CNews n°2572 15 jan 2021
CNews n°2572 15 jan 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2572 de 15 jan 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : le couvre-feu à 18h00 pour tous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 CLÉS DU JOUR 4 N°2572 VENDREDI 15 15 JANVIER 2021 CNEWS.FR S. GRANGIER/CNEWS L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Pascal Praud VACCINATION AU RALENTI Le tableau comparatif des vaccinations dans le monde souligne l’échec de la logistique hexagonale. 300 000 Français ont été vaccinés, contre près de trois millions de Britanniques. Russie, Italie, Allemagne, Espagne ou Pologne font deux à quatre fois mieux que nous. Si, en moyenne, les pays de l’Union européenne ont vacciné 0,68% de leurs ressortissants, la France plafonne à Notre incapacité à agir rapidement est le témoin de notre recul. 0,39%. Pendant ce temps, le vaccin a été inoculé à 2 millions d’Israéliens, soit un sur cinq ! « On ne juge pas un match qui va durer 90 minutes à la deuxième seconde », a dit Jean Castex. Soit. Mais s’il fallait un indicateur du déclassement français et de l’administration défaillante, notre incapacité à vacciner rapidement les Français témoigne de ce recul, quand il s’agit d’organiser une opération de grande ampleur. Hélas ! Mille fois hélas ! Pascal Praud, à retrouver du lundi au vendredi, à 9h, et du lundi au jeudi, à 20h, dans L’heure des pros sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR LA SAGA « POKÉMON » VA FÊTER SES 25 ANS Tout savoir sur les petits monstres japonais, qui fêteront leur quart de siècle d’existence le 27 février prochain. POURQUOI A-T-ON LES YEUX ROUGES SUR LES PHOTOS ? Souvenirs de vacances ou de moments en famille, les photos sont parfois gâchées par les yeux rouges. Ce phénomène, surtout constaté sur les clichés pris dans l’obscurité et donc à l’aide d’un flash, s’explique par la structure de l’œil humain. Dans un milieu peu éclairé, l’iris (la partie colorée visible de l’œil) se dilate afin de recevoir le maximum de lumière. Plus il fait sombre, et plus il s’ouvre. Cela a pour conséquence d’exposer la rétine qui se trouve au fond du globe oculaire, très riche en vaisseaux sanguins. Celle-ci reçoit alors la lumière du flash, ce qui donne la couleur rouge aux yeux L’IMAGE LE « SURI » COMPTE sur certaines photos. Toutefois, certains appareils bénéficient d’un dispositif spécifique pour éviter ce désagrément. Il envoie des petits flashs juste avant la capture du cliché, entraînant ainsi la rétractation de la pupille. Manifestement curieux, des suricates s’amusaient hier avec le boulier d’une soigneuse du zoo de Hanovre, en Allemagne. Celle-ci avait amené l’accessoire coloré dans l’enclos de ces petits mammifères lors d’une visite pour vérifier leur bonne santé. Ces animaux au caractère plutôt joueur vivent traditionnellement dans le sud-ouest de l’Afrique. CES OBJETS QUI PEUVENT PRENDRE DE LA VALEUR Bandes dessinées, pièces de monnaie, timbres… Certains objets de collection se révèlent parfois être de vrais trésors. WEBER/SIPA AP/SIPA M.J. REBILAS/USA TODAY SPORTS/SIPA CC0 1.0 ACTION PRESS/SHUTTERSTOCK/SIPA SA CHANSON CRÉÉE PAR HASARD CARTONNE Elle ne pouvait pas se douter des proportions que cela allait prendre. Le 1er janvier dernier, Jessia, une artiste originaire de Vancouver (Canada), a publié une vidéo sur TikTok dans laquelle elle teste des paroles, expliquant ne pas savoir ce qu’elles valent. Deux jours plus tard, Elijah Woods, un musicien, a repéré ce texte et décidé de l’aider à en faire un vrai morceau. Publié sur les platesformes de streaming, il a un succès immédiat. Avec ses paroles sur l’acceptation de soi et de son corps, le titre a été écouté plus d’un million de fois en moins de deux jours. Jessia explique que sa vie a désormais changé et que sa carrière pourrait décoller. Fière de ce succès, elle soutient ainsi les artistes indépendants qui, comme elle il y a encore quelques semaines, ont du mal à se faire un nom. C’EST ARRIVÉ... UN 15 JANVIER Le Pentagone est inauguré (1943). Situé à proximité de Washington, le complexe doit son nom à ses cinq bâtiments. Il accueille alors les services du département américain de la Guerre, avant ceux de la Défense, en 1947. Wikipédia est mis en ligne (2001). L’encyclopédie libre et gratuite est mise en ligne par les Américains Jimmy Wales et Larry Sanger. Désormais, ses 30 millions de pages dans plus de 280 langues sont consultées par près de 500 millions de visiteurs chaque mois. VERS UN CHOC ENTRE MCGREGOR ET PACQUIAO Le célèbre combattant irlandais serait sur le point de signer pour un combat avec le légendaire boxeur philippin. TIKTOK JESSIAMUSIC
A. DE CSABAY ÉDITORIAL CNEWS.FR N°2572 VENDREDI 15 JANVIER 2021 5 TRUMP EN CHUTE LIBRE, PINTURAULT AU SOMMET MERCREDI 13 JANVIER Heureux de vous retrouver après une courte absence. J’espère que vos Noël et nouvel an se sont bien passés. L’afflux d’événements divers force le chroniqueur à « trier » entre les sujets, les personnages, les drames et catastrophes, les bonnes et belles nouvelles. Il faut de tout pour faire ce monde, mais retenons au moins deux dominantes  : la crise sanitaire et la crise américaine. « Crise » est un terme bien faible pour définir ce qui nous arrive – et va, sans doute, continuer de nous arriver. Comme on aimerait pouvoir aller au « ciné », écouter un concert, quel que soit le genre, applaudir des comédiens vivants sur une scène vivante, admirer peintures et sculptures dans un musée ! Comme la jeunesse aimerait être jeune, c’est-à-dire aimer, être aimée, rencontrer, voyager, parler en groupe, rire ensemble, étudier en salle, mettre fin à cette cruelle et, je le crains, destructrice épreuve d’un apprentissage inattendu ! Comme les commerçants (hôtels, bars et restaurants) aimeraient ouvrir, servir et survivre – puisque nombre d’entre eux sont menacés de faillite ! « Crise », dites-vous ? Je ne suis pas loin de chercher un autre mot, plus violent. Mais il y a cet espoir d’un vaccin, cette vertigineuse rapidité avec laquelle l’inventivité humaine et la modernité des moyens ont permis d’apporter une solution, un remède, d’ouvrir une porte vers un autre horizon. Nous savons nous adapter. Nous saurons faire face. Mais ce qu’on appelle les « dommages collatéraux » sont multiples et néfastes. *** L’Amérique ? Ça s’est très, très mal passé – la violence vulgaire avec l’invasion du Capitole, les dénis de Trump, le viol de la Constitution. Il avait juré, il y a quatre ans, sur la Bible, de « Preserve, Protect and Defend » (les fondamentaux LA SEMAINE DE PHILIPPE LABRO de l’Union). Il n’a ni protégé, ni préservé ni défendu. Son départ, le mercredi 20 janvier, ne mettra pas un terme à ce mouvement de colère et de mensonges, d’insatisfactions, et de peurs, qui s’est emparé de ses 73 millions d’électeurs. Cela fait quatre ans que Trump, sa méthode, son langage, son totalitaire narcissisme ont allumé les feux du racisme et de l’extrême droite armée. Le 46 e président élu, Joe Biden, a, jusqu’ici, fait montre d’un grand sang-froid, d’une digne et intelligente attitude, d’un verbe clair. Il s’entoure d’une équipe compétente et expérimentée. Les travaux d’Hercule s’annoncent pour lui  : éviter une sorte de nouvelle « guerre de Sécession » (le désordre civil), reconstruire un pays aux infrastructures déficientes, faire passer quelques réformes indispen sables (santé, fiscalité, éducation, climat). Si cette crise américaine nous a autant fascinés, ce n’est pas seulement parce que, par ses images, elle ressemblait à un film catastrophe, c’est aussi parce que nous devons y voir des leçons, des avertissements, des influences possibles. *** On a envie de parler d’autre chose. Un peu de positif, que diable ! Un peu de distraction. Ainsi, il me semble qu’on ne fait pas assez grand cas du sensationnel parcours d’Alexis Pinturault. Il y eut une époque, en France, où les exploits d’un Killy, des sœurs Goitschel, d’Oreiller, de Piccard, enflammaient l’opinion et les médias. Les skieurs français étaient devenus des stars, des repères, des exemples. Ont-ils été surpassés et effacés par les footballeurs ? Peut-être. Il n’empêche que ce Savoyard de 29 ans, totalise dix-sept victoires en slalom géant (le plus récent à Adelboden), trois en slalom, dix en combiné alpin, une en super-G, une en parallèle – trente-trois victoires en tout. Il faut ajouter trois médailles aux JO – c’est impressionnant. Surnommé Philippe Labro est écrivain, cinéaste et journaliste. Tous les vendredis, pour CNEWS, il commente ce qu’il a vu, vécu et observé pendant la semaine qui s’est écoulée. Un bloc-notes toujours subjectif, libre, et sans langue de bois. Durant quatre ans, le locataire de la Maison Blanche a allumé les feux du racisme et de l’extrême droite armée. « la Bête » par ses amis ou rivaux, Pinturault – 1,80m, 80 kg – est un rayon de lumière dans cette difficile actualité. Il y en a d’autres. J’y reviendrai dans ma prochaine chronique. n Philippe Labro p.labro@cnewsmatin.net Un skieur à l’incroyable palmarès. D. MILLS/GETTY IMAGES/AFP F. COFFRINI/AFP 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :