CNews n°2552 9 sep 2020
CNews n°2552 9 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2552 de 9 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 17,6 Mo

  • Dans ce numéro : épidémie de covid-19, la deuxième vague ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2552 MERCREDI 9 SEPTEMBRE 2020 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Olivier Benkemoun LE MÉDECIN ARTISTE Des œuvres d’art en 3D fascinantes, qui sont exposées au Grand Palais. Rodolphe Gombergh est un drôle de radiologue. Avec ses super-machines, il scanne tout. Sa passion  : les photos intimes d’objets, qu’il transforme en œuvres d’art 3D. Ses dernières créations sont des voyages à l’intérieur d’une rose, d’un bouddha du musée Guimet ou d’une pomme. Le résultat offre des paysages inédits, faits d’entrelacements de réseaux aux couleurs saturées. Mais l’artiste reste médecin. La technologie d’imagerie animée qu’il a inventée a permis de mieux comprendre les effets du coronavirus sur ses poumons lorsqu’il a été atteint. Regarder ses images est fascinant. Elles sont exposées jus - qu’à dimanche au Grand Palais (stand Opéra Galerie), où se tient Art Paris. Enfin une grande foire qui redémarre, avec 112 galeries et une jauge de 3 000 personnes au même instant. Mais en ces temps de Covid, il faut saluer l’exploit d’Art Paris de faire, d’une certaine manière, de la résistance. Olivier Benkemoun, à retrouver du lundi au vendredi, à 7h45, dans La matinale de CNEWS. À RETROUVER SUR.FR LES CONFIDENCES INTIMES DE MICHELLE OBAMA Dans un podcast, l’ex-première dame américaine a confié avoir déjà eu envie de jeter Barack Obama « par la fenêtre ». POURQUOI A-T-ON PARFOIS LE VERTIGE EN HAUTEUR ? Sueurs froides, impression d’être attiré par le vide, accélération du rythme cardiaque… Le vertige lié à la hauteur peut être extrêmement gênant pour certaines personnes. Ce phénomène découle d’une contradiction entre nos sens. L’organe de perception des mouvements du corps dans l’espace, nommé « système vestibulaire », est situé dans l’oreille interne. Dans une situation normale de la vie quotidienne, ce dernier perçoit un mouvement qui est également confirmé par la vision. Mais lorsqu’on est posté en hauteur (sur un escabeau ou une falaise, par exemple), les yeux envoient l’information du vide, L’IMAGE tandis que l’oreille interne continue à percevoir la stabilité de nos pieds et de notre corps. Le cerveau ne parvient alors pas à gérer cette discordance inhabituelle et rompt l’équilibre. Ce qui peut engendrer la sensation vertigineuse et la nausée. CHAT PERCHÉ Baptisée « Hello Kitty Show Box », une salle de spectacle – dotée d’un café-restaurant – a ouvert ses portes sur l’île japonaise d’Awaji, sur le thème du personnage Hello Kitty. Créée en 1974 par la styliste Yuko Shimizu, cette petite figurine en forme de chat a connu un succès grandissant depuis, à tel point que des lieux lui sont désormais entièrement dédiés. UNE MATERNITÉ SUISSE JUGÉE TROP BRUYANTE En Suisse, un homme a gagné un procès contre une maternité, après s’être plaint du bruit des femmes qui accouchent. H. DINH/AP/SIPA D. PALLAGES/AFP SHUTTERSTOCK/SIPA A. CIESIELSKY/CATERS/SIPA T. HARADA/AP/SIPA A 11 ANS, IL CONDUIT POUR SA GRAND-MÈRE Un futur pilote de course ? Le jeune PJ Brewer-Laye, un Américain de 11 ans, a récemment aidé sa grand-mère mal en point en prenant le volant de sa voiture. Les deux faisaient une balade à pied lorsque la femme, en manque de sucre, a été prise d’un malaise. Le garçon a alors foncé pour faire les 2 kilomètres qui le séparaient du domicile de sa grand-mère. « Je m’appuyais contre un panneau, et lorsque j’ai tourné la tête à droite, j’ai aperçu ma voiture, ma Mercedes, venir vers moi », a témoigné Angela. PJ avait en effet eu l’idée d’aller chercher le véhicule de ses grands-parents, qu’il gare occasionnellement dans l’allée ou le garage. Le garçon a ainsi pu reconduire son aïeule à sa maison, où il lui a vite donné les remèdes nécessaires à son rétablissement. C’EST ARRIVÉ... UN 9 SEPTEMBRE La Corée du Nord est proclamée (1948). Un mois après le Sud, la partie nord de la péninsule, contrôlée par les Soviétiques, déclare son indépendance. Kim Il-sung, grand-père de Kim Jong-un, prend alors la tête de la République populaire démocratique de Corée. Le commandant Massoud est assassiné (2001). Le « Lion du Pandjchir », chef de l’armée islamique et figure de la résistance afghane contre les Russes puis les talibans, est tué lors d’un attentat-suicide d’al-Qaida. UNE IA SÉLECTIONNE LE FUTUR JAMES BOND Selon un algorithme, Henry Cavill serait le meilleur acteur pour remplacer Daniel Craig, avec 92,3% de compatibilité. CAPTURE VIDÉO 11ALIVE.COM
GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2552 MERCREDI 9 SEPTEMBRE 2020 7 J. SAGET/AFP L’AUGMENTATION DES CAS DE CORONAVIRUS SE CONFIRME EN FRANCE DEUXIÈME VAGUE EN VUE ? Une vingtaine de départements sont passés au-dessus du seuil d’alerte, de 50 contaminés pour 100 000 habitants. Les signaux d’un regain de l’épidémie de Covid-19 se multiplient et inquiètent, mais il est encore possible de réagir. La sonnette d’alarme est tirée. Le pays est confronté à une hausse « préoccupante » du nombre de cas de coronavirus, a indiqué, dimanche, l’agence nationale Santé publique France. Les hospitalisations de patients progressent en effet fortement et plusieurs hôpitaux font face à une hausse des admissions en réanimation, faisant craindre un rebond généralisé de l’épidémie. Le virus « circule de plus en plus rapidement », a ainsi expliqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, hier, sur France Inter. Mais la France, a-t-il assuré, peut « éviter » une deuxième vague. A condition de jouer collectivement. Des voyants au rouge Preuve que la situation empire, les signaux d’alerte épidémiques s’allument les uns après les autres. Alors qu’hier, on recensait une trentaine de départements classés rouge où la circulation du virus est considérée comme forte, une vingtaine de territoires sont désormais audessus du seuil d’alerte – soit 50 cas de coronavirus ou plus pour 100 000 habitants. Dans le même temps, le taux de positivité (soit la part des cas positifs sur l’ensemble des personnes testées sur sept jours) a, au global, continué d’augmenter pour atteindre 4,9% dimanche dernier, contre 4,3% en milieu de semaine précédente. Une hausse qui peut, certes, s’expliquer par l’augmentation du nombre de tests pratiqués, mais pas seulement, car les admissions en réanimation repartent elles aussi à la hausse. Les Bouches-du-Rhône sont à cet égard au centre de toutes les attentions alors que, dimanche, 67 malades se trouvaient en « réa », contre 30 une semaine plus tôt. Avec plus de 190 cas de coronavirus pour 100 000 habitants, le département méridional connaît également la plus forte incidence de tout le pays. Mais la Gironde, classée rouge après avoir été épargnée par la première vague, a elle aussi vu son nombre de cas doubler en une semaine pour atteindre 125 cas pour 100 000 habitants, soit un niveau proche de celui de Paris (151). Autre signe préoccupant, six jours à peine après la rentrée, le ministère de l’Education nationale recensait déjà 28 écoles et 262 classes fermées à cause du Covid. Des cas venant s’ajouter aux 560 foyers épidémiques en cours d’investigation à date par les autorités sanitaires. Et les prochains jours, avec le retour de plus en plus fréquent des salariés en présentiel et des transports en commun souvent bondés, seront eux aussi très scrutés. LE CAS ESPAGNOL J. JORDAN/AFP REPÈRES 25 AOÛT. A Marseille, très touché par l’épidémie, les bars ont l’obligation de fermer à 23h. Une fermeture qui sera finalement repoussée à minuit et demi, samedi dernier. 28 AOÛT. L’obligation de port du masque s’étend à tout l’espace public parisien et à la petite couronne. 1ER SEPTEMBRE. A l’école, le port du masque devient obligatoire pour tous les élèves à partir de 11 ans et les enseignants. Même chose dans les espaces partagés des entreprises. 6 SEPTEMBRE. Dans deux ordonnances, le Conseil d’Etat valide la possibilité d’imposer le port du masque pour toute une ville. 8 SEPTEMBRE. Le Conseil scientifique est « favorable » à une réduction de la quatorzaine à sept jours, annonce Olivier Véran. L’anticipation comme seule clé Même si la situation a de quoi inquiéter, il reste des raisons d’espérer. En effet, par rapport au début de l’épidémie, les soignants connaissent beaucoup mieux la maladie. Au point d’ailleurs que plusieurs professionnels de santé sont prêts à faire passer la période d’isolement de quatorze à sept jours. Une décision qui devrait être actée vendredi, comme l’a indiqué, hier, Olivier Véran. En revanche, ce que les médecins redoutent, c’est un chevauchement de l’épidémie de Covid-19 avec celle de grippe saisonnière. Dans ce contexte, l’anticipation et l’application des gestes barrières apparaissent plus que jamais cruciales. Et « il faut se faire vacciner contre la grippe, c’est fondamental », plaide en outre le docteur Constantin, interrogé par Franceinfo. Mais alors que la campagne doit démarrer à la mi-octobre, rien ne dit qu’il y aura assez de doses disponibles. n L’INFO EN PLUS Contraint de fermer à minuit, un restaurateur lillois mécontent a déversé, avant-hier, deux tonnes de moules devant la préfecture du Nord. Avec 500 000 contaminations et 237 morts recensés en une semaine, portant l’ensemble des décès du Covid-19 à 29 516 hier, l’Espagne est le pays européen le plus touché par le rebond de l’épidémie. Dans le pays ibérique, le taux d’incidence du virus est, en moyenne, désormais de 106 cas pour 100 000 habitants. C’est deux fois plus que la moyenne française (55 cas). Cette reprise met à rude épreuve le système de soins, déjà durement touché par la première vague en mars. A Madrid, 20% des lits sont de nouveau occupés par des malades du Covid-19.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :