CNews n°2577 10 fév 2021
CNews n°2577 10 fév 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2577 de 10 fév 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : la vaccination sous pression.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 HUFTON+CROW/VIEW PICTURES/REX/SIPA R. MEIGNEUX/SIPA DES BUREAUX POUR SE LOGER Six immeubles vacants seront mis en vente pour ensuite être transformés. Près de 55 000 mètres carrés de bureaux ou de surfaces commerciales de la capitale vont être transformés en logements, dans le cadre d’un ambitieux appel à projets dévoilé hier. Avec l’opération Réinventer Paris, ce sont ainsi six immeubles vacants appartenant à la ville ou à des grands groupes publics et privés qui vont être mis en vente. Parmi eux, certains sont des édifices emblématiques de la capitale. Dans le détail, figurent sur cette liste le siège historique de l’AP-HP de l’avenue Victoria (4 e), le garage Renault du quai de Grenelle (15 e), un site universitaire de la Sorbonne situé rue des Bernadins (5 e), le centre Aboukir dans la rue du même nom (2 e), le garage PSA de l’avenue de la République (11 e), ainsi que le célèbre magasin Tati à Barbès (18 e). Une partie des surfaces concernées deviendront aussi des logements sociaux, ou des locaux commerciaux en rez-dechaussée. Avec une superficie totale comprise « entre 16 et 18 millions de mètres carrés […], les bureaux parisiens représentent un formidable potentiel de lieux à exploiter », s’est réjoui Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris. Et ce, dans le contexte particulier de la crise du coronavirus, qui cause « un ralentissement de la demande de bureaux de 15 à 25% » dans la capitale, note l’élu. Si l’« ambition » de la ville dans la transformation de ces six immeubles en logements est « d’aller le plus vite possible », aucune date officielle n’a été avancée pour l’achèvement des projets. Chacun bénéficiera d’un calendrier adapté. Enfin, l’objectif de Ian Brossat, l’adjoint communiste au logement, est « d’aller beaucoup plus loin et de faire davantage dans la mandature qui s’ouvre » que les 350 000 mètres carrés de bureaux transformés en logements pendant le premier mandat d’Anne Hidalgo (2014-2020). GRAND PARIS 4 N°2577 MERCREDI 10 10 FEVRIER FÉVRIER 2021 CNEWS.FR Stéphane Troussel, président PS du département de Seine-Saint-Denis, hier. 75 Nous avons proposé aux acteurs culturels de Seine-Saint-Denis d’établir un protocole à présenter aux autorités pour rouvrir des lieux sous conditions. En bref ÉLECTIONS RÉGIONALES  : ACCORD ENTRE BAYOU ET HAMON AUJOURD’HUI Julien Bayou, le candidat EELV aux régionales en Ile-de-France, doit tenir une conférence de presse ce matin avec Benoît Hamon. Le candidat PS malheureux à la présidentielle, et actuel conseiller régional, devrait s’engager sur les listes de l’écologiste avec les membres de son parti Génération.s. PÉRIPH  : LES USAGERS HOSTILES AUX PROJETS DE LA VILLE DE PARIS Les usagers du boulevard périphérique sont très majoritairement hostiles aux modifications (abaissement de la vitesse, suppression de voies...) envisagées par la mairie de Paris, selon une étude réalisée par la ville, a-t-on appris hier. Anne Hidalgo envisage de les mettre en place d’ici à 2024. TRIANGLE DE GONESSE  : LA RÉGION DEMANDE L’ÉVACUATION DE LA ZAD La région Ile-de-France a demandé hier au gouvernement « l’évacuation immédiate » de la « zone à défendre » (ZAD) dans le Triangle de Gonesse (95). Des militants écologistes sont installés depuis ce week-end sur ces terres agricoles, protestant contre la construction de la ligne 17 du métro du Grand Paris Express et de la gare de Gonesse. LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI INDICE DE POLLUTION 39 99 POSTES de professeurs en collège et lycée seront supprimés dans la capitale par le ministère de l’Education en septembre prochain, a révélé hier « Le Parisien ». IMMOBILIER DANS LA CAPITALE 95 CORONAVIRUS L’INFO EN PLUS La mise en vente de logements privés neufs (15 300) a chuté de 45% l’an dernier dans la région, a indiqué hier la CCI Paris Ile-de-France. UNE ALERTE AU VARIANT Tous les habitants d’Eaubonne (95) sont invités à se faire tester. Une importante campagne de dépistage est lancée depuis ce matin et pour trois jours dans cette ville de 25 000 personnes, à la suite de la découverte de plusieurs cas de coronavirus, dont deux liés au variant sud-africain, dans le collège Jules-Ferry. L’établissement affiche porte close depuis hier, jusqu’au 1er mars, alors que l’Education nationale vient de renforcer son nouveau protocole face à cette menace. D’autres cas de variants Plusieurs cas détectés à Eaubonne. ont été recensés ces dernières semaines dans des établissements scolaires de la région, comme à Bagneux (92). Plus largement, d’après la dernière étude menée sur le sujet fin janvier, les autorités sanitaires estiment que plus d’un nouveau cas sur cinq en Ile-de-France est désormais lié à ces nouvelles mutations, soupçonnées d’être plus contagieuses. La région parisienne est l’une de celles où l’épidémie est la plus dynamique dans le pays. 0 25 50 75 >100 M. EULER/AP/SIPA
CNEWS.FR FRANCE N°2577 MERCREDI 10 FÉVRIER FEVRIER 2021 5 J. WITT/SIPA G. CEZARD/SIPA LE TEXTE ISSU DE LA CONVENTION CITOYENNE EST PRÉSENTÉ CE MATIN LE PROJET DE LOI CLIMAT DÉVOILÉ Un texte très attendu. Le projet de loi « Climat et résilience », issu des propositions en matière d’écologie de la Convention citoyenne pour le climat (CCC), est présenté aujourd’hui en Conseil des ministres. Selon le gouvernement, le texte se veut représentatif de près de la moitié des 149 points soulevés par la CCC. Composé de 65 articles, le projet de loi s’articule autour de six grands thèmes. Le volet consommation prévoit notamment d’interdire la publicité en faveur des énergies fossiles et d’informer les consommateurs sur les caractéristiques environnementales d’un produit ou d’un service (score carbone). Côté alimentation, le texte plaide pour l’expérimentation d’un menu végétarien dans les collectivités locales volontaires, tandis qu’en matière d’économie le renforcement de la prise en compte de l’environnement dans les commandes publiques est mentionné. Dans les transports, sont cités  : la possibilité pour les régions de créer une écotaxe Pour 2022, il faut un projet communiste qui place l'humain et l'écologie au cœur de l'ambition de notre pays [...] afin qu’il sorte de ce système capitaliste. Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste, hier sur France 2. ATTEINTES SEXUELLES SUR MINEURE JULIE, VICTIME ET SYMBOLE Le sort de la jeune femme mobilise. Une décision contestée. Depuis plusieurs jours, un peu partout en France, des rassemblements ont lieu en soutien à Julie (un nom d’emprunt), une jeune femme qui accuse des pompiers de l’avoir violée entre 2008 et 2010, alors qu’elle était mineure. La justice doit se prononcer aujourd’hui sur une requalification des faits concernant les agres- routière, le durcissement des limites d’émissions des véhicules particuliers mais aussi l’interdiction des vols domestiques, s’il existe une alternative en train en moins de 2h30. En matière de logement, la mesure phare concerne la fin de la location des « passoires thermi - ques » en 2028. Et, du côté de la justice, le texte prévoit la création d’un délit général de pollution de l’eau et de l’air. Mais si le gouvernement se félicite de ces avancées, 110 associations (dont Greenpeace ou la Fondation Nicolas Hulot) ont publié une lettre ouverte à Emmanuel Macron pour dénoncer le « manque d’ambition » du projet. L’INFO EN PLUS Les poussières de sable du Sahara qui ont survolé le sud de la France samedi, teintant de jaune le ciel, ont provoqué un pic de pollution de l'air. seurs présumés. A l’époque, les trois pompiers accusés ont été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineure de 15 ans en réunion, et donc passible des assises. En 2019, les faits ont été requalifiés par un juge en « atteintes sexuelles, sans violence, contrainte, menace ni surprise sur mineure de 15 ans par plusieurs personnes ». Ce qui les a finalement renvoyés en correctionnelle. C’est pour demander à la Cour de cassation de revenir sur cette requalification et désigner à nouveau les faits comme des viols que des centaines de personnes se mobilisent, dont des collectifs et des militantes, dénonçant une justice « complice de la culture du viol ». La famille de Julie estime d’ailleurs que ce ne sont pas trois mais 20 pompiers qui l’ont violée. « Les 17 autres n’ont jamais été mis en examen », dénonce sa mère. Cent dix associations fustigent le « manque d’ambition » du gouvernement. En bref LE GOUVERNEMENT INVITE LES PRÉFETS À DÉCLENCHER LE PLAN GRAND FROID Face à la chute des températures, le gouvernement a demandé hier aux préfets de déclencher le plan Grand Froid. Celui-ci renforce les effectifs des maraudes et des accueils de jour, si nécessaire, pour les plus démunis. 1ER MAI  : LE PARQUET DE PARIS DEMANDE UN PROCÈS POUR BENALLA Le parquet de Paris a requis un procès pour Alexandre Benalla, dans l'affaire des violences du 1er -mai 2018 dans la capitale, a-t-on appris hier. La décision finale sur un procès revient aux juges d'instruction chargés de ces investigations. 62,8 ANS C’est l’âge moyen de départ en retraite pour les assurés du régime général en 2020, a indiqué hier la Caisse nationale d'assurance vieillesse. MARINE LE PEN DES PHOTOS EN JUSTICE Des images litigieuses. Après avoir été repoussé deux fois, le procès de la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, et du député européen Gilbert Collard doit se tenir, aujourd’hui, devant le tribunal de Nanterre (Hautsde-Seine). La justice leur reproche la diffusion, sur Twitter en 2015, de photos d’exactions de Daesh. A l’époque, en réponse au journaliste Jean-Jacques Bourdin, qu’elle accusait de faire « un parallèle » entre Daesh et le Front national (devenu Rassemblement national,ndlr), Le Pen avait partagé sur son compte trois photos d’exactions du groupe terroriste islamiste accompagnées des mots  : « Daesh, c’est ça ! ». Des faits qui lui valent d’être jugée pour diffusion de messages violents ou portant gravement atteinte à la dignité humaine. D. CHARLET/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :