CNews n°2584 31 mar 2021
CNews n°2584 31 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2584 de 31 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : un confinement plus strict ou pas ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 CLÉS DU JOUR 2 N°2584 MERCREDI 31 31 MARS 2021 CNEWS.FR S. GRANGIER/CNEWS L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Olivier Benkemoun WONDER WOMAN RATE SA MISSION Pas de miracle. Avec son lasso et ses bras d’acier, Wonder Woman a longtemps été prise pour l’héroïne qui allait sauver les cinémas. Mais les studios Warner ont finalement annulé l’étape « salles », direction la case dématérialisée. Wonder Woman 1984 sort donc aujourd’hui, à l’achat, en VOD. Warner a pourtant temporisé jus - qu’au printemps. Difficile de faire plus, car voilà déjà trois mois Un film qui reste sur les étagères est un film qui perd de l’argent. que le film est disponible aux Etats-Unis, et donc facile à pirater. « Triste nouvelle » disent les exploitants, mais compréhensible. Un film qui reste sur les étagères, c’est un film qui perd de l’argent. « WW84 » a péniblement rapporté 165 millions après trois mois d’exploitation, alors qu’il n’a fallu que trois jours à Godzilla vs Kong, un autre film Warner, pour rapporter plus de 120 millions. Ce miracle s’est déroulé en Chine, le seul pays aujourd’hui à voir toutes ses salles ouvertes. Olivier Benkemoun, à retrouver du lundi au vendredi, à 7h45, dans La matinale de CNEWS. À RETROUVER SUR.FR « GAME OF THRONES » REPARTI POUR UN TOUR L’écrivain George R.R. Martin vient de signer un nouveau contrat avec HBO pour plusieurs séries dans son univers. POURQUOI FAIT-ON DES FARCES LE 1ER AVRIL ? C’est une journée où l’on a l’habitude de faire des blagues ou des canulars. Cette tradition du 1er avril remonte au XVI e siècle. En 1564, le roi Charles IX avait en effet pris la décision de décaler la date du nouvel an dans le pays – jusqu’alors célébré entre le 25 mars et le 1er avril – au 1er janvier, pour respecter le calendrier grégorien. Malgré ce changement, de nombreux Français ont continué à offrir des étrennes à leurs proches à ce moment de l’année, par habitude ou par ignorance. Pour se moquer gentiment d’eux, certains membres de l’entourage, qui avaient eux bien intégré le nouveau calendrier, L’IMAGE s’amusaient à leur envoyer de faux cadeaux ou des invitations à des fêtes qui n’avaient finalement pas lieu. Cette période marquant également la fin du signe astrologique du Poisson, ces farces ont servi de base aux fameux « poissons d’avril ». CHARGÉ POUR LA DÉCHARGE Un motocycliste transportait une énorme cargaison de sacs-poubelle sur sa remorque, à travers les rues de Phnom Penh. Très animée, la capitale du Cambodge est connue pour son flux inépuisable de scooters, motos et « tuk-tuk ». Et certains conducteurs n’hésitent pas à emporter des chargements ou des objets qui paraissent disproportionnés sur leurs frêles deux-roues. INTERNET  : LES COOKIES BIENTÔT RÉGULÉS Dès demain, ces programmes permettant de tracer notre activité sur le Web feront l’objet d’une nouvelle régulation. 2019 HPA/HUTCHINS PHOTO/NEWSCOM/SIPA SUPERSTOCK/SIPA E. RENARD/ONZE/ICON SPORT CNEWS H. SINITH/AP/SIPA UN NAIN DE JARDIN VOLÉ DONNE DE SES NOUVELLES Impossible de ne pas y voir un clin d’œil au Fabuleux destin d’Amélie Poulain. Depuis qu’on lui a volé son nain de jardin en octobre, une quinquagénaire habitant le Finistère reçoit des lettres « signées » de la petite figurine. Dès novembre, elle a reçu une première missive, signée « Le nain ». Son auteur explique qu’il en a eu assez de « rester confiné dans le jardin », s’excusant « d’être parti sans prévenir ». Depuis, la Finistérienne a réceptionné quatre autres lettres, toutes plus farfelues les unes que les autres. Seul indice  : les lieux où les courriers ont été postés, Lorient ou Vannes, dans le Morbihan, à plus de 100 km de chez elle. Désormais, elle espère sans doute un « happy end », semblable à celui du film de Jean-Pierre Jeunet, dans lequel le nain rentre au bercail. C’EST ARRIVÉ... UN 31 MARS La tour Eiffel est inaugurée (1889). Bâti en deux ans pour célébrer la tenue de l’Exposition universelle de Paris, l’édifice d’un peu plus de 300 mètres restera le plus haut du monde jusqu’en 1930. Il sera détrôné par le Chrysler Building de New York. La TNT est lancée en France (2005). Remplaçant l’analogique, la télévision numérique terrestre fait passer le nombre de chaînes gratuites de sept à treize. Il faudra néanmoins attendre 2011 pour que tout le pays soit couvert. RONALDO S’EXCUSE POUR SA COIFFURE Le Brésilien a fait son mea culpa pour sa drôle de coiffure à la Coupe du monde 2002, qui a inspiré de nombreux enfants. T. POTIER/LE MORVAN/RASTOIN/SIPA
GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2584 MERCREDI 31 MARS 2021 3 N. MESSYASZ/SIPA L’IDÉE FAIT DÉBAT, ALORS QUE LES SERVICES DE RÉANIMATION SATURENT CONFINEMENT DE RIGUEUR ? La troisième vague est indéniable, et le gouvernement envisage de durcir encore un peu plus le dispositif de lutte. Face à la flambée de cas de Covid-19, un nouveau serrage de vis est examiné. Mais sa forme est source de divisions. La France au pied du mur. Face à une troisième vague épidémique impossible à nier, le président Emmanuel Macron est mis sous pression. S’il a, jusqu’ici, toujours assumé sa stratégie de ne pas reconfiner le pays, certains médecins lui demandent pourtant de revoir sa copie en urgence. Mais alors que les avis des experts divergent, le chef de l’Etat pourrait décider d’actionner d’autres leviers sans en passer par un reconfinement strict. Pour trancher, il réunit ce matin un nouveau conseil restreint de défense sanitaire et pourrait s’adresser très rapidement aux Français. Des chiffres et une bataille d’experts Cette nouvelle allocution présidentielle, si elle a bien lieu, se tiendrait après la publication de chiffres que l’on peut qualifier de préoccupants. Lundi, la France a en effet dépassé le pic de la deuxième vague de l’automne dernier, notamment au niveau du nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation (4 974 patients contre 4 903 le 16 novembre dernier, soit 96,5% des capacités totales du pays). Face à ce constat, certains sont catégo- riques. « Il n’y a plus d’autres options possibles » que celle d’un reconfinement strict, plaide l’épidémiologiste Antoine Flahaut. Pour lui, les variants plus contagieux ont complètement changé la donne  : « Le profil des malades a changé. Ils sont beaucoup plus jeunes et sans comorbidités », s’alarme-t-il. Mais si la situation est préoccupante, elle ne justifie pas, pour d’autres médecins, une mesure aussi radicale. Un reconfinement strict, semblable à celui du printemps 2020, serait même « hors sujet », pour l’épidémiologiste Martin Blachier. Les services de réanimation sont « soumis à un flux continu haut, mais pas à une explosion d’un nombre d’entrées », analyse-t-il. De plus, l’accélération de la campagne de vaccination a permis de réduire le nombre de décès. « En réalité, la ligne rouge d’Emmanuel Macron, c’est le tri des patients (le fait de devoir refuser certains patients par manque de lits) », souligne son entourage. Et, pour l’éviter, « il reste d’autres marges de manœuvre », continue-t-on d’assurer. La fermeture complète des écoles du pays – sur trois ou quatre semaines au total grâce aux vacances de Pâques – est une piste évoquée. De même, une montée en puissance des évacuations sanitaires, de nouvelles déprogrammations d’opérations, voire un télétravail à 100% lors - que c’est possible sont étudiés. Un pari à haut risque En définitive, quelles que soient les décisions prises, elles devraient, cette fois encore, tenter de respecter un équilibre entre les aspects économiques, éducatifs, psychologiques et l’acceptabilité sociale de la population. C’est d’ailleurs pour cette raison, et confronté aux atermoiements des experts, qu’Emmanuel Macron s’en est progressivement émancipé pour faire le pari au début de l’année de ne pas reconfiner le pays. « Nous avons eu raison de ne pas reconfiner la H. ADAMS/AFP REPÈRES 18 MARS. Des mesures renforcées sont mises en place dans 16 départements. Elles seront résumées, le 22 mars, via le slogan  : « Dedans avec les miens, dehors en citoyen ». 19 MARS. La vaccination avec l’AstraZeneca, suspendue après des cas de thrombose, reprend. Jean Castex se fait vacciner avec ce sérum. 23 MARS. A Valenciennes (Nord), Emmanuel Macron annonce que tous les plus de 70 ans pourront se faire vacciner dès le 27 mars. 25 MARS. Les restrictions sanitaires renforcées s’appliquent dans trois nouveaux départements (la Nièvre, le Rhône et l’Aube). 28 MARS. Emmanuel Macron assure que « rien n’est décidé » quant à un nouveau tour de vis, mais qu’il ne s’interdit rien. France à la fin du mois de janvier parce qu’il n’y a pas eu l’explosion qui était prévue par tous les modèles », avait-il d’ailleurs affirmé, la semaine dernière, à l’issue d’un Conseil européen. Mais rejetée par une partie des médecins, cette stratégie du « seul contre tous » fait aussi s’étrangler les opposants politiques qui, en cas d’échec, ne vont cesser de la lui rappeler. n L’INFO EN PLUS LE ROYAUME-UNI REVIENT À LA VIE Aux Etats-Unis, les Amish de Pennsylvanie auraient atteint l’immunité collective après avoir rouvert leurs égli - ses, selon un centre de santé local. Durement touché par la pandémie, le Royaume-Uni amorce une nouvelle étape dans la sortie de son confinement instauré en janvier dernier. Lundi, alors que Londres indiquait n’avoir constaté aucun décès lié au coronavirus sur son sol, une première depuis six mois, les règles ont été assouplies. Les groupes de six personnes ou bien de deux foyers différents sont désormais autorisés en extérieur et les sports de plein air peuvent de nouveau être pratiqués. Alors que près de 60% de la population adulte est vaccinée, les bars et restaurants pourraient rouvrir le 12 avril.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :