CNews n°2559 2 oct 2020
CNews n°2559 2 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2559 de 2 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : un discours attendu du président Macron contre le communautarisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 FRANCE P.VILLARD/SIPA SUPERSTOCK/SIPA N°2559 VENDREDI 2 OCTOBRE 2020 CNEWS.FR L’ÉPIDÉMIE DE COVID-19 PROGRESSE TOUJOURS DANS CERTAINES RÉGIONS VERS DE NOUVELLES RESTRICTIONS Des nouvelles contrastées. A l’occasion de son deuxième bulletin hebdomadaire, Olivier Véran a annoncé, hier, que la situation sanitaire se dégradait dans plusieurs grandes métropoles françaises. Paris et sa petite couronne sont les premiers à être concernés. La région a en effet « franchi les trois seuils qui peuvent correspondre à la zone d’alerte maximale », a affirmé le ministre de la Santé, en précisant que ces seuils avaient été franchis « depuis quelques heures » à peine. En conséquence, la zone pourrait passer en alerte maximale pour l’épidémie de Covid-19 dès lundi si la progression de l’épidémie s’y confirme. La décision sera prise ce dimanche. Un tel classement « supposera que les habitants réduisent temporairement leurs interactions sociales de manière drastique, en tout cas plus importante que ce qu’ils font déjà  : plus de fêtes de famille, plus de soirées, fermeture totale des bars », a-t-il rappelé. Cinq autres métropoles – Lille, Lyon, Greno- Le rôle des petites villes est plus que jamais essentiel pour la cohésion sociale et territoriale. [C’est là] que s’inventent la plupart des solutions de demain. Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, hier à Barentin, en Normandie. LE NIVEAU DES ÉCOLIERS A BAISSÉ EN CINQ ANS DES CM2 MOINS MATHEUX Des élèves de moins en moins forts. Des chiffres à la peine. Le niveau des écoliers de CM2 en mathématiques a baissé entre 2014 et 2019, selon une étude parue mercredi. Une déconvenue d’autant plus grande que les performances des élèves étaient au contraire restées stables entre 2008 et 2014. Dans le détail, les élèves testés l’ont été dans trois domaines mathématiques, à sa- ble, Toulouse et Saint-Etienne – pourraient également être placées en alerte maximale à cause de leur situation sanitaire « très préoccupante ». En revanche, le ministre a salué un début d’amélioration à Bordeaux, Nice et Marseille, même si le virus y circule toujours vivement. Olivier Véran en a également profité pour revenir sur la situation des professionnels de la restauration. Ces derniers vont proposer des protocoles sanitaires renforcés, qui pourraient s’ils sont validés, permettre aux établissements de rester « tout ou partie » ouverts même dans les zones d’alerte maximale au Covid-19. n L’INFO EN PLUS Avec un tuyau de PVC et une rampe d’escalier, une Canadienne a créé un distributeur de bonbons respectant les gestes barrières pour Halloween. voir « nombres et calculs », « grandeurs et mesures » et enfin « espace et géométrie ». Résultat  : en 2019, le score moyen des élèves est de 232 points, alors qu’entre 2008 et 2014, il s’élevait à 249. En cinq ans, le niveau a donc baissé de 17 points. Ce faisant, la proportion d’élèves classés dans les groupes les plus faibles passe à 54,4% du total des collégiens en 2019 contre 42,4% en 2014. A l’inverse, la part de ces derniers dans les groupes les plus performants dégringole  : 20,2% en 2019 contre 29% en 2014. Autrement dit, aujour - d’hui, seuls deux élèves sur dix ont un niveau satisfaisant en mathématiques. Autre enseignement, cette baisse est révélatrice d’inégalités sociales. En effet, la baisse des performances ne concerne pas les élèves des écoles les plus favorisées, notamment les établissements privés sous contrat. n Olivier Véran a fait savoir que Paris pourrait passer en alerte maximale. En bref GÉRARD LARCHER RÉÉLU PRÉSIDENT DU SÉNAT Le Républicain Gérard Larcher a été réélu hier à la présidence du Sénat pour un quatrième mandat de trois ans. Il a recueilli 231 voix dès le premier tour de scrutin, contre 65 à Patrick Kanner (PS), 15 à Eliane Assassi (CRCE) et 13 à Guillaume Gontard (écologiste). LE RADAR QUI A FLASHÉ LE PLUS D’EXCÈS DE VITESSE SE TROUVE PRÈS DE NICE Le radar qui a flashé le plus d’excès de vitesse en France se situe à la sortie de Nice (Alpes-Maritimes), sur l’autoroute A8, selon les chiffres de la Sécurité routière dévoilés hier. Il a enregistré 205 510 excès de vitesse en 2019. 168 291 VOITURES particulières neuves ont été mises sur les routes de France au mois de septembre, ont annoncé hier les constructeurs. Soit une baisse de 2,97%. NOUVELLE-CALÉDONIE UN SCRUTIN CRUCIAL L’indépendance ou la France ? C’est la question à laquelle devront répondre ce dimanche les électeurs de la Nouvelle-Calédonie, à l’occasion d’un référendum d’autodétermination, le deuxième en deux ans. Le 4 novembre 2018, un premier scrutin avait débouché sur la victoire des pro-Français avec 56,7% des voix. Pourquoi alors un second référendum ? Car cette possibilité a été inscrite dans l’accord de Nouméa, signé en 1998 entre l’Etat, les indépendantistes et les loyalistes, instaurant dans le territoire un processus de décolonisation progressive sur vingt ans. Le texte prévoit qu’un troisième référendum puisse être organisé d’ici à 2022 si le « non » l’emporte de nouveau et si un tiers des membres du Congrès de cet archipel du Pacifique le demande. n B. GUAY/AFP
CNEWS.FR MONDE N°2559 VENDREDI 2 OCTOBRE 2020 9 NAVALNY/INSTAGRAM/AP/SIPA En bref CORONAVIRUS  : UN AUTRE VACCIN RUSSE A RÉUSSI LES PREMIERS ESSAIS Les premiers essais cliniques d’un deuxième vaccin russe contre le coronavirus se sont montrés con - cluants, a annoncé hier le centre de recherche qui le développe. 10 000 doses devraient être produites dès novembre. En août, Moscou a déjà annoncé avoir approuvé le premier vaccin au monde. FRONTIÈRES  : UN ACCORD « HISTORIQUE » ENTRE LE LIBAN ET ISRAËL Le Liban et Israël ont annoncé hier des pourparlers sous la médiation de l’ONU sur leurs frontières maritimes et terrestres disputées, un accord « historique » entre ces deux pays techniquement en guerre, selon Washington. L’accord « est le résultat de près de trois ans d’efforts diplomatiques intenses », a déclaré le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo. EXTRADITION D’ASSANGE  : UNE DÉCISION ATTENDUE LE 4 JANVIER 2021 La justice britannique rendra le 4 janvier sa décision sur la demande d’extradition de Julian Assange, a-t-on appris hier. Ce dernier est réclamé par les Etats-Unis qui veulent le juger pour la diffusion de centaines de milliers de documents confidentiels. WASHINGTON A RAPATRIÉ TOUS LES JIHADISTES AMÉRICAINS DE DAESH Les Etats-Unis ont rapatrié tous les jihadistes américains poursuivis pour leur soutien à Daesh et détenus en Syrie et en Irak, a annoncé hier le ministère américain de la Justice, appelant les pays étrangers à faire de même. Au total, 27 ressortissants américains ont été transférés de lieux de détention. S. VANSET/SOLENT/NEWS/SIPA LE DÉMOCRATE A ENREGISTRÉ UN RECORD DE DONS DU SOUTIEN POUR BIDEN Un débat unanimement critiqué qui n’arrête pas les donateurs. En plein affrontement chaotique avec Donald Trump, Joe Biden a tout simplement battu un record de dons. En effet, mercredi, entre 22h et 23h heure locale, l’équipe du démocrate a recensé 3,8 millions de dollars de dons. Jamais une campagne n’avait récolté autant d’argent sur cette période de temps. Cette nouvelle devrait relancer la campagne de Joe Biden sur une note positive. Il faut dire que son débat face à Trump a été décrit comme « le pire de l’histoire » par une partie de la presse. Mais surtout, cet argent va lui permettre d’investir en publicité dans les Etats les plus importants. Ainsi, juste après le débat, Joe Biden s’est lancé dans plusieurs événements de campagne, que ce soit dans l’Ohio ou en Pennsylvanie. Deux Etats indécis qui pourraient s’avérer décisifs pour le sort de l’élection en novembre prochain. n 40% DES ESPÈCES MENACÉES D’EXTINCTION DES PLANTES EN DANGER Plusieurs facteurs seraient en cause. La biodiversité en danger. Selon une étude internationale publiée mercredi, 40% des espèces de plantes sont menacées d’extinction. Ainsi, pas moins de 140 000 espèces sont en danger, selon les Jardins botaniques royaux de Kew (Royaume-Uni). L’agriculture constitue la principale cause d’extinction des plantes. Parmi les autres facteurs figurent, entre autres, la surexploitation des L’adversaire du président Donald Trump a récolté 3,8 millions de dollars. ressources biologiques, la construction de complexes résidentiels et commerciaux, les espèces invasives, la pollution. « C’est une représentation très inquiétante du risque et du besoin urgent d’agir », alerte le directeur des sciences des Jardins botaniques royaux de Kew, le professeur Alexandre Antonelli, cité par la BBC. « Nous perdons la course contre le temps parce que le rythme de disparition des espèces est plus rapide que celui de leur découverte », ajoute-til. La sauvegarde de la biodiversité est plus que jamais vitale selon cette étude. Après que l’ONU a récemment annoncé qu’aucun des 20 objectifs de protection de la nature, sur lesquels s’étaient engagés 190 pays en 2010, n’avait été tenu, une soixantaine d’Etats ont signé lundi un texte promettant la mise en œuvre d’« actions immédiates » pour stopper les atteintes aux écosystèmes. n Poutine est derrière cet acte, je ne vois pas d’autres explications. […] Mon devoir est à présent de rester comme je suis, quelqu’un qui n’a pas peur. Alexeï Navalny, opposant russe, hier dans « Der Spiegel » à propos de son empoisonnement. HAUT-KARABAKH LA SITUATION S’AGGRAVE Arméniens et Azerbaïdjanais restaient sourds hier à de nouveaux appels à la trêve, continuant d’échanger des tirs et affirmant s’infliger des dégâts humains et matériels considérables au Nagorny Karabakh, territoire azerbaïdjanais séparatiste soutenu par Erevan. A Stepanakert, capitale de cette république, la situation était calme dans la matinée. Aucun camp ne semblait avoir gagné un avantage décisif sur l’autre mais « les combats se sont intensifiés dans la matinée », a assuré le porte-parole du ministère arménien de la Défense, affirmant que « l’ennemi a subi des pertes énormes ». Les forces azerbaïdjanaises ont émis des revendications similaires et assuré que les combattants séparatistes ont dû « se retirer de positions qu’ils tenaient sur toute la ligne de front ». n 15 000 RÉFUGIÉS maximum pourront être accueillis l’an prochain aux Etats-Unis, a annoncé hier Washington, contre 18 000 en 2020. Un chiffre historiquement bas. A. HARNIK/AP/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :