CNews n°2560 7 oct 2020
CNews n°2560 7 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2560 de 7 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : crise du coronavirus, l'économie souffre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2560 MERCREDI 7 OCTOBRE 2020 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Olivier Benkemoun La fréquentation des salles accuse une chute de 50% en septembre. DÉPROGRAMMATIONS EN CASCADE Angoisse sur grand écran. L’épidémie de Covid-19 continue de provoquer une série d’annulations de blockbusters. Dune, adapté du classique de la SF par Denis Villeneuve, devait sortir à Noël. Il est repoussé à octobre 2021. De son côté, Universal recale le prochain James Bond. Il sortira en mars. Un coup dur pour les fans et pour les cinémas, toujours désespérément vides. Cineworld ferme ses 700 salles aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. En France, Warner a donné une petite bouffée d’air en sortant Tenet, mais septembre accuse une baisse de 50% de la fréquentation. Tout ne repose que sur les épaules de quelques films. En effet, si on n’a pas de blockbusters, on a des comédies. On compte notamment sur Aline, le délirant biopic sur Céline Dion, signé Valérie Lemercier, ou encore sur 30 jours max de Tarek Boudali, la semaine prochaine. Olivier Benkemoun, à retrouver du lundi au vendredi, à 7h45, dans La matinale de CNEWS. À RETROUVER SUR.FR LA NOUVELLE COLLECTION PSG SIGNÉE JORDAN Le club de foot parisien a dévoilé sa nouvelle gamme créée en collaboration avec la mar - que américaine Jordan. POURQUOI LE CAFÉ PERMET-IL DE RESTER ÉVEILLÉ ? Dès que la fatigue se fait sentir, les amateurs de café ont l’habitude d’en consommer une petite tasse pour se donner un petit coup de fouet. Un phénomène qui s’explique par la présence d’une molécule dans cette boisson, la caféine. Elle bloque les récepteurs de l’adénosine dans le cerveau, une substance produite naturellement qui a pour effet de ralentir l’activité nerveuse, et donc de nous faire somnoler. Au contraire, la caféine va stimuler l’hypophyse, une glande qui commande à notre corps de produire davantage d’adrénaline. Cette dernière est une hormone qui a pour effet d’augmenter notre activité cardia - L’IMAGE PAR LA GRANDE PORTE que. Ce qui a pour résultat de stimuler momentanément notre organisme. A noter que les cafés allongés ont plus d’effet revigorant que les courts, car ils mettent plus de temps à couler et contiennent donc davantage de caféine. Alors qu’on pourrait croire à une illusion d’optique, une curieuse s’approchait hier d’une porte plantée au beau milieu de Regent’s Park, célèbre espace vert londonien. Cette installation était en réalité une œuvre d’art moderne, réalisée par le Britannique Gavin Turk. Le nom de cette création, L’âge d’or, est un jeu de mots. Phonétiquement, cela ressemble en effet à l’anglais « large door », qui signifie grande porte. LE ROI MOHAMMED VI INVESTIT À PARIS Le souverain marocain vient d’acheter un hôtel particulier situé au pied de la tour Eiffel, pour 80 millions d’euros. WWW.JULIENSCUSSEL.COM F. MORI/AP/SIPA A. HARVEY/REX/SIPA SUPERSTOCK/SIPA G. BELL/SHUTTERSTOCK/SIPA IVRE, ELLE SE COINCE DANS SON SÈCHE-LINGE L’alcool est décidément mauvais conseiller. Après une soirée bien arrosée entre colocataires et un pari peu inspiré, une étudiante britannique, Rosie, a voulu voir si elle pouvait rentrer à l’intérieur de son sèche-linge. « Ça allait jusqu’à ce que je remue mes hanches et croise mes jambes derrière moi. Je me suis alors rendu compte que je n’arrivais plus à sortir », a raconté a posteriori la jeune femme de 21 ans. Ses amis ont bien tenté de la tirer hors de la machine, sans succès. Ils ont donc été contraints de faire appel aux pompiers, qui ont dû s’y mettre à trois pour la délivrer. « Ce n’était clairement pas l’un de mes meilleurs moments, je ne l’indiquerai pas sur mon CV », a ironisé Rosie. Trop tard  : sa mésaventure, filmée par une camarade, a déjà fait le tour des réseaux sociaux. C’EST ARRIVÉ... UN 7 OCTOBRE La guerre de Cent Ans est déclarée (1337). Le conflit éclate lorsque le roi Edouard III d’Angleterre revendique le trône de France. Entrecoupée de plusieurs trêves, la guerre ne s’achèvera qu’en 1453, sur une victoire française. Le code-barres voit le jour (1952). Le brevet de cette invention est déposé par deux étudiants américains, Bernard Silver et Joseph Woodland. Cette technologie se popularisera dans les années 1970, avec la mise au point du laser, qui servira à lire les codes-barres. MILEY CYRUS EN DIRECT DEPUIS SON JARDIN La chanteuse américaine va enregistrer un concert depuis chez elle à Los Angeles, retransmis sur MTV France le 17 octobre. L. JOHNSTON/CATERS/SIPA
Alors que le gouvernement multiplie les mesures préventives, de nombreux secteurs craignent pour leur avenir. Menace sur la relance. Alors que l’économie française commençait à peine à reprendre des couleurs, la seconde vague de l’épidémie de Covid-19 assombrit les perspectives. La hausse du nombre de contaminations (près de 17 000 nouveaux cas en 24 heures samedi, un record) et de patients en réanimation (plus de 1 400, lundi) a en effet poussé le gouvernement à prendre de nouvelles mesures restrictives, concernant notamment les bars, les restaurants et les rassemblements. Mais celles-ci risquent de peser sur l’activité et de porter un coup fatal à des secteurs déjà moribonds, qui n’en avaient pas besoin. Des signaux inquiétants Bien que le gouvernement, l’Insee et la Banque de France soient aujourd’hui moins pessimistes sur l’ampleur de la crise qu’ils ne l’étaient il y a quelques mois, ils tablent toujours sur une très forte récession cette année. Ils estiment respectivement la chute du PIB en 2020 à 10%, 9% et 8,7%, du jamais vu depuis 1945, avant un fort rebond, espéré, en 2021 (+8% selon l’exécutif, +7,4% pour la Banque de France). « Ce n’est pas GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2560 MERCREDI 7 OCTOBRE 2020 7 V. HACHE/AFP L’ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS PÈSE PLUS QUE JAMAIS SUR LES ENTREPRISES L’ÉCONOMIE MAL EN POINT La plupart des domaines, dont le commerce, sont en très grande difficulté et réclament des solutions adaptées. parce que les difficultés sanitaires ont repris qu’il faut abandonner l’idée de la relance économique », a affirmé le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, fin septembre lors d’une conférence de presse de présentation du projet de budget 2021. Mais elle risque d’être plus lente que prévu. L’incertitude sanitaire et le durcissement des mesures gouvernementales pourraient en effet peser sur la confiance des entreprises et des ménages, bridant la consommation et l’investissement, moteurs traditionnels de l’économie française. Autre preuve que la situation est loin d’être réglée, l’Insee s’attend à un bond du chômage d’ici à la fin de l’année. Son taux devrait s’établir à 9,7% de la population active fin 2020, soit 2,6 points de plus que mi- 2020, sous l’effet de la multiplication des faillites d’entreprises et des plans sociaux. Renault, Airbus, Auchan, Nokia… Pas moins de 345 plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) ont été recensés entre mars et août (contre 231 sur la même période l’an dernier), représentant 50 000 emplois. La Banque de France table ainsi sur la destruction d’environ 800 000 emplois d’ici à la fin de l’année, alors que 715 000 ont déjà été supprimés au premier semestre, selon l’Insee. Des aides supplémentaires Face au récent tour de vis sanitaire du gouvernement, certains professionnels s’alarment. Des aides supplémentaires ont ainsi été annoncées récemment par l’Etat. Après la prolongation jusqu’à la fin de l’année du chômage partiel indemnisé à 100% pour les « secteurs protégés » (hôtellerie-restauration, événementiel, culture…), Bruno Le Maire a annoncé hier un élargissement des bénéficiaires du « fonds de solidarité », destiné aux sociétés particulièrement affectées par la pandémie, notamment le secteur de l’événementiel. Les restaurateurs ont, de leur côté, été autorisés à LA PLANÈTE AU RALENTI R. DREW/AP/SIPA REPÈRES 23 MARS. La loi d’urgence sanitaire est promulguée en France, prévoyant des mesures de soutien aux entreprises. 17 AVRIL. Le PIB de la Chine chute de 6,8% au premier trimestre, sa première baisse depuis que le pays publie son PIB trimestriel, soit le début des années 1990. 11 JUIN. Les Etats-Unis recensent plus de 44 millions de nouveaux inscrits au chômage depuis la mimars. 21 JUILLET. Les 27 pays de l’UE trouvent un accord sur un plan de relance de 750 milliards d’euros, dont 390 milliards de subventions. 3 SEPTEMBRE. Le gouvernement français présente son plan de relance, d’un montant de 100 milliards d’euros sur deux ans. rester ouverts, même dans les zones d’« alerte maximale » – comme à Paris et Marseille –, au prix d’un protocole sanitaire renforcé. Une opportunité. Ce que n’ont obtenu ni les bars ni les salles de sport, contraints de fermer dans les zones d’« alerte renforcée » – une dizaine de métropoles – et d’« alerte maximale ». Avec le retour du coronavirus, c’est donc toute l’économie française qui tousse. n L’INFO EN PLUS Face à cette crise sanitaire sans précédent, la seule fabrique de cierges de Lourdes a décidé de se lancer dans la vente en ligne. Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale la planète n’avait connu une telle crise économique. Selon l’OCDE, le recul du PIB mondial devrait atteindre -4,5% en 2020, contre seulement -0,6% en 2009 après la crise financière. La chute devrait toutefois être moins sévère que prévu, grâce au soutien économique massif des gouvernements et des banques centrales. Une opinion partagée par le FMI, qui prévoit une « longue » et « difficile » ascension de l’économie mondiale vers la reprise, sans écarter les incertitudes liées à la seconde vague de l’épidémie.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :