CNews n°2574 28 jan 2021
CNews n°2574 28 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2574 de 28 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : le casse-tête du reconfinement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 10 N°2574 JEUDI 28 JANVIER 2021 CNEWS.FRC. ENA/AP/SIPA ARDEA/MARY EVANS/SIPA Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, hier dans un entretien à l’AFP. Les maîtres seront mieux informés. FRANCE La proximité créée par l'exercice de l'art peut amener à des comportements [...] criminels. On peut espérer que la parole va se libérer. PROJET DE LOI CONTRE LA MALTRAITANCE UN PERMIS POUR ANIMAUX Un document obligatoire. L’Assemblée nationale a donné cette semaine son feu vert à la création d’un « certificat de connaissance » pour les personnes souhaitant acquérir un animal de compagnie, afin de s’assurer qu’elles soient OFFRES COCOON * conscientes des investissements financiers et temporels qu’impliquent les animaux. Cette disposition fait partie de la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale. Le premier article du texte prévoit donc que « tout particulier qui acquiert pour la première fois un animal de compagnie ou un équidé signe un certificat de connaissance des besoins spécifiques de l’espèce, dont le contenu et les modalités de délivrance sont fixés par décret ». Il s’agit bien là d’un certificat de « connaissance » et non pas de « sensibilisation » à la maltraitance animale, soulignent les rapporteurs du texte. Un dispositif déjà mis en place, notamment à la SPA. n André Renault, Bultex, Dunlopillo, Duvivier, Emma,Epéda, Mérinos, Simmons, Tempur, Treca... UNE HAUSSE DE 7,5% EN 2020 L’ANNÉE NOIRE DU CHÔMAGE Le premier confinement, en mars dernier, a été dramatique pour l’emploi. Des chiffres alarmants. Malgré un nouveau reflux au 4 e trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité s'est envolé de 7,5% en 2020, selon les chiffres de Pôle Emploi publiés hier. Un bond inédit dont la crise du coronavirus demeure la principale responsable. Le premier confinement, au printemps, a en effet entraîné une flambée historique du chômage en France métropolitaine (+24,5% au 2 e trimestre, soit +815 500 chômeurs), après une petite hausse au 1er trimestre (+0,8%). Les baisses successives observées au 3 e trimestre (-11,5%) puis au 4 e trimestre (-2,7%) n'ont pas pu effacer ce 2 e trimestre catastrophe. La France a donc fini l'année 2020 avec 3,57 millions de chômeurs en métropole, soit près de 270 000 personnes de plus que lors du 4 e trimestre 2019, lors duquel le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) avait atteint son point le plus bas depuis fin 2013. Et la baisse du chômage au 4 e trimestre, tout comme celle observée au 3 e trimestre, ne peut pas être vue comme un motif d'espoir pour l'avenir. Elle est en 4 DÉPARTEMENTS Savoie, Haute-Savoie, Isère et Hautes-Alpes ont été placés hier en vigilance orange pour risque d'avalanches en raison de fortes chutes de neige. trompe-l’œil, car liée en grande partie au dispositif exceptionnel de chômage partiel pris en charge à 100% par l'Etat  : 3,1 millions de salariés ont bénéficié de ce chômage en novembre et 2,4 millions en décembre, selon une étude de la Dares. De plus, lorsque le gouvernement commencera à lever ses mesures d'aides aux entreprises, les plans sociaux et faillites devraient exploser, laissant apparaître très peu de perspectives d'amélioration sur le marché du travail sur 2021. En un an, la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus aura effacé tous les progrès constatés sur le marché du travail depuis 2017. L'objectif d'Emmanuel Macron de tomber à 7% de chômeurs d'ici à la fin de son quinquennat paraît bien loin. n L’INFO EN PLUS La moitié des cadres de moins de 35 ans (52%) ont peur de perdre leur emploi dans « les mois à venir », selon un sondage Kantar publié hier. LCHAM/SIPA
(1) NOUVEAU REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE GRÉGORY LES EXPERTISES RELANCÉES Une recherche ADN poussée. Plus de trente-six ans après le meurtre du petit Grégory Villemin, toujours non résolu, la justice a autorisé hier les nouvelles expertises génétiques demandées par ses parents. Christine et Jean-Marie Villemin souhaitent que soit réalisée une recherche d’ADN de parentèle. Il s’agit de mettre en parallèle une empreinte génétique avec d’autres, afin de se rendre compte si elles ont un lien de parenté. Un portrait-robot génétique Les époux Villemin demandent que cette recherche soit faite sur neuf traces ADN du dossier. Leur prélèvement avait eu lieu sur une seringue, des vêtements de l’enfant et des courriers anonymes. Depuis, elles ont été transmises au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg). Mais il ne s’agissait pas de la seule demande. Les parents de la victime ont aussi obtenu la recherche de prélèvements génétiques sur des personnes du dossier, mais aussi l’utilisation du « portrait-robot génétique ». Cette technique reconstitue, à partir d’une em- VOTRE NOUVEAU LIEU DE VIE À COLOMBES Future ligne T1 de tramway à proximité (2024) POUR PLUS D’INFORMATIONS CONTACTEZ-NOUS AU OU RETROUVEZ-NOUS SUR Christine et Jean-Marie Villemin, les parents de la jeune victime, en 1984. preinte ADN, la couleur des yeux ou des cheveux d’une personne. Une seule requête n'a pas été accordée par la justice. Elle concerne l'ADN d'un médecin, qui était intervenu en novembre 1995, a indiqué l'un des avocats du couple. Le but Appartements du studio au 5 pièces 01 42 24 00 00 pichet.fr FRANCE 11 CNEWS.FR N°2574 JEUDI 28 JANVIER 2021 11 de ces expertises est de découvrir d’autres pièces du puzzle entourant la mort du petit Grégory, expliquaient les avocats avant la décision. « Nous sommes convaincus d’avoir affaire à un crime collectif », affirmaient-ils. n E. FEFERBERG/AFP En bref LE SUSPECT DE L’ATTENTAT DE LA RUE COPERNIC RENVOYÉ AUX ASSISES Quarante ans après l'attentat contre la synagogue de la rue Copernic à Paris, la cour d'appel de Paris a renvoyé hier aux assises l'unique suspect, Hassan Diab, a-t-on appris hier. Cet universitaire libano-canadien de 67 ans, accusé d'avoir posé la bombe qui a fait quatre morts le 3 octobre 1980, avait obtenu un non-lieu en 2018. AFFAIRE DES PASSEPORTS  : BENALLA RENVOYÉ EN CORRECTIONNELLE Alexandre Benalla, ex-chargé de mission à l'Elysée, a été renvoyé en correctionnelle pour « faux » et « usage de faux » et « usage public et sans droit de documents justifiant d'une qualité professionnelle » au terme de l'enquête sur ses passeports diplomatiques et de service, a-t-on appris hier. L’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron est visé par cinq autres enquêtes judiciaires. TVA 5,5% PRIX RÉDUITS (3) Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales. Dispositif en faveur de l’investissement locatif visant l’acquisition en vue de sa location d’un logement neuf situé dans certaines zones géographiques. Réduction d’impôt variant de 12 à 21% selon la durée de l’engagement de location. Dispositif soumis à conditions de ressources du locataire et de plafonnement des loyers. CGI. Art 199 novovicies. Tout investissement présente des risques. Détail des conditions en agence ou sur pichet.fr. (2) Valable pour tous les Prêts à Taux Zéro (PTZ) émis pour l’acquisition par un primo-accédant de sa résidence principale neuve située dans certaines zones éligibles et dans la limite de 40% du montant du prêt en zones A, A bis et B1 et 20% en zones B2 etC. Les conditions du PTZ (notamment les plafonds de ressources) sont fixées par les articles L31-10-1 et suivants et R31-10-1 et suivants du Code de la construction et de l’habitation. Sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement bancaire. (3) Sous condition de plafonds de ressources pour tout candidat à l’acquisition de sa résidence principale située dans une zone faisant l’objet d’une convention de rénovation urbaine. Une TVA au taux normal de 20% sera applicable à défaut de satisfaire à l’ensemble des conditions précédemment citées, avec augmentation corrélative du prix de vente TTC. LOI PINEL ÉLIGIBLE (1) TAUX 0% ÉLIGIBLE (2) PROMOTION PICHET - SAS au capital de 6 000 000 € - 415 235 514 RCS Bx - 20-24 av. de Canteranne 33608 Pessac Cedex - N°TVA INTRACOMMUNAUTAIRE  : FR59 415 235 514 - CARTE PROFESSIONNELLE  : CPI 3301 2019 000 043 157



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :