CNews n°2587 7 mai 2021
CNews n°2587 7 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2587 de 7 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : la colère gronde dans les rangs de la Police.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 MONDE 10 N°2587 VENDREDI 7 MAI 2021 CNEWS.FR CHINE NOUVELLE/SIPA En bref EBOLA  : LA RDC ANNONCE LA FIN DE SA DOUZIÈME ÉPIDÉMIE Seulement trois mois après le début de la douzième épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC), le gouvernement a annoncé être parvenu à stopper la progression du virus. Au total, seulement douze personnes ont été contaminées et six décès ont été répertoriés. CROATIE  : L’ADOPTION PAR DES COUPLES GAYS BIENTÔT POSSIBLE ? Les défenseurs des droits des homosexuels en Croatie ont salué hier un jugement « historique » rendu par un tribunal local, censé ouvrir la voie à l’adoption d’enfants par les couples gays. Un couple qui s’était vu refuser une adoption sous prétexte que ça n’est pas « dans l’intérêt de l’enfant » a vu cette décision annulée. UKRAINE  : WASHINGTON DEMANDE À MOSCOU DE CESSER SON « AGRESSION » Le chef de la diplomatie américaine a exhorté hier la Russie à cesser son comportement « agressif » à l’égard de Kiev. Antony Blinken a pointé les forces armées russes restant déployées à la frontière ukrainienne, en dépit de l’annonce d’un retrait. UN JOURNALISTE AFGHAN TUÉ APRÈS DES MENACES DES TALIBANS Nemat Rawan, un journaliste afghan de renom, a été tué hier dans la ville de Kandahar (sud), par des « hommes armés inconnus », a annoncé la police. Sa mort arrive un jour après que les talibans ont lancé une menace à peine voilée envers les médias qui se laisseraient aller à une « couverture biaisée » des événements. S. AL DOUMY/AFP LES ÉTATS-UNIS FAVORABLES À LA LEVÉE DES BREVETS LES VACCINS POUR TOUS ? Ces derniers jours, les dirigeants occidentaux multiplient les déclarations concernant une potentielle levée des brevets qui protègent les vaccins contre le Covid-19. Après la Maison Blanche, c’est Emmanuel Macron qui s’est dit favorable, hier, à une telle mesure. Des ONG et des personnalités ont fait savoir qu’il était nécessaire de partager les connaissances dans ce cas précis. Les principaux arguments des réfractaires pointent les conséquences pour l’innovation dans les prochaines années. Ceux-ci expliquent que les acteurs de la recherche pharmaceutiques pourraient être beaucoup plus hésitants à investir dans leurs travaux par peur d’une multiplication de ces décisions dans le futur. A l’heure actuelle, le mécanisme n’a été utilisé qu’une seule fois dans l’histoire, lorsque le Canada a autorisé la fabrication et l’exportation d’un traitement de trithérapie du sida pour le Rwanda. n LONDRES ET PARIS S’OPPOSENT SUR LA PÊCHE TENSIONS PRÈS DE JERSEY Des pêcheurs français patrouillaient. Plus d’une cinquantaine de bateaux de pêche français ont manifesté, hier matin, devant Saint-Hélier, la capitale de Jersey. Au centre de ce conflit, les conditions de pêche imposées aux bateaux français après le Brexit. Avant celui-ci, ils avaient un accès libre aux eaux britanniques. Depuis le 1er janvier et la sortie du Royaume-Uni de l’UE, les règles ont changé. L’accord post-Brexit Les laboratoires réfractaires pointent les conséquences pour l’innovation. prévoit l’obligation pour les marins français de disposer d’une autorisation accordée par la Grande-Bretagne, soumise à certaines conditions. Mais selon la France, d’autres exigences ont été ajoutées pour pouvoir accéder aux eaux autour de Jersey. Celles-ci sont donc « nulles et non avenues », a fait savoir le ministère français de la Mer à l’AFP. Dans un communiqué publié mardi, le gouvernement de Jersey a balayé ces accusations, assurant avoir « octroyé les licences de pêche conformément à l’accord commercial » conclu à Bruxelles fin décembre. Dans la foulée, la ministre de la Mer, Annick Girardin, a menacé Jersey de « mesures de rétorsion », évoquant des répercussions éventuelles sur le « transport d’électricité par câble sous-marin ». En effet, l’alimentation électrique de l’île dépend à 95% de la France. n La transition verte nous offre l’opportunité unique de construire un marché des capitaux véritablement européen qui transcende les frontières nationales. Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, hier. ISRAËL YAÏR LAPID EN MISSION Succédera-t-il à Benjamin Netanyahou ? Ex-star du petit écran devenu homme politique, ancien ministre des Finances, Yaïr Lapid a été chargé par le président israélien de former un gouvernement de coalition, alors que le pays s'enlise dans la crise politique. Le chef de la formation centriste Yesh Atid pourrait rechercher des alliances tous azimuts, avec les partis arabes israéliens ou encore avec le nationaliste Naftali Bennett, qui pourrait se voir proposer un poste de Premier ministre tournant, D’après le Jerusalem Post, les deux hommes auraient pour ambition d’obtenir un accord « d’ici à une semaine ». Le temps est compté, puisque si aucun gouvernement n’est formé avant un mois, la Knesset sera dissoute, donnant lieu à de nouvelles élections législatives. n 170 PHOQUES environ ont été retrouvés morts ces trois derniers jours au bord de la mer Caspienne, en Russie. La cause de ces décès était hier inconnue. K. TRIBOUILLARD/AFP
CNEWS.FR SPORTS N°2587 VENDREDI 7 MAI 2021 11 F. FIFE/AFP J. FIDELIN/ICON SPORT Ce serait un rêve de pouvoir jouer un jour avec mon frère Théo (en équipe de France). Mais ce sera compliqué aussi et ce sera le choix du coach. Lucas Hernandez, défenseur français du Bayern Munich, hier à Infosport+. 104E ÉDITION du Tour d’Italie, qui s’élancera demain de Turin avec 3 479,9 kilomètres et 21 étapes au programme, avant d’arriver à Milan le 30 mai. LE LOSC SE DÉPLACE À LENS EN OUVERTURE DE LA 36E JOURNÉE DE LIGUE 1 LILLE NE VEUT PAS PERDRE LE NORD A trois journées de la fin, Lille a son destin en main pour conquérir le titre de champion. Aux hommes de Christophe Galtier, en tête avec un point d’avance sur le PSG, de ne pas le laisser s’échapper et ça commence, ce soir, en ouverture de la 36 e journée de Ligue 1 à Lens, où il ne sera pas seulement question de suprématie régionale. Ce derby revêt un véritable enjeu sportif pour les Sang et Or, qui visent une qualification en Ligue Europa, mais surtout pour le Losc, en quête du 4 e sacre de son histoire. « C’est beaucoup plus important qu’un derby normal pour nous », a confié l’attaquant turc Burak Yilmaz, conscient que lui et ses coéquipiers pourraient faire un pas de géant et mettre la pression sur son rival parisien, avant son déplacement dimanche à Rennes, en cas de succès. Des Sang et Or revanchards Même si le coach lillois a tenu à dédramatiser le résultat du match. « Est-ce que ce sera un match décisif ? Non, car il restera deux matchs après », a confié Galtier. Mais il estime que son équipe n’a pas le droit au moindre faux pas à Lens, mais aussi lors des deux dernières journées, si elle veut être couronnée. « Je pense que Paris gagnera ses trois prochains matchs en L1. Si on veut rester en tête, il faudra gagner nos trois prochaines rencontres », a-t-il prévenu. Et ses joueurs ne devront pas compter sur un coup de pouce de leurs voisins. Sèchement battus à l’aller (4-0), les Lensois comptent prendre leur revanche et jouer les trouble-fête tout en confortant leur 5 e place au classement. « On veut aller chercher plus haut. Et si on peut priver Lille du titre, ça serait beau aussi », a lâché Gaël Kakuta, qui « préfère que Paris soit champion ». Une bonne manière de lancer les hostilités. n LE BOXEUR FRANÇAIS DISPUTE UNE CEINTURE INTERNATIONALE DEMAIN AU TEXAS UN TEST GRANDEUR NATURE POUR CISSOKHO Depuis 2017, le super-welter a remporté ses 12 combats en professionnel. Jonathan David et ses coéquipiers comptent un point d’avance sur le PSG dans la course au titre de champion. Un tournant dans sa carrière. Souleymane Cissokho s’apprête à franchir une nouvelle étape dans sa quête d’un championnat du monde, demain, contre Kieron Conway. A Arlington (Texas), le super-welter français va disputer une ceinture WBA intercontinentale contre le Britannique avec l’objectif de se montrer encore un peu plus aux yeux du grand public, mais aussi des spécialistes du noble art. Car le natif du 19 e arrondissement de Paris, où il revient très régulièrement, va combattre à l’AT&T Stadium (l’antre des Dallas Cowboys de NFL) devant 70 000 spectateurs en sous-carte du gros combat de la soirée entre Saul « Canelo » Alvarez et Billy Joe Saunders. « Il y aura une exposition incroyable, s’est réjoui Cissokho, médaillé de bronze aux JO 2016. Ça va être un combat référence pour moi qui va marquer le tournant de ma carrière. » Une bonne nouvelle pour celui qui avait retrouvé le chemin des rings en mars dernier (signant sa 12 e victoire en autant de combats contre Daniel Echeverria) après 18 mois à attendre, entre les problèmes de visas et la crise sanitaire liée au Covid-19. Désormais, il veut rattraper le temps perdu. Et un succès contre Conway lui ouvrirait les portes du Top 15 mondial et la possibilité d’affronter les meilleurs de sa catégorie. n B. FERNANDEZ/ICON SPORT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :