CNews n°2568 16 déc 2020
CNews n°2568 16 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2568 de 16 déc 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (595 x 815) mm

  • Nombre de pages : 33

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : le vaccin en débat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 CULTURE 24 N°N°2568 MERCREDI 16 16 DÉCEMBRE DECEMBRE 2020 CNEWS.FR M. MOCHET/AFPC. KLAPISCH/GALA HOPE Les Victoires de la musique, Laurent Voulzy, au sujet de l’émission de France 2, sur RTL. ça me fait très peur. La seule fois où j’y suis allé relax, c’était pour remettre un prix à un rappeur. 78 ANS pour Harrison Ford, prêt à reprendre son fouet. L’acteur se glissera de nouveau dans la peau d’Indiana Jones, pour un 5 e volet, prévu en 2022. LE HÉROS JEUNESSE APPARU EN 1948 TENTE UN NOUVEAU RETOUR « PIF LE MAG » DANS LES KIOSQUES Le célèbre chien s’est refait une beau - té. Pif, né en 1948 en noir et blanc sous le crayon de José Cabrero Arnal pour le journal L’Humanité, revient en kiosque aujourd’hui avec 88 pages de gags (dont quatre détachables pour un jeu de l’oie), d’histoires, d’interviews, d’enquêtes, de jeux, d’astuces, de bricolage, le tout accompagné de gadgets. Pensé comme un trimestriel, ce premier numéro est tiré à 120 000 exemplaires et se tourne vers l’écologie. Alors que le magazine est connu pour être né le cœur très à gauche, et qu’il continue d’être édité sous licence de L’Humanité, c’est Frédéric Lefebvre, ancien porte-parole de l’UMP et l’un des investisseurs, qui devient le directeur de la publication du journal. Parmi les pages de BD publiées dans ce premier numéro, les lecteurs pourront découvrir des aventures inédites de Pif, Placid et Muzo, du concombre masqué, six plan - ches de Rahan inédites, ainsi qu’une interview de Nikos Aliagas. n Pif le Mag, en kiosques. LES DANSEURS S’ENGAGENT Nikos Aliagas sera l’invité d’honneur de ce premier numéro et soutiendra une opération avec le Secours populaire. LE GALA « HOPE » CONTRE LA MALADIE ART ET PANDÉMIE Cédric Klapisch a réalisé le teaser. Soutenir les malades. Présenté par l’humoriste Jérôme Commandeur, le gala « Hope  : La danse pour la recherche » réunira le 9 février, au Casino de Paris, des chorégraphes de renom, des étoiles de l’Opéra de Paris et des artistes talentueux. Une soirée caritative au profit de l’Institut de myologie. Chorégraphe et fondatrice de Laboration Art Company, Laura Arend est à l’origine du projet. Soignée lorsqu’elle était enfant à l’hôpital Necker, elle a souhaité aider les enfants victimes de maladies rares et leurs proches. Elle a été rejointe par Charlotte Ranson, danseuse de l’Opéra de Paris. Cette dernière a contacté des proches qui, comme elle l’explique, « pouvaient donner une ampleur plus importante à l’événement ». C’est ainsi que Jérôme Commandeur, Cédric Klapisch pour le teaser du spectacle et le photographe JR pour l’affiche se sont associés à « Hope ». Charlotte Ranson et Laura Arend ont également sollicité de grands noms de la scène classique et contemporaine. n « Hope  : La danse pour la recherche », 9 février 2021, Casino de Paris (9 e). En bref HASSELHOFF CHANTEUR DE HEAVY METAL A 68 ans, David Hasselhoff (K2000, Alerte à Malibu) vient de dévoiler un titre de heavy metal, Through The Night, en collaboration avec Cuestack. Il s’agit du 15 e album pour celui qui reste méconnu en France en tant que chanteur. « BLACK PANTHER 2 » SANS CHADWICK BOSEMAN Sa disparition à 43 ans cet été des suites d’un cancer a laissé les studios Marvel sans voix. L’acteur Chadwick Boseman ne sera ni remplacé ni digitalisé pour la suite de Black Panther réalisée par Ryan Coogler, et dont la sortie est prévue le 4 mai 2022. UN BANKSY RENVERSANT Le Covid-19 l’inspire. Banksy, le plus mystérieux des street artistes, s’est exprimé de façon renversante à Bristol. Vale Street, qui serait la rue la plus escarpée d’Angleterre avec 22 degrés d’inclinaison, accueille désormais un pochoir plein d’humour dans ce contexte épidémique. « Aachoo ! », qui a été partagé par l’artiste sur Instagram, montre une vieille dame éternuant si fort qu’elle en perd sa canne, son sac et même son dentier. La rue en pente donne l’illusion que son explosion de postillons donne aux maisons leur inclinaison. Sur le réseau social, un deuxième cliché montre un homme renversé par la force de cet éternuement. Dans ce contexte de pandémie, on pourra y voir une manière d’inciter à revêtir son masque. n PIF/L’HUMANITÉ
CULTURE CNEWS.FR N°2568 MERCREDI 16 16 DECEMBRE DÉCEMBRE 2020 25 UNE SÉLECTION D’ŒUVRES RÉCENTES À DESTINATION DES PLUS JEUNES LES MANGAS PARTENT À L’AVENTURE Faits pour eux. Si le marché du manga vise surtout les adolescents et les jeu - nes adultes, les œuvres destinées aux 4-12 ans sont aussi présentes et de qualité. Cette sélection en témoigne. « Le renard et le petit tanuki » (dès 6 ans) Mi Tagawa nous invite à découvrir la nouvelle vie de Senzo, un renard réputé pour sa férocité qui a été plongé dans un sommeil profond durant trois siècles par des divinités. Réveillé pour être mis à l’épreuve, Senzo va s’occuper de Manpachi, un petit tanuki (un raton laveur japonais). Dans cette fable pleine de tendresse, on reconnaît la patte de Mi Tagawa, déjà derrière la série Père & fils. De Mi Tagawa, éd. Ki-oon, tome 1 disponible. « Les Chaventures de Taï et Mamie Sue » (dès 4 ans) Pour les parents en quête d’un manga mignon et drôle, Les chaventures de Taï et Mamie Sue est tout indiqué. Ce titre devrait éveiller la curiosité des plus petits, ne serait-ce que par son dessin A. KUNINOI/DOKI DOKI M. TAGAWA/KI-OON Les animaux gardent une place privilégiée dans les histoires pour enfants. qui leur rappellera Chi, une vie de chat (éd. Glénat), également signé par Konami Kanata. La mangaka parvient à se renouveler avec beaucoup d’humour. De Konami Kanata, éd. Nobi Nobi, trois tomes disponibles. « Mon shiba  : ce drôle de chien » (dès 6 ans) L’éditeur Doki Doki s’intéresse à un autre compagnon à quatre pattes, avec Mon shiba  : ce drôle de chien. Ce manga présente les péripéties de Momo, de la raceC. COINTAULT/GLENAT K. KANATA/NOBI NOBI shiba, « un quart chien, un quart homme, un quart chat et un quart singe ». Aiko Kuninoi, illustratrice de talent, sait croquer la vie de cette chienne malicieuse et pleine de vie. De Aiko Kuninoi, éd. Doki Doki, un tome disponible. « Wind Fighters » (dès 8 ans) S’il ne s’agit pas d’un kodomo (manga à destination des plus jeunes), Wind Fighters s’avère un excellent choix pour les 8-12 ans qui recherchent un univers bourré d’action, dans la tradition des séries comme One Piece ou Dragon Ball. Des modèles que Christophe Cointault, son auteur, ne renie pas, tant chaque planche respire sa passion pour ces grandes aventures. On y découvre le destin d’Helio et Hope, emportés dans un monde asservi par une dictature. En justiciers, le frère et la sœur vont tout faire pour renverser le pouvoir en place. Frais et bourré d’humour, Wind Fighters devrait trouver son public. De Christophe Cointault, éd. Glénat, deux tomes disponibles.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :