CNews n°2582 19 mar 2021
CNews n°2582 19 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2582 de 19 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : reconfinés !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ENTREZ AU CŒUR DE PARCOURS PASSION Les Bachelors Luxe spécialisés en 3 ans Les MBA Luxe spécialisés en 2 ans Participez à nos prochaines Journées Portes Ouvertes ! Inscription sur www.isg-luxury.fr EMPLOI & FORMATION 12 N°2582 VENDREDI 19 MARS 2021 CNEWS.FR L’ICS BÉGUÉ PARIS FORME DES EXPERTS DE LA GESTION ET DE LA FINANCE DES FILIÈRES EN PLEINE MUTATION Ecole référence des métiers de la finance, de la gestion, de l’audit et de l’expertise comptable, l’ICS Bégué forme les futurs professionnels de ces métiers en pleine croissance. Son parcours emblématique Expertise-Comptable délivre des diplômes d’Etat et un accompagnement individualisé de l’étudiant de bac à bac+5. Le programme grande école propose quant à lui un Bachelor Gestion Finance & Audit en 3 ans et six mastères spécialisés en 2 ans. « Depuis 1957, l’ICS Bégué s’est révélée être l’école de référence dans le secteur et elle l’a démontré depuis par la nomination de ses diplômés à des fonctions de haut niveau », insiste Siham Ben Salem, directrice générale de l’établissement. Des fonctions de conseil Au fil des ans, l’école s’est rendu compte que les mutations du métier de contrôleur de gestion et de l’audit, dans le secteur de la finance, avaient aussi besoin de ressources. L’expert-comptable est devenu un véritable conseiller d’entreprise. Il participe désormais au management ainsi qu’à l’évolution de la société Niveau I et II Niveau 6 et 7 TITRES CERTIFIÉS PAR L'ÉTAT PARIS - BORDEAUX - LILLE LYON - MONTPELLIER NANTES - NICE Établissement privé d’enseignement supérieur. Cette école est membre de Les métiers de l’audit évoluent et débordent désormais sur le management. pour laquelle il officie. Son périmètre grandissant, il a en outre de plus en plus besoin de collaborateurs et de demandes des entreprises. « Il n’est pas rare que les diplômés de l’ICS Bégué se voient offrir cinq à six à propositions d’emploi une fois le diplôme obtenu », ajoute Siham Ben Salem. Paris concentrant un tissu d’entreprises important, les besoins sont donc très forts. L’école a d’ailleurs signé un partenariat de premier plan avec le cabinet Orcom. n DR EN CHIFFRES L’ICS Bégué Paris est un établissement d’enseignement supérieur privé membre du groupe IONIS. Soirée virtuelle d’orientation, le 31 mars de 18h30 à 19h30. begue.com 2 CAMPUS à Paris et à Lyon. 400 ÉTUDIANTS sont inscrits à l’ICS Bégué. 150 ÉTUDIANTS sont diplômés cha que année à l’ICS Bégué. 5 000 ANCIENS composent le réseau. 1 500 ENTREPRISES partenaires de l’école, dont le cabinet Deloitte, KPMG, Grant Thornton, PWC, EY. 89% DES ÉTUDIANTS sont embauchés à l’issue de leur stage ou de l’alternance. 30 À 35 000 EUROS de salaire à l’embauche pour les bac+3.
CNEWS.FR N°2582 VENDREDI 19 19 MARS 2021 13 A. DRUZHININ/SPUTNIK/SIPA Vladimir Poutine, président de la Russie, hier, à la télévision russe. PERTES LIÉES À L’ÉPIDÉMIE Nous défendrons nos propres intérêts et nous travaillerons avec [les Etats-Unis] aux conditions qui seront avantageuses pour nous. UN TRÈS CHER CORONAVIRUS La pandémie a provoqué un trou budgétaire dans l’économie mondiale. Des coûts exorbitants. La crise sanitaire aurait fait perdre 10 000 milliards de dollars à l’économie mondiale, selon un nouveau rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced). Cela représente quatre fois le PIB de la France. Face à ces pertes colossales, tous les pays ne sont pas égaux. Les Etats les plus riches investissent pour limiter la casse. Mais ceux dont les finances étaient déjà fragiles avant la crise sont en grande difficulté, alerte la Cnuced. Un ralentissement mondial, même léger, pourrait leur être fatal. La Banque mondiale estime qu’un quart de milliard de personnes supplémentaires tomberont dans la pauvreté à cause de la pandémie. Il est donc urgent de rétablir la croissance mondiale. Celle-ci devrait atteindre 4,7% en 2021, selon la Cnuced, grâce à une forte reprise des Etats-Unis. Mais les problèmes d’inégalités et d’endettement persistent. D’après l’organisme, l’entraide internationale devient ainsi, plus que jamais, une nécessité. En ce qui concerne la France, le coût de la crise serait estimé à 160 milliards d’euros. C’est en tout cas le chiffre avancé mercredi devant le Sénat par Olivier Dussopt, le ministre des Comptes publics. « Ce chiffre n’est pas définitif », a-t-il précisé. « Nous sommes encore dans une crise épidémique et une crise sanitaire. » Traduction  : la facture de l’Etat va continuer de s’alourdir. Mais que représentent ces 160 milliards d’euros ? Si le détail n’est pas connu, de premiers chiffres dévoilés par le ministre de l’Economie en janvier apportent des éléments de réponse. En effet, 42 milliards d’euros ont été débloqués en urgence en 2020. A cela s'ajoutent les 37 milliards d'euros que l'Etat n'a pas pu récolter à cause de la baisse des recettes fiscales, plus les dépenses des autres administrations publiques. Par exemple, la Sécurité sociale a dû supporter le coût des tests et des arrêts de travail. n L’INFO EN PLUS La semaine dernière, le gouvernement français a révélé qu’un particulier a fait don de 40 000 euros « afin de réduire le déficit public de l’Etat ». MONDE 13 J. MATSUMOTO/SOPA IMAGES/SIPA 314 MINEURS ont subi des violences sexuelles entre 1975 et 2018 dans le diocèse de Cologne (Allemagne), par 202 adultes différents, a révélé hier un rapport. LA DURÉE ANNUELLE D’ENNEIGEMENT DIMINUE LES ALPES MOINS BLANCHES Un constat inquiétant. Une étude publiée hier, dans la revue scientifique The Cryosphere, cosignée par une trentaine de chercheurs, indique que la durée de l’enneigement des Alpes aurait diminué de près d’un mois en cinquante ans. Cette baisse est une « tendance de fond, qui vient confirmer les études précédentes », selon Samuel Morin, l’un des cosignataires. Si le nombre de jours où il neige diminue, la quantité qui tombe est aussi en train de se réduire. En moyenne, on perd 2,8 cm de neige tous les dix ans dans le nord des Alpes, entre 1000 et 2 000m. Si les scientifiques n’ont pas cherché à définir les causes, une expli - cation semble se détacher  : c’est « avant Le réchauffement est mis en cause. tout le réchauffement climatique qui joue », selon Samuel Morin. Quant à Météo France, elle prévoit une diminution de 80% à 90% d’ici à 2100, rendant le manteau neigeux régulièrement inexistant à altitude moyenne. n M. ALLILI/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :