CNews n°2563 16 oct 2020
CNews n°2563 16 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2563 de 16 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 10,5 Mo

  • Dans ce numéro : un couvre-feu et des questions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 N°2563 VENDREDI 16 OCTOBRE 2020 SPORTS CNEWS.FR B. FERNANDEZ/ICON SPORT GEPA/ICONSPORT On est parti en reconstruction depuis deux ans avec des joueurs d’expérience et des jeunes qui ont envie d’écrire une ligne de plus au palmarès de Toulon. Patrice Collazo, manager de Toulon, avant la finale du Challenge européen, ce soir, contre Bristol. 89,7 MILLIONS D’EUROS de pertes ont été enregistrées la saison dernière par la Juventus Turin. Le club de footballavait déjà perdu 39,9 millions d’euros en 2018-2019. LE PSG EST CONFRONTÉ À DE NOMBREUSES ABSENCES POUR DÉFIER NÎMES UN GROS CASSE-TÊTE POUR PARIS C’est pire que prévu. Entre les blessés, les suspendus et les retours tardifs de sélection, le PSG sera privé d’une lar - ge partie de son effectif pour le déplacement à Nîmes, ce soir, pour la 7 e journée de Ligue 1. Un air de déjà-vu pour Thomas Tuchel, confronté à ce problème en début de saison avec des défaites à Lens (1-0) puis contre l’OM (0-1). Un scénario qui pourrait se reproduire dans le Gard. En plus d’Angel Di Maria, Layvin Kurzawa, Marquinhos (suspendus) et Juan Bernat (blessé), Paris devra composer sans Marco Verratti et Julian Draxler, revenus blessés de sélection, ni Ander Herrera, testé positif, ni Danilo Pereira, cas contact de Cristiano Ronaldo, ni Mauro Icardi et Thilo Kehrer, respectivement touchés au genou et aux adducteurs. Les débuts de Kean et Rafinha ? « On a un peu de malchance », a glissé, hier, Tuchel, qui fait face à un véritable casse-tête pour composer son onze de départ. Et, malgré les risques que cela comporte, il ne devrait pas avoir d’autre choix que de faire appel aux joueurs tout juste rentrés de sélection. Comme Neymar, Kylian Mbappé, qui a joué 90 mi- nutes, mercredi, en Croatie avec les Bleus, LeandroParedes ou encore Moïse Kean, qui pourrait faire ses débuts sous ses nouvelles couleurs. Tout comme Rafinha, dernière recrue de l’été. « Il a pu s’entraîner avec nous dix jours. Je sais qu’il va rapidement s’adapter, et il pourrait jouer à Nîmes », a indiqué le coach devant un dilemme entre faire tourner avec le risque de rechuter, alors que son équipe reste sur quatre succès consécutifs, ou faire appel aux cadres qui pourraient arriver fatigués au moment de la venue de Manchester United, dans quatre jours, en Ligue des champions. n LE SKIEUR DE COURCHEVEL FAIT PARTIE DES FAVORIS POUR CETTE NOUVELLE SAISON PINTURAULT REPART À L’ASSAUT DU GROS GLOBE Le Savoyard a fini 2 e de la dernière Coupe du monde derrière Aamodt Kilde. Le club de la capitale pourra compter sur Idrissa Gueye, ce soir, dans le Gard à l’occasion de la 7 e journée de Ligue 1. Le coup d’envoi de la saison de ski alpin sera donné, demain, à Sölden (Autriche). Et Alexis Pinturault sera une nouvelle fois parmi les favoris pour le titre final. Après avoir terminé 2e, à deux points du Norvégien Aleksander Aamodt Kilde dans la course au gros globe de cristal, au terme d’une saison écourtée à cause de la pandémie de coronavirus en mars dernier, le skieur de Courchevel espère enfin triompher. A 29 ans, le Savoyard va tenter de devenir le premier Français à ramener dans l’Hexagone le prestigieux trophée depuis Luc Alphand, en 1997. Mais cette nouvelle saison s’annonce très indécise en raison de la crise sanitaire. « C’est difficile de se pro- jeter sur le général, a confié Pinturault. Ça reste un objectif, mais je sais que je peux être mis sur la touche un week-end parce que j’ai été cas contact. » La Fédération internationale de ski a d’ailleurs pris les devants, avec une refonte du calendrier. Ainsi, il n’y aura pas de tournée nord-américaine et pas de combiné. « Comme il n’y a plus de combiné j’aurai moins d’entraînement en descente, ça va me laisser du temps pour me reposer ou mieux me préparer, a-t-il expliqué. Le géant et le slalom sont la priorité, il y aura malgré tout un peu de super-G, notamment les plus techniques comme à Bormio (Italie). » Avec l’espoir de se retrouver au sommet. n A. DIBON/ICON SPORT
CNEWS.FR SPORTS N°2563 VENDREDI 16 OCTOBRE 2020 15 RUGBY – FINALE DE LA CHAMPIONS CUP LE SACRE DU RACING 92 ? Enfin la bonne ? Après deux finales perdues (2016 et 2018), le Racing 92, qui affronte les Anglais d’Exeter, demain, en finale de la Champions Cup, espère enfin coller son nom au palmarès européen. C’est face à des novices à ce stade de la compétition que les Ciel et Blanc tenteront de s’imposer au Ashton Gate Stadium de Bristol. Et cette finale, les hommes de Laurent Travers l’attendent de pied ferme. Après avoir éliminé Clermont et les Saracens, les Racingmen ont connu un « triste épisode » avec 9 cas positifs au Covid-19 il y a trois semaines. Des Chiefs en pleine forme Heureusement, mercredi, les derniers résultats des joueurs ont tous été négatifs. De quoi soulager l’équipe, qui s’était mise au vert en Corse pour préparer ce rendez-vous. Mais le Racing 92 doit se méfier de cette formation d’Exeter qui a créé la sensation en éliminant les Toulousains (28-18) en demi-finale et qui impressionne depuis la reprise en août. Les Chiefs n’ont perdu que deux de leurs douze derniers matchs. Les Franciliens sont prévenus  : pour atteindre le som- Le club francilien reste sur deux échecs avant d’affronter, demain, Exeter. met de l’Europe, il ne faudra pas sousestimer leurs adversaires. « J’espère que ce sera la bonne, a confié Jacky Lorenzetti au Parisien. Nous som mes la seule équipe du Top 14 à avoir participé à toutes les phases finales depuis que QUI DU SUD-EST OU DU SUD-OUEST REJOINDRA LE HAUT DU CLASSEMENT ? M'INVAR'ONT DEMAIN A 21H 0M - BORDEAUX En exclusivité sur CANAL+ nous avons retrouvé l’élite, en 2009. Nous avons été champions de France en 2016. » Le président du Racing, qui a avoué avoir « manqué d’humilité » à son arrivée en 2006, espère que son équipe transformera enfin l’essai. n L'homo ren S. RUHAUT/ICON SPORT En bref FOOTBALL  : CAMAVINGA GOLDEN BOY 2020 ? Eduardo Camavinga est le seul Français présent dans la liste des 20 finalistes pour le Golden Boy 2020, dévoilée hier. Le milieu de terrain rennais va tenter de succéder à Paul Pogba (2013), Anthony Martial (2015) et Kylian Mbappé (2017), qui sont les trois Français à avoir remporté ce prix attribué au meilleur joueur de moins de 21 ans de l’année en Europe. AMANDINE HENRY NON CONVOQUÉE AVEC L’ÉQUIPE DE FRANCE Amandine Henry n’a pas été retenue, hier, par Corinne Diacre pour les deux prochains matchs de qualification à l’Euro 2022 contre la Macédoine du Nord (23 octobre) et en Autriche (27 octobre). Blessée fin août à un mollet, la capitaine et milieu de terrain des Bleues a pourtant repris la compétition et disputé les trois dernières rencontres avec Lyon. LIGUE Wer Eeis



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :