CNews n°2556 23 sep 2020
CNews n°2556 23 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2556 de 23 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : une immigration plus solidaire entre les états en Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 MONDE EUROPA/NEWSWIRE/AP/SIPA J. NACKSTRAND/AFP N°2556 MERCREDI 23 SEPTEMBRE 2020 CNEWS.FR RÉPUBLICAINS ET DÉMOCRATES OPPOSÉS SUR LA NOMINATION D’UN JUGE BATAILLE POUR LA COUR SUPRÊME Guerre totale. Dans un climat explosif, la nomination à la Cour suprême pour remplacer Ruth Bader Ginsburg augmente les tensions autour de la présidentielle américaine. En effet, les républicains veulent se presser de nommer un nouveau juge avant l’élection, quand les démocrates exigent d’attendre le résultat du scrutin du 3 novembre. Donald Trump a d’ailleurs annoncé, hier, que son candidat sera dévoilé samedi prochain, soit 24 heures après l’enterrement de Ruth Bader Ginsburg. Deux femmes sont pour le moment favorites dans la course  : Amy Coney Barrett et Barbara Lagoa. La plus haute institution juridique du pays ne compte plus que huit juges, après le décès de celle qui était surnommée « RBG ». Parmi les restants, qui sont nommés à vie par le président après validation du Sénat, cinq sont conservateurs contre trois libéraux. Lorsque Ginsburg était en vie, les décisions de la Cour suprême ne tombaient pas toujours du côté conservateur, car John Roberts, le 1 I Antonio Guterres, chef de l’ONU, hier en ouvrant l’assemblée générale annuelle de l’organisation. LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS Notre monde ne supportera pas un avenir dans lequel les deux plus grandes économies diviseraient la planète de part et d’autre d’une grande fracture. LES SUÉDOIS IMMUNISÉS ? Le pays a échappé au confinement. Tandis que la seconde vague du coronavirus commence à submerger le monde, la Suède semble résister mieux que les autres pays. Lors des deux dernières semai nes, pour 100 000 personnes, le pays scandinave a compté 28 contaminations contre 186 pour la France, 300 pour l’Espagne ou 65 pour la Suisse. Des statistiques que des ex- juge en chef, a parfois voté avec le camp libéral. Cependant, si Donald Trump et les républicains réussissaient à imposer leur candidat avant le 3 novembre, l’équilibre serait rompu avec six conservateurs sur neuf membres. Et une telle chose n’est pas anecdotique, car la Cour suprême tranche sur les questions légales les plus importantes du pays, et ses décisions doivent s’appliquer au niveau fédéral. Les démocrates s’inquiètent qu’avec autant de juges conservateurs, il ne soit plus possible de mettre en avant une politique progressive dans le pays, voire que des retours en arrière soient mis en place sur certains sujets. n L’INFO EN PLUS Président de la Cour suprême de 1921 à 1930, William Howard Taft est le seul président (de 1909 à 1913) à avoir intégré l’institution. perts, comme le Danois Kim Sneppen, lient à « une certaine immunité collective » obtenue par les Suédois contre le Covid-19. « Cette immunité, ajoutée aux gestes barrières, suffit pour garder la maladie sous contrôle. L’épidémie pourrait avoir été endiguée », estime-t-il. L’épidémiologiste suédois Jonas Ludvigsson, qui a mené une étude sur la stratégie de son pays durant les huit premiers mois de l’épidémie, rappelle que si les décisions prises ont été les bonnes sur le long terme, « l’immunité collective n’a en tout cas jamais été un objectif pour les autorités ». En n’imposant pas de règles strictes à sa population, la Suède y serait parvenue sans le vouloir. Une finalité qui s’est néanmoins payée au prix fort. Avec plus de 5 800 décès, la Suède est l’un des pays les plus meurtris au monde par le Covid-19 par rapport à son nombre d’habitants. n 111111111FAI me. (liIIIiiJi,IIJI ! ! 1 V ers'eumalé_'e1111111110,11111bliele 4, 7flis k. La favorite de Donald Trump serait la conservatrice Amy Coney Barrett. En bref MADDIE  : UNE ENQUÊTE POUR VIOL CONTRE LE PRINCIPAL SUSPECT La justice allemande a ouvert hier une nouvelle enquête contre le principal suspect dans la disparition en 2007 de la Britannique Maddie McCann. Elle concerne le viol d’une jeune Irlandaise, en 2004, qui a reconnu son agresseur. ESPAGNE  : LA SNCF VA LANCER UN TGV LOW COST LE 15 MARS 2021 La SNCF a annoncé hier le lancement le 15 mars 2021 de ses opérations sur le marché espagnol, avec son service low cost Ouigo. Il commencera par cinq allers-retours quotidiens sur la liaison Madrid- Saragosse-Tarragone-Barcelone. 181 TONNES de cocaïne ont été saisies en Europe en 2018, selon le rapport de l’Observatoire des drogues et des toxicomanies rendu hier. Un record. MORTS D’ÉLÉPHANTS UNE TERRIBLE BACTÉRIE Des animaux décimés. Plus de 300 éléphants sont morts ces derniers mois dans le nord du Botswana. Des décès « causée par un empoisonnement dû à une cyanobactérie qui se développait dans des points d’eau », a expliqué lundi Mmadi Reuben, vétérinaire au minis - tère de la faune sauvage et des parcs nationaux. Durant le mois de juin, le phénomène avait cessé. Une période qui coïncide avec l’assèchement des points d’eau. Des analyses de sang ont confirmé qu’une cyanobactérie produisant des neurotoxines était responsable de ce désastre. Les recherches sur la bactérie se poursuivent, a précisé le gouvernement. Enclavé entre la Zambie, la Namibie et l’Afrique du Sud, le Botswana abrite 130 000 éléphants en liberté, soit un tiers de la population africaine. n S. LOEB/AFP
CNEWS.FR SPORTS N°2556 MERCREDI 23 SEPTEMBRE 2020 J.E.E./SIPA LE SERBE SE PRÉSENTERA COMME LE GRAND FAVORI À ROLAND-GARROS DJOKOVIC A PRIS RENDEZ-VOUS Sa disqualification à l’US Open est de l’histoire ancienne. Rangée au rayon des mauvais souvenirs. A Rome, Novak Djokovic s’est réaffirmé, s’il en avait besoin, comme l’empereur du circuit et le grand favori de Roland-Garros, qui commence dimanche. Dans la capitale italienne, le numéro 1 mondial a ajouté un 36 e Masters 1000 à son palmarès pour détenir seul le record de sacres dans cette catégorie de tournoi devant Rafael Nadal. Il en a aussi profité pour étendre son invincibilité en 2020 (sans sa disqualification), lui qui avait déjà remporté EN l’Open d’Australie, le tournoi de Dubaï et le Masters 1000 de Cincinnati.C. SAIDI/SIPA Des conditions de jeu favorables ? Le tout au cours d’une saison tourmentée avec la pandémie de coronavirus et marquée par les polémiques nées de l’organisation de l’Adria Tour, qui avaient précédé sa disqualification à Flushing Meadows. Sans que cela ne semble l’affecter, le Serbe reprenant à chaque fois le chemin des courts comme si de rien n’était. Difficile dans ces conditions de ne pas l’imaginer soulever la Coupe des Mousquetaires, quatre ans après son Tony Yoka, boxeur français professionnel, hier. unique titre à Paris. Même si tout n’a pas été parfait sur la terre battue romaine. « Je ne pense pas avoir joué mon meilleur tennis, a-t-il confié. J’en ai encore sous le pied et j’espère être capable Si j’ai une opportunité, je fonce. Je n’esquiverai personne. Je suis prêt à boxer tout le monde. J’aimerais bien avoir une chance mondiale en 2021. d’élever mon niveau à Roland-Garros. Ce sera nécessaire si je veux aller loin. » Et surtout barrer la route de Nadal qu’il considère comme le favori au regard de ses 12 titres sur l’ocre parisien. Sauf qu’avec le report du tournoi à l’automne, les conditions de jeu ne devraient pas avantager l’Espagnol. Au contraire de Djokovic, qui, en plus de ses adversaires, a appris à maîtriser les éléments. n L’ARGENTIN EST SOUPÇONNÉ D’AVOIR CRACHÉ SUR ALVARO LORS DU CLASSIQUE UNE LOURDE SANCTION POUR ANGEL DI MARIA ? Le joueur du PSG encourt jusqu’à six matchs de suspension pour son geste. Le numéro 1 mondial visera un deuxième sacre sur la terre battue du tournoi parisien, qui commence dimanche. Le Classique entre le PSG et l’OM est de retour devant la commission de discipline de la LFP. Après les différentes suspensions infligées la semaine passée, l’instance doit examiner, aujourd’hui, le cas d’Angel Di Maria, soupçonné d’avoir craché en direction d’Alvaro Gonzalez. Le geste de l’Argentin avait échappé à l’arbitre. Mais il a été capté par les caméras et les images montrent l’ancien Madrilène tourner sa tête vers le défenseur marseillais avant de cracher. Ces dernières devraient être utilisées par les membres de la commission, qui ont décidé de convoquer le joueur. « La décision sera rendue après avoir entendu le joueur et le club », a indiqué la LFP. Et le Parisien, qui sortait de quatorzaine après avoir été testé positif au Covid-19, encourt une lourde peine. Le règlement disciplinaire de la Fédération (FFF), qui sert de référence, prévoit jusqu’à six matchs de suspension. S’il écopait de cette sanction, Di Maria ne pourrait faire son retour sur les terrains de Ligue 1 que fin novembre. Une fois cette affaire réglée, la commission n’en aura pas fini avec cette rencontre. Elle devra juger, dans une ou deux semaines, les éventuelles insultes racistes d’Alvaro Gonzalez envers Neymar et les supposés propos homophobes du Brésilien contre l’Espagnol, tout comme les prétendues insultes racistes tenues envers Hiroki Sakai. n 28 MOIS de prison ont été requis hier contre Nasser Al-Khelaïfi, président de beIN Media et du PSG, par le parquet suisse dans un procès de droits télévisés.C. BRUNSKILL/AFP 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :