment réclamé sa présence et demandé l’ouverture d’un supplément d’information le concernant. La question sera tranchée au moment du jugement, le 22 juin, a décidé la présidente. Bien qu’il ait déjà été blanchi, les mots de Jean-François Copé seront largement attendus, avant le point d’orgue du procès que devrait constituer la présence de Nicolas Sarkozy, prévue le 15 juin. L’ancien président de la République est poursuivi pour financement illégal de campagne électorale. Dans l’affaire Bygmalion, la justice soupçonne l’UMP d’avoir monté un système de fausses factures. Le parti politique faisait alors appel à Bygmalion, pour organiser de nombreux meetings. L’enquête n’a cependant pas établi que Sarkozy avait décidé de la mise en place de ce système, ni qu’il y avait participé ou même en avait été informé. n Deux hommes de 28 ans ont été interpellés et une enquête a été ouverte. En bref CONTRÔLE AU FACIÈS  : L’ETAT CONDAMNÉ L’Etat a été condamné pour faute lourde pour un contrôle d’identité de trois lycéens en 2017 par des policiers à Paris, a-t-on appris hier. Celui-ci a été considéré comme « discriminatoire » par la cour d’appel de Paris, qui a ordonné 1 500 euros de réparation à chaque jeune. DIESELGATE  : RENAULT MIS EN EXAMEN POUR « TROMPERIE » Renault a été mis en examen en France dans l’enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciennes générations de moteurs diesel, a annoncé le constructeur hier. La firme a contesté « avoir commis la moindre infraction ». 6 PERSONNES de la famille d’un des terroristes français du Bataclan ont été interpellées hier, dans une enquête sur le financement de ses voyages en Syrie et Irak. MORBIHAN UN MEURTRE EN RÉSEAUX Un parricide filmé. Dans la nuit de samedi à dimanche à Ploeren (Morbihan), un adolescent de 17 ans s’est rendu, après une soirée alcoolisée, au domicile familial pour tuer son père. « Arrivé sur place, il s’était muni de deux couteaux et avait réveillé son père avant de lui porter les coups de couteau », a détaillé hier le procureur de la République, François Touron. L’auteur des coups a ensuite contacté la gendarmerie pour signaler les faits. Selon les enquêteurs, il avait diffusé la scène de crime sur les réseaux sociaux. La victime avait fait l’objet d’une plainte pour violences conjugales sur son épouse. Le couple était en instance de séparation, a rapporté Ouest-France. L’adolescent a été placé en garde à vue, et l’enquête a été confiée à la gendarmerie de Vannes. n TWITTER@ALEXPLILLE
EMPLOI & FORMATION CNEWS.FR N°2593 MERCREDI 9 9 JUIN 2021 13 L’ISEFAC PARIS PROPOSE DE NOMBREUSES FORMATIONS EN ALTERNANCE LA VOIE TOUTE TRACÉE VERS L’EMPLOI Ecole du management en alternance de bac à bac+5, ISEFAC Alternance est devenu un acteur incontournable en proposant des formations en management dans les secteurs du marketing, du commerce, de la communication, du digital, de l’événementiel et du sport business. Pour Siham Ben Salem, directrice du groupe, l’alternance demeure une des voies essentielles dans l’accès à l’emploi  : « Nous formons nos étudiants au « full on line » (100% distanciel) et avons pu peaufiner nos méthodes au gré des partages d’expérience. Nous avons ainsi créé une bibliothèque de podcasts, un système de contrôles continus et d’examens on line. » Le succès des job dating Les étudiants disposent d’un enseignement « à la carte ». Grâce aux aides gouvernementales, l’alternance offre des opportunités de recrutement. Siham Ben Salem ajoute  : « L’alternance reste une réelle opportunité de recruter des collaborateurs formés pour accompagner tous types d’entreprises post- Covid. » Au même titre que les condi- Les étudiants bénéficient de rencontres professionnelles enrichissantes. tions d’admission, l’organisation de rencontres professionnelles, type job dating, sont des rendez-vous organisés chaque année au sein des campus ISEFAC. Ils permettent aux étudiants de garder un lien avec les recruteurs pour poursuivre DR EN CHIFFRES 1 ÉCOLE, deux campus, l’un à Paris et l’autre à Lille. 65% DES ÉTUDIANTS placés en entreprise par le réseau de l’ISEFAC. 83% D’INSERTION professionnelle dans les six mois après l’obtention du diplôme. 1 500 ÉTUDIANTS pour chaque promotion. 1 JOUR À L’ÉCOLE, quatre jours en entreprise. 20 000 ANCIENS composent le réseau ISEFAC Alumni. 20% DE LA FORMATION est dispensée en ligne. leur intégration à la rentrée prochaine. « Nos job dating à distance ont remporté un réel succès. Le chiffre habituel des 65% d’étudiants placés a été maintenu, ce qui prouve une certaine stabilité dans la relation écoles-entrepriseétudiants », conclut Siham Ben Salem. n ISEFAC est un établissement d’enseignement supérieur privé membre du groupe IONIS. Job dating, le mardi 22 juin, de 10h à 13h.isefac-alternance.fr 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :