CNews n°2558 30 sep 2020
CNews n°2558 30 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2558 de 30 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : un reconfinement avant les fêtes ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 G. VAN DER HASSELT/AFP I. HARSIN/SIPA LE CASSE-TÊTE DES FERMETURES Des questions en suspens. A Paris et en petite couronne, les bars ont désor mais l’obligation de fermer à 22h au plus tard, d’après l’arrêté préfectoral destiné à endiguer la propagation du coronavirus. Les restaurants, quant à eux, peuvent rester ouverts pendant les horaires habituels. Mais le contenu de l’arrêté et les précisions qui ont suivi n’ont pas suffi à lever l’ambiguïté pour ceux qui exercent à la fois l’activité de bar et de restaurant. En effet, la préfecture de police déclare que « [ces] restaurants peuvent exercer l’activité de restauration uniquement, après 22h, c’est-à-dire qu’ils ne pourront plus servir d’alcool après 22h, sauf accompagné d’un repas ». Or, la notion de repas peut être diversement interprétée. Beaucoup d’établissements, notamment les bars à vins, proposent une légère restauration en accompagnement. Mais pour les représentants du secteur, tout est clair  : « Il n’y a pas d’ambiguïté. Tous ceux qui servent à manger pourront rester ouverts après 22h », explique à CNEWS Franck Trouet, porte-parole du GNI (Groupement national des indépendants de l’hôtellerie-restauration). Et de préciser  : « Nous comptons sur la bonne foi de chacun. Une « tapas » n’est pas un repas. Il en va de même pour les planches. Si elle est partagée par deux personnes parce qu’elle est copieuse, c’est ok. En revanche, une planche pour cinq personnes ce n’est pas un repas. » La police et au besoin les tribunaux devront déterminer si ces mesures sont bien respectées. Pour Franck Trouet, il ne peut y avoir de débordements. « On ira vers une fermeture générale », prévientil. Par ailleurs, tous les établissements restent soumis aux règles déjà en vigueur  : pas de consommation debout, pas de groupes de plus de dix personnes et au moins un mètre entre chaque table (sauf cloison). n GRAND PARIS N°2558 MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2020 CNEWS.FR Après le Grand Paris Express des transports, il faut désormais faire le Grand Paris du logement. Aujourd’hui, on construit peu, mal et cher. Nicolas Sarkozy, ex-président de la République, hier au sommet du Grand Paris. La liste des établissements visés par les nouvelles mesures est ambigüe. En bref PARIS  : LES CITOYENS BIENTÔT CONSULTÉS AU SUJET DE LA 5G Une « conférence citoyenne métropolitaine » sur le déploiement de la 5G sera organisée « dans les prochaines semaines » à Paris, a indiqué hier la mairie dans Les Echos. L’idée ne serait pas d’instaurer un moratoire contre cette technologie, mais « de définir des garde-fous sur les usages souhaitables ou non ». UN EXEMPLAIRE DU FUTUR « TAXI VOLANT » FRANCILIEN DÉVOILÉ Le nouveau modèle en taille réelle d’aéronef électrique à décollage et atterrissage vertical va être présenté cette après-midi à l’aérodrome de Pontoise-Cormeilles- en- Vexin (95), par l’entreprise Volo - copter. Les autorités régionales souhaitent créer une filière de « taxis volants » à l’horizon 2024. ÉLECTIONS RÉGIONALES  : AUDREY PULVAR SUR LA RAMPE DE LANCEMENT Plus de 200 personnes de gauche, dont le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, ont signé hier une tribune actant leur union au sein d’« Ile-de- France en commun », structure de campagne en vue des régionales. La liste devrait être menée par Audrey Pulvar, actuelle adjointe à l’agriculture à la mairie de Paris. LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI INDICE DE POLLUTION 36 100 BOÎTES À LIVRES en libre-service seront installées dès cette semaine dans les gares d’Ile-de-France, a annoncé hier la région. Une quinzaine avait été déployée en test. BARS ET RESTAURANTS FACE AU COVID TRANSPORTS L’INFO EN PLUS Egalement concernées par les mesures sanitaires, la buvette des députés de l’Assemblée nationale ferme désormais ses portes à 22h. UBER SE MET À LA MOTO Avis aux gens pressés, Uber lance son offre de taxis moto à partir d’aujourd’hui. Disponible sur l’application, ce nouveau service du géant américain sera proposé dans un périmètre comprenant Paris (75), Boulogne, Neuilly et La Défense (92), ainsi qu’entre Paris et les aéroports d’Orly (94) et Roissy-Charlesde-Gaulle (95). Une cinquantaine de chauffeurs professionnels ont été recrutés. Pour en profiter, il faut d’abord activer l’option gratuite Uber Rewards sur l’appli, avant de réserver un taxi moto L’offre est disponible dès ce matin.comme une course classique. Côté prix, Uber l’annonce  : « ce sera forcément un peu plus cher » qu’en voiture, par exemple entre 45 et 55 euros pour une course entre deux points à Paris. Des tarifs semblables à ceux des concurrents. A noter qu’un seul client, transportant un seul bagage, est autorisé sur la moto. Pour sa sécurité, il lui sera systématiquement distribué « un casque et des gants adaptés », ainsi qu’une charlotte et des sousgants « à usage unique ». n 0 25 50 75 >100 M. FOURMY/SIPA
SAVOIR SE RÉINVENTER. NOUVEAU DESIGN & NOUVELLES RECETTES NESCAFÉ- DOLCE GUSTO- COMPATIBLE Compatible avec le système Nescafé* Dolce Gusto*. *Cette marque est la propriété de tiers qui n’ont aucune relation avec Delica AG. NESCAFE- DOLCE GUSTO- COMPATIBLE THE BALANCED



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :