CNews n°2585 2 avr 2021
CNews n°2585 2 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2585 de 2 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : le quotidien des familles bouleversé par la fermeture des écoles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 CLÉS DU JOUR 4 N°2585 VENDREDI 2 AVRIL 2021 CNEWS.FR S. GRANGIER/CNEWS L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Pascal Praud POUR L’EUTHANASIE ENFIN LÉGALISÉE Vous avez peut-être entendu le témoignage bouleversant de Françoise Hardy, qui réclame pour elle l’euthanasie  : « Je suis dans un état de souffrance vraiment cauchemardesque la plupart du temps. Il faut abréger les souffrances. C’est la moindre des choses. C’est humain. » Une nouvelle loi sera discutée au Parlement, à partir du 8 avril, pour légaliser l’euthanasie. Eviter les Ce serait bien que la France imite ses voisins européens. souffrances, laisser le choix au patient, écouter le souhait de la population, respecter le principe de dignité humaine sont autant d’arguments qui plaident pour la légalisation. Sans oublier qu’une loi encadrerait des pratiques officieuses. Le 18 mars, l’Espagne a voté la légalisation de la mort volontaire, après le Luxembourg, les Pays-Bas et la Belgique. Ce serait bien que la France les imite et devienne le cinquième pays de l’Union européenne à le faire. Pascal Praud, à retrouver du lundi au vendredi, à 9h, et du lundi au jeudi, à 20h, dans L’heure des pros sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR VACCIN  : 15 MILLIONS DE DOSES GÂCHÉES A cause d’une confusion entre ingrédients, un énorme stock a été perdu dans une usine américaine de Johnson & Johnson. POURQUOI L’OCÉAN PACIFIQUE S’APPELLE-T-IL AINSI ? Océan le plus vaste du monde, le « Pacifique » doit son nom à l’explorateur portugais Magellan (1480- 1521). Le navigateur l’a en effet baptisé ainsi en 1520, lors de son tour du monde, en raison du temps clément qui a accompagné tout son voyage sur ses eaux pendant un peu plus de trois mois, depuis le sud de l’Amérique jusqu’aux Philippines. Pourtant, le Pacifique est un océan qui est balayé par de nombreuses tempêtes tropicales, notamment sous l’effet du phénomène climatique El Nino. Les zones de l’ouest et de l’est du Pacifique Nord (Asie du Sud-Est, Hawaï et ouest du Mexique) sont même les plus acti - L’IMAGE UN POIDS PLUME ves du monde. Avant sa traversée par Magellan, cet océan était appelé « mer du Sud », depuis sa découverte par le navigateur espagnol Vasco Nunez de Balboa (1475-1519). Ce dernier ne l’avait toutefois pas traversé. Sans paraître gêné le moins du monde, un rhinocéros accueillait sur sa corne un petit oiseau de la famille des pique-bœufs, dans une réserve animalière d’Afrique du Sud. Mais ce qui ressemble à un câlin n’avait en réalité rien de tendre. Le volatile, qui a l’habitude de se nourrir des parasites vivant sur les gros animaux, était en train de frotter son bec pour l’affûter sur l’épaisse peau du rhinocéros. LES DÉCLARATIONS CHOCS DE KYLIAN MBAPPÉ Alors que son avenir au PSG est incertain, le prodige s’est confié sur l’atmosphère et les critiques autour de lui. D. ZALUBOWSKI/AP/SIPA ABACA/ICON SPORT ADIDAS ORIGINALS SUPERSTOCK/SIPA Z. ALI/SOLENT NEWS/SIPA DES DÎNERS EN PREMIÈRE DANS UN AVION AU SOL Après les vols vers nulle part, voici les dîners en avion cloué au sol. La plus grande compagnie aérienne du Japon, All Nippon Airways, propose désormais des repas de première classe dans un appareil immobile sur le tarmac, pour 460 euros. L’expérience « culinaire » se déroule à bord d’un Boeing 777 stationné à l’aéroport de Haneda, à Tokyo. Une cinquantaine de « passagers », masqués et distancés, peuvent savourer des plateaux-repas gastronomiques dans l’avion d’une capacité de plus de 300 sièges. Face à son succès, le service, lancé mercredi, est déjà contraint d’ajouter de nouveaux créneaux horaires. Cette idée de « restaurant ailé » a été lancée par des employés de la compagnie voulant mieux utiliser les appareils immobilisés à cause de la pandémie. C’EST ARRIVÉ... UN 2 AVRIL Le dollar devient la monnaie des Etats-Unis (1792). Le Congrès américain instaure officiellement cette unité monétaire. Les premières pièces seront frappées dès l’année suivante, tandis que les billets apparaîtront en 1861. Maurice Papon est condamné (1998). Pour avoir participé à la déportation de juifs français vers Drancy alors qu’il était en poste à la préfecture de Gironde de 1942 à 1944, il est considéré comme complice de crimes contre l’humanité et écope de dix ans de prison. UNE VERSION PLUS ÉCOLO DES STAN SMITH Le célèbre modèle d’Adidas sort dans une nouvelle gamme dotée de plusieurs éléments fabriqués en matériaux recyclés. K. NOGI/AFP
A. DE CSABAY ÉDITORIAL CNEWS.FR N°2585 VENDREDI 2 AVRIL 2021 5 UN SCÉNARIO CATASTROPHE, UN RÉALISATEUR À SUCCÈS MERCREDI 31 MARS Fin d’un mois difficile. Avril ne s’annonce guère plus enthousiasmant. Quel était donc ce titre d’un polar de Robin Cook, paru en 1984 chez Gallimard ? Les mois d’avril sont meurtriers ? C’est bien cela, oui, on a vérifié sur Google. Essayons donc de ne pas trop nous concentrer sur le virus et ses conséquences immédiates, sur les annonces, ce mercredi soir, du président de la République. L’image de la semaine aura été celle du porte-conteneurs de 400 mètres de long et de 220 000 tonnes, au nom prédestiné  : Ever Given – ce qui veut dire « toujours donné ». Son immobilisation en plein canal de Suez pendant une semaine aura, en effet, « donné » matière à quelques réflexions. Globalisation de tout. Les images du blocage, puis de la délivrance n’ont échappé à aucun pays, aucune télé, aucun réseau social. Avoir libéré le vaisseau est, certes, un « exploit égyptien », selon le président Abdel Fattah al-Sissi, mais l’événement appartient au monde. L’identité même du monstre maritime renforce cette vérité. Jugez du peu  : Ever Given est la propriété d’une compagnie japonaise. Mais c’est une firme basée à Taïwan qui l’opère. Une compagnie allemande qui gère. Le tout est enregistré au Panama. Les techniciens responsables du sauvetage étaient japonais et néerlandais. Enfin, les membres de l’équipage (vingt-cinq marins) sont tous des Indiens. Si vous faites le compte, cela « donne » l’implication de plus de six nations, six pays aux régimes, cultures et idéologies radicalement différents. De quoi méditer sur ce que pourraient faire les Nations dites unies (ONU) si elles s’alliaient face à une mégacatastrophe d’ordre climatique. Ce jour arrivera sans doute. Comme toujours, l’intelligence humaine trouvera une solution. On a bien réussi à inventer dix vaccins en moins d’un an. LA SEMAINE DE PHILIPPE LABRO Dépendance. Les près de 10 milliards de dollars quotidiens que nous a coûté ce blocage soulignent à quel point le monde dépend de quelques passages. Il y a le canal de Panama, il y a le détroit de Malacca, il y a aussi celui d’Ormuz. Et on commence à parler de passer à travers le toit glacé de l’Arctique. C’est passionnant, tout cela. Il faut toujours revenir à la géographie. Elle est la sœur de l’Histoire. *** Cette semaine, j’ai aussi envie de vous parler de deux hommes. Bertrand Tavernier. Le 25 mars dernier, on apprenait la mort du réalisateur. De nombreuses chaînes de télé ont, aussitôt, programmé certains de ses meilleurs films. Il a eu droit à tous les hommages, tous justifiés, car cet homme au rire irrésistible, à la convivialité et à l’humanité généreuse, a été un très bon cinéaste, et, surtout, une mémoire stupéfiante du 7 e art. Bertrand (je me permets d’utiliser son seul prénom, car il fut un ami de jeunesse) avait plus de 30 000 films dans la tête. Il savait tout, aimait tout, expliquait tout, était capable d’explorer les moindres œuvres les plus oubliées. Il suffit, pour bien comprendre sa cinéphilie maniaque, de suivre les trois heures et demie de son Voyage à travers le cinéma français, un documentaire datant de 2016. Il existe en DVD. Jacques Julliard. En un volume de 1 100 pages, le remarquable essayiste, écrivain et journaliste publie ses Carnets inédits (éd. Bouquins) qui font mon bonheur. J’ai toujours aimé (j’en ai même récemment fait un livre) les citations, anecdotes, entretiens, portraits, réflexions. Alors, de tous les ouvrages qui viennent de sortir, celui-ci me touche le plus. Il faut le lire, crayon en main, pour savourer la sagesse, l’humour, la lucidité de ce libre esprit. C’est d’une grande richesse. Deux petits exemples. Un proverbe soviétique, d’abord, en page 39  : « Nul ne sait de Philippe Labro est écrivain, cinéaste et journaliste. Tous les vendredis, pour CNEWS, il commente ce qu’il a vu, vécu et observé pendant la semaine qui s’est écoulée. Un bloc-notes toujours subjectif, libre, et sans langue de bois. Le porte-conteneurs « Ever Given » a bloqué le canal de Suez durant une semaine, paralysant le commerce mondial. quoi hier sera fait. » Et puis Julliard, qui se définit ainsi  : « L’Histoire a toujours été mon métier de tête, et le journalisme mon métier de cœur. » Lisez Julliard et regardez Tavernier. Ça vous fera oublier le virus. n Philippe Labro p.labro@cnewsmatin.net Le talentueux Bertrand Tavernier. MAXAR TECHNOLOGIES/AFP M. BUREAU/AFP 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :