CNews n°2581 12 mar 2021
CNews n°2581 12 mar 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2581 de 12 mar 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : jeunes et violence, l'état d'urgence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 12 N°2581 VENDREDI 12 MARS 2021 CNEWS.FR RETMEN/SIPA T. CAMUS/AP/SIPA Le couple présidentiel aux Invalides. FRANCE Patrick Kanner, sénateur PS, hier après s’être allié avec les Verts, LFI et le PC pour les régionales. LUTTE CONTRE LE TERRORISME Je suis fier d’avoir contribué à l’union de la gauche […] dans les Hauts de France. À nous de convaincre désormais, sur le terrain, qu’une autre voie est possible. DES VICTIMES HONORÉES Un hommage républicain. A l’occasion de la deuxième Journée nationale en hommage aux victimes du terrorisme, Emmanuel Macron a déposé hier une gerbe devant « La parole portée ». Créée en 1998 et installée aux Invalides, cette statue-fontaine est aujourd’hui considérée comme le monument-phare dédié à toutes les victimes du terrorisme. Entouré de plusieurs ministres et de ses prédécesseurs Nicolas Sarkozy et François Hollande, le président, accompagné également de son épouse Brigitte, a ensuite assisté à une lecture d’un passage du Lambeau, le livre-témoignage du journaliste Philippe Lançon, qui avait été grièvement blessé dans l’attaque de Charlie Hebdo en 2015. Le couple présidentiel s’est ensuite rendu à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne. C’est dans cette ville que s’était achevée il y a six ans, le 9 janvier 2015, la course folle et meurtrière des frères Kouachi. n ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS OLIVIER VÉRAN RESTE VIGILANT Le ministre de la Santé a expliqué surveiller l’Ile-de-France en particulier. Une situation tendue. Lors de son point presse hebdomadaire sur l’évolution de l’épidémie, hier soir, le ministre de la Santé Olivier Véran a confirmé les pronostics quant aux jours à venir  : pas de nouvelles mesures pour le moment, mais pas non plus d’allégement des restrictions déjà en place. Les différents indicateurs ne sont cependant pas au beau fixe, et la situation se dégrade dans plusieurs départements. Il a notamment exprimé ses inquiétudes quant à la situation sanitaire en Ile-de- France, rappelant que le taux d’incidence y dépasse 350 cas pour 100 000 habitants, et même plus de 400 dans le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis. La tension dans les hôpitaux de la région est d’ailleurs extrêmement forte  : « Toutes les 12 minutes, un Francilien entre en service de réanimation », a-t-il affirmé. La pression en réanimation arrive progressivement au même niveau que lors du pic de la deuxième vague de la pandémie, et le ministre a estimé que, si la tendance se poursuit, le seuil de 1 500 patients en réanimation en Ilede-France sera atteint d’ici à la fin du mois de mars. De manière générale, sur 65% DES FRANÇAIS considèrent être des lève-tôt, lorsque 30% estiment être des lève-tard, selon un sondage YouGov consacré au sommeil et rendu public hier. l’ensemble du territoire, bien que la situation soit contrastée en fonction des départements, la situation sanitaire se dégrade, et la France a de nouveau franchi, hier, le seuil des 4 000 malades en réanimation. Les patients en soins intensifs représentent désormais 80% des capacités initiales des hôpitaux. Des transferts de patients Covid des régions les plus tendues vers d’autres départements vont d’ailleurs se poursuivre, voire s’intensifier. Dans le même temps, le ministre de la Santé a fait un point sur la campagne de vaccination, qui s’accélère. « Nous vaccinons à flux tendu », s’est-il félicité, indiquant que 100 000 doses du vaccin Pfizer seraient mobilisables en Ile-de- France, dans les Hauts-de-France et en Paca d’ici à mardi prochain. n L’INFO EN PLUS Il y a un an jour pour jour, le président faisait sa première allocution, annonçant notamment la fermeture des écoles et le maintien des municipales. E. TSCHAEN/SIPA
LE GOUVERNEMENT A PRÉVU DE NOUVELLES MESURES UNE FIN DE VIE FACILITÉE Une aide active à mourir. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé hier le lancement d’un nouveau « plan national de développement des soins palliatifs et d’accompagnement de la fin de vie ». Il prévoira « un développement de la prise en charge en ville » des soins palliatifs, qui « sera très vite facilitée par la mise à disposition du médicament Midazolam dès la fin 2021 », a précisé le ministre de la Santé. L’usage de ce puissant sédatif est actuellement réservé dans un cadre strictement hospitalier. Un débat politique Politiquement, l’annonce de ce plan constitue une alternative à la proposition de loi socialiste. Mercredi, la sénatrice Marie-Pierre de La Gontrie avait présenté au nom de son groupe son propre texte. Pour l’élue, il est urgent de changer le cadre de la loi pour reconnaître, entre autres, le droit à bénéficier, sous conditions, de l’aide active à mourir via l’assistance médicale au suicide ou l’euthanasie. Devant le Sénat, Olivier Véran a indiqué qu’il « ne croyait pas que le moment choisi pour modifier le ré- Un plan national de développement des soins palliatifs vient d’être annoncé. gime juridique de la fin de vie soit le moment opportun ». Selon le ministre de la Santé, « le principal enjeu n’est pas tant de faire évoluer » la loi actuelle, dite loi Claeys-Leonetti, « que de la faire connaître ». D’après la sénatrice Établissement d’enseignement supérieur privé. Cette école est membre de FRANCE 13 CNEWS.FR N°2581 VENDREDI 12 12 MARS 2021 13 PS, « l’insuffisance de l’offre de soins palliatifs » et « la difficulté de mise en œuvre des lois Claeys-Leonetti » conduisent à ce qu’un « nombre assez significatif de personnes partent à l’étranger [...] pour terminer leur vie ». n E. ANSOTTE/BELGA/AFP En bref UDI  : LAGARDE EN GARDE À VUE POUR « DÉTENTION D’ARME » Le président de l’UDI et député de la Seine-Saint-Denis, Jean-Christophe Lagarde, a été placé hier en garde à vue pour « détention d’arme ». Une source proche du député assure que sa famille avait prévenu la police pour le protéger. Selon son avocat, il s’agit d’un « différend familial sans gravité ». L’INTERDICTION DE LA PUB POUR LES ÉNERGIES FOSSILES VALIDÉE Les députés ont donné un premier feu vert, hier en commission, à l’interdiction de la publicité pour les seules énergies fossiles, à l’issue d’un long débat, la gauche et les écologistes jugeant cette mesure du projet de loi climat très insuf - fisante. Les 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat proposaient d’interdire la publicité pour les produits les plus émetteurs de gaz à effet de serre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :