CNews n°2558 30 sep 2020
CNews n°2558 30 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2558 de 30 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 14,7 Mo

  • Dans ce numéro : un reconfinement avant les fêtes ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 FRANCE J. WITT/SIPA J. PICARD/SIPA N°2558 MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2020 CNEWS.FR LA REFONTE DE L’ASSURANCE CHÔMAGE SE HEURTE À LA CRISE ACTUELLE UNE RÉFORME EN NÉGOCIATION Elle est de retour. Après avoir été reportée en juillet dernier au 1er janvier 2021 en raison de la pandémie de coronavirus, la réforme de l’assurance chômage sera au centre, aujourd’hui, d’une réunion de concertation entre le gouvernement et les partenaires sociaux. Le ministère du Travail a promis de présenter « des pistes » pour l’adapter à la crise sanitaire. Mi-juillet, Jean Castex avait donné des gages aux syndicats en acceptant le report de cette réforme controversée. Ce report concernait quasiment toutes les mesures prévues par la réforme, y compris celles déjà appliquées depuis le 1er novembre 2019, sur les nouvelles règles d’indemnisation. Reste que la concertation qui démarre aujourd’hui promet d’être tendue, entre un gouvernement qui veut mettre en œuvre cette réforme et des syndicats qui en demandent l’abandon pur et simple (la CGT et FO) ou bien une totale remise à plat (la CFDT). Deux points devraient être sujets à débats. D’une part, le mode Damien Abad, patron des députés Les Républicains, hier. Il y a une grande nervosité sociale dans le pays, une grande inquiétude. Je suis très inquiet de voir que matin, midi et soir, on oppose les Français entre eux. LES SPECTACLES D’ANIMAUX SAUVAGES EN DÉBAT DES CIRQUES À RÉINVENTER Le but est de protéger les espèces. Une décision phare. Ce mardi, Barbara Pompili a annoncé plusieurs mesures prises par le gouvernement concernant le bien-être animal. « Un tournant majeur pour les animaux sauvages dans notre société », selon les mots de la ministre de la Transition écologique. La mesure la plus marquante  : la fin des spectacles d’animaux sau- de calcul de l’indemnité chômage. Le gouvernement veut le réformer car il peut être actuellement plus favorable aux personnes alternant contrats courts et inactivité qu’à celles travaillant en continu. Mais la méthode de calcul imaginée par l’exécutif est contestée par les syndicats. Autre mesure phare de la réforme, le bonus-malus, destiné à inciter les entreprises de certains secteurs à moins recourir à des contrats courts, rencontre de son côté l’opposition du Medef. Le syndicat des patrons veut profiter de la crise économique provoquée par le Covid-19 pour asseoir sa demande d’abandon de ce dispositif. n L’INFO EN PLUS 394 plans de sauvegarde de l’emploi (ou plans sociaux) ont été recensés depuis mars, contre 249 sur la même période l’an dernier. vages dans les cirques, en se fondant sur « l’incompatibilité des espèces concernées à vivre dans ces conditions itinérantes ». Une interdiction qui se veut progressive, pour accompagner les professionnels du secteur vers une reconversion professionnelle. « Nous allons soutenir la reconversion des cirques traditionnels vers d’autres spectacles, sans animaux issus d’espèces sauvages, comme certains l’ont déjà fait », a assuré Barbara Pompili. Cette annonce a évidemment fait réagir les circassiens. William Kerwich, président du syndicat des capacitaires d’animaux de cirque et de spectacle s’est déclaré « choqué ». « On ne va plus pouvoir travailler », a-t-il assuré. Le gouvernement a toutefois annoncé la mise en place d’une enveloppe de 8 millions d’euros pour financer la reconversion des cirques ambulants. n L’application du texte a été reportée au 1er janvier 2021 à cause du Covid. En bref UNE FEMME ENCEINTE MEURT MALGRÉ PLUSIEURS APPELS AU SAMU Une enquête a été ouverte après le décès dimanche d’une femme enceinte, après 3 appels au Samu, a annoncé hier le parquet de La Rochelle. La victime a été « prise de nausées et de douleurs », samedi, puis de malaises au cours de la nuit. LES TÉLÉCONSULTATIONS REMBOURSÉES À 100% JUSQU’À FIN 2022 En vigueur depuis mars, la « prise en charge intégrale » des téléconsultations par l’assurance maladie sera prolongée « pendant deux ans », a-t-on appris hier. Plus d’un million d’actes de ce type ont été enregistrés début avril. 800 MIGRANTS ont été évacués hier d’un campement à Calais. La plus importante opération de ce type depuis l’évacuation de la « Jungle » en 2016. ATTAQUE À LA HACHE L’ASSAILLANT A 25 ANS L’enquête avance. Le jeune homme accusé d’avoir grièvement blessé au hachoir deux personnes vendredi à Paris en pensant s’en prendre à l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, a reconnu avoir menti sur son identité et son âge. Alors qu’il devait être présenté hier à un juge d’instruction pour être mis en examen, il a reconnu se nommer Zaheer Hassan Mahmoud, et être âgé de 25 ans, a fait savoir le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard. Ce dernier a confirmé que l’homme d’origine pakistanaise, en s’attaquant à deux membres de l’agence Premières Lignes, visait bien la publication satirique. L’assaillant présumé, qui déclarait initialement s’appeler Hassan Ali (18 ans), a été confronté à une photo d’un passeport pakistanais retrouvée dans son téléphone. n R. MEIGNEUX/SIPA
CNEWS.FR FRANCE N°2558 MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2020 11 DU NOUVEAU POUR LA RÉNOVATION THERMIQUE DES TRAVAUX FINANCÉS On en sait plus sur le nouveau dispositif d’aide à la rénovation thermique des logements qui doit entrer en vigueur à partir du 1er janvier prochain. Le gouvernement vient de préciser les contours de MaPrimeRénov'prévue dans le plan de relance. Les particuliers pourront en faire la demande dès janvier, mais elle pourra concerner des devis signés dès demain. Bien entendu, ce nouveau dispositif est conditionné à des travaux qui doivent réduire la consommation d’énergie  : isolation, EN mode de chauffage, ventilation, etc. LES COPROPRIÉTAIRES Plafonné à 22 000 euros, il se distingue du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) par la rapidité du versement. SONT MOINS SATISFAITS DE LEUR SYNDIC Les syndics ont de moins en moins la cote auprès de leurs copropriétaires, d’après un sondage Ifop Un simulateur bientôt disponible MaPrimeRénov’sera par ailleurs accessible sans plafond de ressources, avec Le dispositif MaPrimeRénov’sera accessible sans plafond de ressources. pour Belleman. Seuls 66% se déclarent satisfaits, soit une baisse de neuf points par rapport à un toutefois plusieurs niveaux de prise en charge. « Pour les foyers les plus modestes, l’aide peut aller jusqu’à 90% du devis, puis elle descend à 75%, 60% et à 40% pour les ménages les gement, Emmanuelle Wargon, dans une interview au Journal du dimanche. Les bailleurs et les copropriétés sont également éligibles à cette aide. Un simulateur doit être mis en ligne dès la montant de sa prime. Elle est cumulable avec les Certificats d’économie d’énergie (CEE) ou encore l’éco-prêt à taux zéro. Le gouvernement a prévu une enveloppe de 2 milliards d’euros sondage similaire datant de 2010. Le manque de disponibilité et de réactivité sont pointés du doigt. Ils sont 36% à vouloir changer de syndic, d’après l’enquête. plus aisés », a précisé la ministre du Lo- semaine prochaine pour connaître le pour financer ce dispositif. n VOTRE NOUVEAU LIEU DE VIE À COLOMBES Future ligne TI de tramway à proximité (2024) Rendez-vous en espace de vente 133 BOULEVARD DE VALMY 01 42 24 00 00 pichet.fr r Appartements TT "°I du studio au 5 pièces 4Wr. I g En bref LA PRISON DE COMPIÈGNE VENDUE AUX ENCHÈRES L’ancienne maison d’arrêt de Compiègne (Oise), mise aux enchères cinq ans après sa fermeture, a soulevé de nombreuses offres pour un montant maximum de 1,53 million d’euros. En revanche, ce n’est pas au plus offrant que reviendra forcément ce bien singulier. L’Etat doit faire son choix en fonction des projets de réhabilitation présentés. iidi-Age=i1 LOI, 07 TAUX. TVA PINEL 0% 5,5% ÉLIGIBLE'. paix kEueirsl›./pICHM -1-'Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales. nistacsilif en faveur de l'irwestissernent béate, risant l'acquisition en vue de sa location d'un logement neuf ittre danscertaines zones géographiques Friadurtimrfirnper variant del2 à 21% selon la du rée de Irengagernent de Ion-arion Dispoieir scumba conditionsdemssounce5 du locataire or de plafonnement dos Lyerl. CG I. Art 139 no...vides. Tout imeoisoornent préSonte don risques pelai'dos couchions on agence ou sur pichecfr. Valable pour tous Ics Pers à Taux Zéro émis à partir dut.'janvier 2016 par un phmooccédanr pour racwisiticn de sa residence principale neuve ». Souscondition de plebnds de ressoéces tonrticuit candidat a l'acquisition de sa résidence principale située clansurga zone taisant l'objet d'une convention de rénovation urbaine. Une TV% au taus narval de 20% sera epplicaUle à déFaye de satisfaire à rensernble icliconclitions précédemment citées, avec au0 mentation corrélative du pria de sente TTC F. DURAND/SIPA frIt ILL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :