CNews n°2558 30 sep 2020
CNews n°2558 30 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2558 de 30 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : un reconfinement avant les fêtes ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 N°2558 MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2020 SPORTS CNEWS.FR M. BERTORELLO/AFP A. LANDIS/AP/SIPA Je ne suis pas certain d’en être capable un jour (de remporter le Tour de France,ndlr). [...] Je ne suis pas dans l’optique d’axer toute ma saison sur ça. Julian Alaphilippe, champion du monde français de cyclisme, hier dans « L’Equipe ». 5E PARTICIPATION au Dakar, prévu du 3 au 15 janvier en Arabie Saoudite, pour Sébastien Loeb, qui a connu son meilleur classement en 2017 avec une 2 e place. LE CAS DU BRÉSILIEN DOIT ÊTRE ÉTUDIÉ PAR LA COMMISSION DE DISCIPLINE NEYMAR SUSPENDU DIX MATCHS ? Neymar et le PSG ont de nouveau rendez-vous avec la commission de discipline. Et deux semaines après avoir écopé de deux matchs de suspension (plus avec sursis) pour un coup porté derrière la nuque d’Alvaro Gonzalez lors du Classique, le Brésilien risque, ce mercredi, une lourde sanction. Tout comme le défenseur marseillais. Provoqué par l’Espagnol, qu’il accuse de lui avoir proféré des insultes racistes, confirmés par des experts en lecture labiale, Neymar aurait répliqué avec des propos à caractère homophobe. Et à cela se seraient ajoutées des injures également racistes à l’encontre du Japonais Hiroki Sakaï. Alvaro aussi sous la menace Dans cette affaire, qui n’a cessé de prendre de l’ampleur depuis la fin de cette confrontation houleuse marquée par cinq expulsions, chaque club affirme avoir en sa possession des images prouvant leurs accusations. Neymar comme Alvaro, ainsi que les arbitres, devront s’expliquer et délivrer leur version des faits, en visioconférence, aux membres de la commission, qui seront chargés ensuite de prononcer les éventuelles sanc- tions. Et elles pourraient être particulièrement sévères. Le règlement disciplinaire de la FFF prévoit dix matchs de suspension pour des « propos, geste et/ou attitude visant une personne en raison notamment de son idéologie, sa race, son appartenance ethnique, sa confession, sa nationalité, son apparence, son orientation sexuelle, son sexe ou son handicap ». Si cette suspension venait à être confirmée, le PSG, déjà privé d’Angel Di Maria, suspendu quatre matchs pour son crachat sur Alvaro, et l’OM devront se passer de leurs joueurs en championnat jusqu’à fin décembre. n PORTÉE PAR SA STAR, LA FRANCHISE DE LOS ANGELES EST EN QUÊTE D’UN 17E TITRE NBA LA MISSION DE LEBRON JAMES AVEC LES LAKERS Le basketteur américain et ses coéquipiers sont opposés à Miami en finale. Le joueur du PSG est accusé d’avoir proféré des insultes homophobes et racistes lors du Classique contre l’OM. Pour entrer dans l’Histoire. LeBron James et les Los Angeles Lakers vont lancer la quête d’un premier titre depuis dix ans, cette nuit, contre le Miami Heat en finales NBA. Grands favoris après leur démonstration depuis le début des play-offs, les Lakers veulent s’offrir une 17 e bague, en hommage à la légende Kobe Bryant, décédé tragiquement en janvier dernier lors d’un accident d’hélicoptère. Dans la bulle de Disney World à Orlando (Floride), pandémie de Covid-19 oblige, les hommes de Frank Vogel n’auront pas la tâche aisée face à une formation du Heat impressionnante. Avec Jimmy Butler, qui réalise la meilleure saison de sa carrière, le Heat a écarté Milwaukee et Boston. Mais, en face, il y aura LeBron James. L’homme qui a fait de cette édition 2020 une affaire personnelle. Pointée du doigt pour son départ en Californie, en « préretraite » pour certains, la star de la NBA (35 ans) qui disputera sa 10 e finale, rêve d’être sacré champion avec une troisième équipe différente. Après Miami (2012, 2013) et Cleveland (2016), l’enfant d’Akron (Ohio) veut triompher avec les légendaires Lakers. Une franchise californienne qui était endormie avant son arrivée et qu’il a su réveiller. « La clé si on veut gagner, c’est qu’il va falloir passer par-dessus LeBron James », a confié Butler. Pas une mince affaire. n J.E.E./SIPA
CNEWS.FR CINÉMA N°2558 MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2020 LES FILMS DU WORSO D. L LEAL-OLIVAS/AFP VINCENT LINDON FAIT FACE À FRANÇOIS DAMIENS DANS « MON COUSIN » LES DEUX NE FONT PAS LA PAIRE Le premier est taiseux. Le second, lunaire. A la tête d’une entreprise familiale de spiritueux, Pierre (Vincent Lindon), qui est toujours dans le contrôle, est en passe de signer un gros contrat. Pour finaliser la transaction, il doit obtenir la signature de son cousin Adrien (François Damiens), psychologiquement instable, qui détient 50% des parts de la société. Mais ce dernier prend un malin plaisir à retarder les opérations, laissant Pierre au bord de la crise de nerfs. Avec un réalisateur singulier comme Jan Kounen (Dobermann, 99 francs), qui s’essaie à la comédie pour la première fois, et ce duo d’acteurs confirmés, on espérait un buddy movie décapant plein de trouvailles scénaristiques. Mais s’il reste de bonne facture avec l’apparition furtive de Gaspar Noé, Albert Dupontel et Jan Kounen luimême, ce divertissement n’échappe pas aux poncifs du genre avec une trame narrative cousue de fil blanc. n Mon cousin, de Jan Kounen (1h44). UN DRAME EN BOSNIE PORTÉ PAR ADÈLE HAENEL EN ROUTE VERS L’INCONNU L’histoire flirte avec le fantastique. Qu’elles soient anecdotiques ou furtives, il y a des rencontres qui bouleversent une vie. Le jeune Joachim peut en témoigner. Au détour d’une rue, il se souvient avoir croisé un inconnu qui l’a confondu avec Zoran, un soldat mort en Bosnie le jour de sa naissance. Le doute s’installe  : Joachim serait-il la réincarna- La comédie joue sur le ressort bien connu de l’opposition entre un personnage en contrôle et l’autre très instable. tion de cet homme décédé le 21 août 1983 ? En quête de réponses, il décide de partir à Sarajevo avec ses amies Alice et Virginie pour tourner un film à la manière d’un faux documentaire. Une fois sur place, le trio découvre une ville au lourd héritage. Les stigmates de la guerre des Balkans sont encore visibles, et les fantômes se mêlent aux vivants. La vérité ne se trouvera peut-être pas là où les protagonistes la cherchent. Présenté à la Semaine de la critique au Festival de Cannes en 2019, Les héros ne meurent jamais aborde surtout la peur de la mort de manière drôle, subtile, originale, surfant entre fantastique et profond réalisme. Adèle Haenel crève l’écran au côté de Jonathan Couzinié, la révélation de ce film. n Les héros ne meurent jamais, d’Aude-Léa Rapin (1h25). À voir aussi KAJILLIONAIRE Theresa et Robert ont fait de leur fille Old Dolio une parfaite arnaqueuse. Mais la donne va changer avec l’arrivée de l’ingénue Mélanie au sein du trio. Avec Evan Rachel Wood (Westworld). De Miranda July (1h45). JOSEP Ce film d’animation retrace l’histoire vraie du dessinateur espagnol Josep Bartoli qui a fui le régime franquiste pour la France en 1939. D’Aurel (1h14). Le Covid nous a frappés durement. Nous tournons le reste des prises de vues réelles d’« Avatar 3 », il nous reste environ 10%. « Avatar 2 » est tourné à 100%. James Cameron, à propos d’« Avatar », sur la chaîne YouTube de son ami Arnold Schwarzenegger. DR DR DOCUMENTAIRE TROUBLANTE LADY DAY « J’ai toujours voulu chanter com - me Louis Armstrong jouait. » Sa voix, la star de jazz américaine Billie Holiday, célèbre pour son tube Summertime, l’utilisait aussi pour lutter contre le racisme. Pour son documentaire sur Lady Day, le réalisateur James Erskine a pu s’appuyer sur les 200 heures d’interviews menées par Linda Lipnack Kuehl. Dans les années 1960, cette journaliste qui travaillait sur la biographie de l’artiste, avait rencontré ses amis musiciens, ses amants et les agents du FBI à l’origine de son arrestation pour possession de stupéfiants. En résulte le portrait d’une femme talentueuse, engagée, mais dépendante à la drogue et l’alcool, morte en 1959, à 44 ans, d’une cirrhose. n Billie, de James Erskine (1h32). 400 PHOTOS extraites de huit films d’animation du studio Ghibli, dont « Le voyage de Chihiro », sont disponibles gratuitement sur le site de l’institution japonaise. 17 2020 ESKWAD PATHE FILMS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :