CNews n°2584 31 mar 2021
CNews n°2584 31 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2584 de 31 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : un confinement plus strict ou pas ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 T. SAMSON/AFP I. HARSIN/SIPA UN NOUVEAU VARIANT REPÉRÉ L’établissement situé à Créteil a séquencé une souche inconnue du virus. Une nouvelle mutation à surveiller. L’Hôpital Henri-Mondor de Créteil (94) a repéré un nouveau variant du coronavirus en février dernier. La découverte, publiée hier dans le Emerging Infection Diseases Journal, n’est pas encore très inquiétante ont toutefois nuancé les scientifiques, notamment en raison du faible nombre de cas repérés à l’heure actuelle. D’après les chercheurs, le « variant Henri-Mondor » porte 18 mutations, qui pourraient le rendre plus transmissible et plus résistant. Interrogé sur France Inter hier, le professeur Jean-Michel Pawlotsky, membre de l’équipe responsable de la découverte, a expliqué avoir trouvé deux mutations à observer de près  : « la mutation 501Y, qui semble associée à une meilleure transmissibilité du virus. Et une autre mutation en position 452, dont il a été suggéré qu’elle pouvait diminuer la sensibilité à l’effet de la vaccination ». Au début du mois de mars cependant, seules 2% des contaminations sont liées à ce variant dans l’ensemble du pays, contre 63% pour le variant britannique. Impossible de savoir à l’heure actuelle si celui-ci va continuer à progresser, ou être « étouffé par les autres variants » comme le suggère le professeur Jean- Michel Pawlotsky. De prochains résultats devraient donner une idée de son évolution. Concernant l’effet de la vaccination, des recherches sont actuellement en cours pour savoir si la souche en question pourrait se révéler plus résistante. L’une des hypothèses actuelles serait que celle-ci soit moins sensible aux anticorps, à l’instar de la mutation sud-africaine, et qu’il faille par conséquent une dose plus importante pour que l’injection soit efficace. Reste également à savoir si les tests permettent de détecter efficacement ce « variant Henri- Mondor ». n GRAND PARIS 4 N°2584 MERCREDI 31 31 MARS 2021 CNEWS.FR Valérie Pécresse, présidente (Libres !, ex-LR) de l’Ile-de-France, hier dans « L’Equipe ». 94 Tous les tickets-loisirs qui permettent d’aller gratuitement sur les bases de la région, et qui n’ont pas été utilisés, seront prolongés jusqu’au 31 décembre. L’INFO EN PLUS Plus de 4 000 variants du SARS- CoV-2 ont déjà été identifiés dans le monde, a indiqué le mois dernier le ministre britannique de la Vaccination. En bref UN MICROCRÉDIT POUR L’ACHAT D’UNE VOITURE MOINS POLLUANTE Avant l’interdiction des véhicules Crit’Air 4 à partir du 1er juin au sein du Grand Paris, un microcrédit – garanti par l’Etat à hauteur de 50% – est mis en place pour l’achat d’un nouveau véhicule, a indiqué hier la métropole. Il donne accès à un prêt allant jusqu’à 5 000 euros sur une durée de cinq ans. ALERTE AU MANQUE DE SANG DANS LA RÉGION L’antenne francilienne de l’Etablissement français du sang a appelé hier les habitants de la région à donner leur sang. Le stock dont dispose l’EFS est en effet dangereusement bas. Le rendez-vous pour un don du sang est l’une des sorties autorisées au-delà de 19h et du rayon de 10 km, en cochant la case « aide aux personnes vulnérables » sur l’attestation. INCENDIE À LA BRASSERIE LA ROTONDE  : PROCÈS POUR UN GILET JAUNE Un comédien et gilet jaune soupçonné d’avoir incendié en janvier 2020 la célèbre brasserie La Rotonde (6 e), sera jugé pour « dégradations volontaires par moyen dangereux pour les personnes », a-t-on appris hier. L’incendie avait été rapidement circonscrit et n’avait pas fait de victimes. 3 NAVETTES autonomes sont inaugurées ce matin, pour relier la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines à Montignyle-Bretonneux (78). Leur accès est gratuit. HÔPITAL HENRI-MONDOR 93 PISTES CYCLABLES LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI LA SÉCURITÉ AU VIRAGE Ils sont appelés à « la hollandaise ». Deux carrefours novateurs censés permettre une meilleure fluidité entre automobilistes, cyclistes et piétons ont été inaugurés hier à Pantin (93), dans le cadre de la pérennisation des « coronapistes ». Inspirés d’un type d’aménagement très répandu aux Pays-Bas, ces croisements ont été installés le long de la RD933 (ex-RN 3). Un axe qui a vu la fréquentation des vélos bondir, de 400 par jour avant le confinement jusqu’à 2 000 aujourd’hui. Concrètement, ces Un croisement dit à « la hollandaise ». carrefours doivent améliorer la sécurité des cyclistes dans deux situations dangereuses  : lorsqu’ils vont tout droit et qu’une voiture tourne à droite, ainsi que lorsqu’ils virent à gauche. Les vélos font alors le tour en deux temps, réduisant le risque d’être percuté par un véhicule. Plus largement, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis prévoit de continuer à pérenniser les aménagements cyclables sur cette route et dans l’ensemble du département d’ici à l’été. n Indice de la qualité de l’air Bon Moyen Dégradé Mauvais Très mauvais Extrêmement mauvais CONSEIL DEPARTEMENTAL DE SEINE SAINT DENIS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :