CNews n°2590 21 mai 2021
CNews n°2590 21 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2590 de 21 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : les grands défis du pass sanitaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 FRANCE 8 N°2590 VENDREDI 21 21 MAI 2021 CNEWS.FR RETMAN/SIPA M. ALLILI/SIPA LE DISPOSITIF RÉCLAMÉ PAR LA POLICE EST REJETÉ PAR LE GOUVERNEMENT LES PEINES PLANCHERS DIVISENT Les policiers sont en colère. Et leur principale revendication est claire  : que des sanctions minimales, appelées peines planchers, soient systématiquement appliquées à l'égard des agresseurs des forces de l'ordre. La justice française a déjà eu recours à ces peines par le passé. Elles ont été mises en place sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, par la loi du 10 août 2007. Le dispositif se voulait dissuasif et entendait lutter contre la récidive. Pour tous les délits passibles de trois ans d’emprisonnement ou plus, le texte introduisait une peine d’au moins un tiers de la sanction maximale prévue, et ce dès la première récidive. Le principe de l’atténuation de peine pour les mineurs entre 16 et 18 ans était conservé en cas de première récidive. Ces peines minimales n’avaient en revanche rien d’automatique, sinon la loi aurait été inconstitutionnelle. Le texte prévoyait des conditions pour déroger à la règle et attribuer des peines moindres. Pour pouvoir le faire, le juge Il y a 71 ans, Félix Eboué entrait au Panthéon. Figure de la résistance ultramarine, ses combats pour la liberté [...] nous accompagnent encore. Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, hier sur Twitter. BISON FUTÉ VOIT ROUGE CE WEEK-END UNE PENTECÔTE CHARGÉE Le réseau routier sera encombré. Une occasion de partir. Pour la Pentecôte, le trafic s’annonce chargé sur les routes. Les automobilistes comptent choisir des lieux de retraite pas très éloignés de leurs domiciles mais les déplacements seront « très nombreux », selon Bison futé. D’après les prévisions du centre national d’information routière, « les difficultés » devraient débuter dès cet devait motiver sa décision. Mais le principe des peines planchers a été abandonné en 2014. Et aujourd’hui, Gérald Darmanin se dit défavorable à leur retour. Invité sur France Inter mercredi, le ministre de l’Intérieur a affirmé que lorsqu’elles étaient en vigueur, « 30% d’entre elles étaient appliquées, c’est-àdire que plus de 70% des magistrats ne souhaitaient pas appliquer ce qu’avait voté le Parlement ». Idem pour le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti. « Si je pensais que les peines planchers étaient susceptibles de faire baisser la délinquance, j’irais des deux mains et des deux pieds », a-t-il déclaré mercredi. n L’INFO EN PLUS Selon un sondage Elabe datant de juin 2020, 60% des Français ont confiance en la police, et seulement 41% en la justice. après-midi. Elles s’annoncent importantes en Ile-de-France, dans la vallée du Rhône et aux abords des grandes agglomérations, « notamment Bordeaux et Toulouse ». Dans le sens des départs, la journée est classée orange sur le plan national et rouge pour l’Ile-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes. La journée de demain devrait être elle aussi très chargée avec un trafic dense dans la matinée jusqu’au milieu de l’après-midi. Elle est classée orange sur le plan national et rouge en Ile-de-France. Le lundi 24 mai est la seule journée qui n’est pas annoncée comme verte pour les retours sur le plan national. Ce jour est classé orange pour toute la France et rouge pour l’Ilede-France. Bison futé prévoit un trafic chargé « surtout l’après-midi ». La majorité des encombrements devraient avoir lieu sur « l’autoroute A13, la vallée du Rhône et l’Ile-de-France ». n Un principe adopté en 2007, sous Nicolas Sarkozy, et abandonné en 2014. En bref POLICIERS FILMÉS  : LA LOI SÉCURITÉ GLOBALE CENSURÉE Le Conseil constitutionnel a censuré hier l’ex-article 24 de la proposition de loi Sécurité globale qui punit la « provocation à l’identification » des forces de l’ordre. Il a jugé certains passages insuffisamment précis. LA TOUR EIFFEL ROUVRIRA LE 16 JUILLET PROCHAIN La tour Eiffel, fermée depuis le 29 octobre en raison de la crise sanitaire, rouvrira le 16 juillet au public avec une jauge de 25% dans ses ascenseurs, a annoncé hier son exploitant. La capacité d’accueil sera cet été de 10 000 visiteurs par jour, contre 25 000 avant la crise. 24% DES FRANÇAIS se déclarent flexitariens, selon un sondage Ifop publié hier. C’est-à-dire qu’ils ont diminué volontairement leur consommation de viande. ASSOCIATIONS DES DONS EN HAUSSE Des citoyens attentionnés. Les dons aux associations ont augmenté de 13,7% en 2020, par rapport à 2019, a annoncé hier France générosités. Le tout dans un contexte difficile, marqué par la crise sanitaire. Cette progression est notamment due à la hausse des dons ponctuels (+19,6%), qui ont été boostés par les appels lancés par plusieurs associations. Les versements ont aussi été plus généreux. Pour 2021, l’association espère que la mobilisation des Français ne faiblira pas. « Aux besoins conjoncturels s’ajoutent aujourd’hui des besoins structurels liés aux conséquences économiques et sociales » de la pandémie, alerte l’organisme. Aussi, son président, Pierre Siquier, appelle « les donateurs à renouveler leur confiance envers les associations et les fondations ». n G. GOBET/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :