CNews n°2578 12 fév 2021
CNews n°2578 12 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2578 de 12 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : des soignants en souffrance.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 FRANCE 8 N°2578 VENDREDI 12 12 FEVRIER FÉVRIER 2021 CNEWS.FR BIO/SIPA B. GUAY/AFP L’ÉTAT VEUT OUVRIR LES GRANDES ÉCOLES À UN PUBLIC PLUS LARGE L’ÉGALITÉ DES CHANCES AU MENU La diversité au tableau d’honneur. Emmanuel Macron a dévoilé hier, lors d’un déplacement à Nantes (Loire-Atlantique), la mesure phare du plan sur « l’égalité des chances »  : ouvrir l’ENA et quatre écoles de la haute fonction publique à des élèves aux origines « modestes ». Accompagné de la ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, pour échanger avec des élèves de classes préparatoires et de futurs fonctionnaires de la haute administration, le chef de l’Etat a mis en avant la future voie « Talents », effective en septembre prochain. Elle permettra à des étudiants de la « diversité symbolique » d’accéder aux grandes écoles de la fonction publique, via un concours dédié. Cinq à dix places s’ajouteront aux effectifs actuels de l’ENA et de quatre autres écoles (Inet, EHESP, ENSP, Enap). Elles leur seront réservées. Le but est que cette filière repré - sente près de 15% d’une promotion. L’exécutif se défend de toute volonté de discrimination positive, indiquant qu’il L’islamisme est une attitude extrémiste que combattent la plupart des musulmans. La France est un champ de bataille collatéral. Hubert Védrine, ex-ministre des Affaires étrangères, hier sur CNEWS. HOMMAGE AU JEUNE HOMME ASSASSINÉ ILAN HALIMI, 15 ANS APRÈS Plusieurs cérémonies sont prévues. Pour ne jamais oublier. Le 13 février 2006, Ilan Halimi était retrouvé agonisant près d'une voie de RERC, après avoir été séquestré et torturé. Un drame qui a marqué le pays tout entier. Quinze ans après, de nombreux hommages lui sont rendus. Ce matin a ainsi eu lieu l'annuelle cérémonie commémorative organisée par la ville de Sainte-Gene- s’agit de permettre aux jeunes dotés des compétences requises de rejoindre plus facilement ces enseignements. « Aujourd’hui, c’est beaucoup plus difficile pour un fils d’ouvrier ou d’agriculteur d’accéder à ces grandes écoles que lorsqu’elles ont été bâties pendant les Trente Glorieuses », s’est désolé Emmanuel Macron. Et de justifier cette mesure en louant l’importance de se doter d’une fonction publique « qui correspond beaucoup plus à ce qu’est notre pays ». Au programme aussi, 1000 nouvelles places de classe préparatoire aux concours de la haute fonction publique seront créées et dédiées à ces élèves. n L’INFO EN PLUS Au cours de la V e République, quatre présidents et neuf Premiers ministres sont sortis de l’Ecole nationale d’administration (ENA). viève-des-Bois (Essonne). A cause de la crise sanitaire, elle sera entièrement virtuelle. Dimanche, le réseau d'Actions contre l'antisémitisme et tous les racismes, Juives et juifs révolutionnaires, Mémorial 98 ans et le Collectif des juifs et juives VNR appellent à un rassemblement en la mémoire du jeune homme. En 2006, Ilan Halimi, 23 ans, avait été enlevé, séquestré et torturé pendant 24 jours dans un appartement de Bagneux (Hauts-de-Seine). Ses tortionnaires, connus sous le nom de Gang des barbares, étaient âgés de 17 à 32 ans. Leur but  : obtenir une rançon conséquente puisque, dans leur esprit, Ilan Halimi, de confession juive, était forcément riche. Mais la rançon n’est jamais venue et vingt-sept d’entre eux ont été jugés, la plupart accusés d'enlèvement et séquestration en bande organisée, actes de tortures, de barbarie et assassinat. n Emmanuel Macron promeut davantage de diversité, notamment à l’ENA. En bref MÉTÉO  : 35 DÉPARTEMENTS EN VIGILANCE À CAUSE DU FROID OU DE LA NEIGE Trente-cinq départements étaient hier en vigilance orange « neigeverglas » ou « grand froid ». Météo France, mettant en garde notamment contre un épisode de pluies verglaçantes et un froid « glacial » jusqu'à la fin de la semaine. NORD  : VINGT ANS DE PRISON POUR AVOIR TUÉ SA GRAND-MÈRE Un homme a été condamné mercredi à vingt ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Douai (Nord) pour avoir tué sa grand-mère, âgée de 84 ans, a-t-on appris hier. Il l’avait jetée dans le canal de la Lys en 2018. 12 ENGAGEMENTS ont été pris hier par un collectif de marques françaises (Galeries Lafayette, Etam, Petit Bateau...) pour privilégier une mode plus responsable. AGRESSION SEXUELLE BOUTONNAT EN EXAMEN Accusé par son filleul. A l'issue de sa présentation à un juge d'instruction, Dominique Boutonnat, président du Centre national du cinéma (CNC), a été mis en examen hier et placé sous contrôle judiciaire. Il est soupçonné d'agression sexuelle et de tentative de viol sur son filleul. Le jeune homme, âgé de 22 ans, a déposé plainte le 7 octobre dernier, pour des faits datant d'août 2020 lors de vacances en Grèce, a précisé le parquet de Nanterre, ajoutant que ce filleul n'a pas de lien familial avec Dominique Boutonnat. Celui-ci a interdiction d'entrer en contact avec la présumée victime et de se rendre au domicile des parents de cette dernière. Dominique Boutonnat a été nommé président du Centre national du cinéma et de l’image animée le 24 juillet 2019. nL. MARIN/AFP
CNEWS.FR N°2578 VENDREDI 12 FÉVRIER FEVRIER 2021 9 M. GUCHEK/TASS/SIPA S. LOEB/AFP Le Bélarus a subi une attaque des plus cruelles de l'extérieur [...]. Mais le Blitzkrieg a échoué, et nous Alexandre Loukachenko, président bélarusse, hier, au sujet des contestations de l’an dernier. UN NOUVEAU PARTI EN PROJET avons conservé le contrôle du pays. RÉPUBLICAINS ET ANTI-TRUMP L’ex-président est toujours vu comme le chef de file du camp conservateur. Repenser les forces politiques. Certains républicains sont lassés des extravagances de Donald Trump et du soutien presque sans faille que lui apportent les principaux cadres du parti. Ils envisageraient donc de créer leur propre formation politique. D'après Reuters, qui a révélé l'information hier, plus d'une centaine d'entre eux ont participé à une conversation à ce sujet sur Zoom la semaine dernière. Tous sont des anciens responsables qui reprochent au parti de ne pas s'être opposé à Donald Trump et ses allégations de fraude électorale lors de la dernière présidentielle. Vers une formation de centre droit L'objectif serait donc de créer un mouvement de centre droit, capable de s'imposer dans le paysage politique américain, historiquement dominé par les démocrates et les républicains. Parmi les personnages les plus importants de cette conversation, on retrouvait Evan McMullin. Ancien agent de la CIA et exhaut placé dans une instance du parti républicain, il avait tenté de se présenter en 2016 pour empêcher la victoire du milliardaire. Plusieurs participants ont aussi travaillé au sein de l'administration Trump, comme John Mitnick, ancien conseiller général au département de la Sécurité intérieure. A l'heure actuelle, aucune figure puissante du parti républicain n'a encore fait le choix de rejoindre ce mouvement, du moins officiellement. Si de nombreux élus ont critiqué l'ancien président pour son rôle dans l'invasion du Capitole le 6 janvier dernier, peu ont fait le choix de soutenir la procédure en destitution, qui devrait donc se terminer par un acquittement de Donald Trump. Reste que les déçus du parti républicain se multiplient, et ne se cantonnent pas aux responsables. D'après le New York Times, la formation conservatrice fait face à un véritable exode de ses électeurs. Dans 25 Etats, 140 000 personnes auraient quitté le parti républicain. n L’INFO EN PLUS Le directeur financier de Twitter, Ned Segal, a indiqué cette semaine que la plate-forme ne laissera pas revenir Donald Trump, même s'il était réélu. MONDE 9 OFFRES COCOON * 100 000 DOSES du vaccin chinois développé par la firme Sinopharmvont être livrées gracieusement à la Guinée équatoriale, a annoncé hier le pays africain. COMITÉ D’ORGANISATION DES JO DE TOKYO LE SEXISME SANCTIONNÉ La déclaration de trop. Yoshiro Mori, président du comité d'organisation des JO de Tokyo 2020, devrait démissionner suite au tollé provoqué au Japon comme à l'étranger par ses propos sexistes tenus la semaine dernière, ont rapporté hier les médias japonais. Des sources proches du dossier ont affirmé que Mori, 83 ans, avait informé des responsables de sa volonté de démissionner et de l'annoncer aujourd’hui lors d'une réunion des organisateurs de Tokyo 2020. Cet ex-Premier ministre japonais, connu pour ses dérapages verbaux, avait déclaré la semaine dernière que « les femmes ont des difficultés à parler de manière concise », ce qui est Yoshiro Mori devrait démissionner. « embêtant ». S’excusant maladroitement le lendemain, il excluait pourtant de démissionner. Lancée il y a une semaine, une pétition en ligne invitait les responsables des JO à se mobiliser. Hier, elle dépassait les 146 000 signatures. n André Renault, Bultex, Dunlopillo, Duvivier, Emma,Epéda, Mérinos, Simmons, Tempur, Treca... H. SEKIGUCHI/AP/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :